Culture

« ¡ Picasso ! » l’exposition anniversaire pour les trente ans du Musée.

Par sa qualité et son ampleur, la collection du musée national Picasso est la seule au monde qui traverse toutes les expressions créatives de l’artiste, peinture, dessin, gravure, sculpture. A l’occasion des trente ans de son ouverture, l’hôtel Salé présente jusqu’au 08 mars 2016 une exposition anniversaire intitulée « ¡ Picasso ! » ainsi que de nombreux événements hors les murs en France et à New York.

Par David Raynal



Déployée sur les cinq niveaux de l’hôtel Salé, l’exposition anniversaire « ¡ Picasso ! » illustre la continuité et la profonde unité de la collection et de l’histoire du musée. Musée National Picasso /Fabien Campoverde
Déployée sur les cinq niveaux de l’hôtel Salé, l’exposition anniversaire « ¡ Picasso ! » illustre la continuité et la profonde unité de la collection et de l’histoire du musée. Musée National Picasso /Fabien Campoverde
La collection du Musée national Picasso-Paris a été créée grâce à deux dations, successivement consenties à l’État par les héritiers de Pablo Picasso en 1979 puis par ceux de Jacqueline Picasso en 1990.

Déployée sur les cinq niveaux de l’hôtel Salé, l’exposition anniversaire « ¡ Picasso ! » illustre la continuité et la profonde unité de la collection et de l’histoire du musée. Le Musée national Picasso - Paris conserve une collection couvrant toutes les périodes de sa création. Les archives personnelles de l’artiste, puis celles du musée, sont au cœur de ce projet d’exposition. Elles résonnent avec les chefs-d’œuvre et permettent de lire autrement la vie, le processus créatif et la diffusion de l’œuvre du maître.

Le Musée national Picasso - Paris conserve une collection couvrant toutes les périodes de sa création et tous les domaines.
Le Musée national Picasso - Paris conserve une collection couvrant toutes les périodes de sa création et tous les domaines.
Un grand collage visuel invite les visiteurs à parcourir les cinq niveaux de l’hôtel Salé en partant de l’histoire du musée (sous-sol), pour découvrir une présentation chronologique d’œuvres majeures (rez-de-chaussée et 1er étage), puis « Pablo Picasso, figure publique » (2e étage), et rencontrer le « Picasso intime » (3e étage). C’est une lecture contemporaine des œuvres de Picasso qui alterne entre des salles proposant un accrochage dense et des séquences plus intimistes. « Un mystère se dégageait pour nous de sa personne, du moins pour nous qui n’étions pas encore familiarisés avec l’âme espagnole ; le contraste entre la gravité douloureuse et dramatique de la nouvelle forme de son œuvre et la vivacité souriante de l’artiste, son esprit et sa bonne humeur. Il est vrai que, mais ceci nous tenions à l’ignorer, dans l’intimité, il succombait par intermittence au fameux cafard national et, comme il sied, avec ou sans raison, encore que les difficultés de la vie de l’époque y fussent souvent pour quelque chose » écrivait le critique d’art et ami de l’artiste Maurice Raynal, qui fut l’auteur en 1922 de la première monographie en langue française sur Picasso.

Musée National Picasso /Fabien Campoverde
Musée National Picasso /Fabien Campoverde
Picasso intime
 
L’hôtel particulier qui sert aujourd’hui d’écrin sur 3700 m² après rénovation à cette collection exceptionnelle de 4755 œuvres et de plus de 200 000 pièces d’archives fut construit entre 1656 et 1660 par l’architecte Jean Boullier.

Il était destiné à Pierre Aubert, seigneur de Fontenay, fermier général des gabelles, ce qui valut au bâtiment le surnom d’«Hôtel Salé» qui lui est resté depuis attaché. Il est l’un des plus emblématiques hôtels particuliers construits à la fin du 17e siècle dans le Marais, rue de Thorigny. Il est l’un des rares ensembles complets illustrant l’architecture de l’époque mazarine.

Sous la charpente baroque du dernier étage de cet édifice historique du musée est exposé un Picasso intime à travers les œuvres qu’il collectionnait de ses amis Miró, Matisse et Brassaï et une exploration de sa vie amoureuse et familiale.

« ¡ Picasso ! » l’exposition anniversaire pour les trente ans du Musée.
On y rencontre ainsi des grands maîtres comme Louis Le Nain, Jean Siméon Chardin, Gustave Courbet, témoignant du goût de l’artiste pour une certaine tradition française. Sont également présentés des exemples de documents inédits, qui constituaient son quotidien et qu’il conservait de manière frénétique et exhaustive. Même s’il était relativement peu enclin à apparaître publiquement, Picasso n’en a pas moins pris parti et mis en avant ses positions politiques. Selon Pierre Daix, biographe et ami de l’artiste, décédé en 2014 et à qui l’exposition rend justement hommage : « le communisme de Picasso était une solidarité et une espérance ». Des documents inédits puisés parmi les archives du musée, mais aussi des prêts exceptionnels permettent en redescendant au deuxième étage de mieux comprendre la relation de Picasso à la politique et aux médias.
 

Originale, inédite et pluridisciplinaire, la programmation culturelle du Musée national Picasso- Paris favorise l’exploration d’approches innovantes à partir de l’oeuvre de Pablo Picasso, dans l’idée d’un laboratoire, avec à l’affiche des propositions de créateurs confirmés de différentes disciplines.
Originale, inédite et pluridisciplinaire, la programmation culturelle du Musée national Picasso- Paris favorise l’exploration d’approches innovantes à partir de l’oeuvre de Pablo Picasso, dans l’idée d’un laboratoire, avec à l’affiche des propositions de créateurs confirmés de différentes disciplines.
Le musée Picasso fête son anniversaire 
Du 20 octobre 2015 au 08 mars 2016
Au musée Picasso, 5 rue de Thorigny, Paris 3ème
Tarif plein : 12,50 €
Tarif réduit : 11 €


Ouverture de la librairie boutique
Depuis le 04 novembre, la librairie boutique du Musée Picasso est ouverte.  Ce concept-store parisien raconte la vie de Picasso dans son atelier. Des objets simples et intemporels, avec une pointe d’avant-garde, comme les aimait Picasso. A l’occasion de l’inauguration de la libraire boutique du Musée national Picasso, des créateurs proposeront leurs créations exclusives : art de la table, bijoux, décoration et design.
Du mardi au vendredi de 11h30 à 18h00
Samedi, dimanche et jours fériés de 9h30 à 18h00

 

Le Musée national Picasso-Paris est aussi hors les murs grâce à des coproductions et prêts exceptionnels : « Picasso.mania » au Grand Palais à Paris à partir du 8 octobre 2015, « Picasso Sculpture » au MoMA de New York à partir du 13 septembre 2015, « Picasso, Horizon Mythologique » aux Abattoirs de Toulouse à partir du 18 septembre 2015 et d’autres nombreuses collaborations à venir avec des institutions prestigieuses (BnF, Fondation Giacometti, Musée des beaux-arts de Rouen...)
Le Musée national Picasso-Paris est aussi hors les murs grâce à des coproductions et prêts exceptionnels : « Picasso.mania » au Grand Palais à Paris à partir du 8 octobre 2015, « Picasso Sculpture » au MoMA de New York à partir du 13 septembre 2015, « Picasso, Horizon Mythologique » aux Abattoirs de Toulouse à partir du 18 septembre 2015 et d’autres nombreuses collaborations à venir avec des institutions prestigieuses (BnF, Fondation Giacometti, Musée des beaux-arts de Rouen...)
Deux événements d’exception hors les murs :

Au Grand Palais : « Picasso.mania »
7 octobre 2015 - 29 février 2016


Organisée par la Réunion des musées nationaux-Grand Palais, le Centre Pompidou et le Musée national Picasso-Paris, cette exposition, à la fois chronologique et thématique, retrace la confrontation féconde menée depuis les années 1960 par les artistes contemporains autour de l’œuvre de Picasso. C’est une présentation inédite mettant en lumière les différents moments de la réception critique et artistique du travail de Picasso et les différentes étapes de la formation du mythe associé à son nom.

Les grandes phases stylistiques et certains chefs-d’oeuvre de Pablo Picasso, tels que Les Demoiselles d’Avignon et Guernica, sont mis en résonnance avec les créations contemporaines de Hockney, Johns, Lichtenstein, Kippenberger, Warhol, Basquiat ou encore Koons.

« ¡ Picasso ! » l’exposition anniversaire pour les trente ans du Musée.
Au MoMA de New-York : « Picasso Sculpture »
14 septembre 2015 - 7 février 2016

Le Musée national Picasso-Paris poursuit son partenariat avec le MoMA, entamé avant même l’ouverture du musée avec une exposition majeure aux États-Unis célébrant la sculpture de Picasso. « Picasso Sculpture » illustre l’évolution de la sculpture picassienne tout au long de la carrière de l’artiste, avec un focus spécifiques sur les matériaux et les techniques employés ainsi que sur l’idée de multiple.Réunissant environ 100 sculptures et complétée par une sélection de travaux sur papier et de photographies, ce parcours vise à faire avancer la compréhension de ce qu'était la sculpture pour Picasso et de montrer comme il en a révolutionné l'histoire en la réinventant constamment.

D’autres collaborations remarquables

Les Abattoirs, Toulouse :
« Picasso, horizon mythologique »

18 septembre 2015 - 31 janvier 2016


Réunissant une trentaine d'œuvres de Picasso, majoritairement réalisées dans les années 1920 et 1930, cette exposition se développe autour du chef-d’œuvre La dépouille du Minotaure en costume d'Arlequin, gouache réalisée par Picasso en 1936 et qui a servi de carton pour la réalisation de son célèbre rideau du 14 juillet.

Entre mythologie grecque, égyptienne et de la commedia dell'arte, le parcours met en scène l’univers picassien, reflet des libertés et ambitions de l’artiste.
 
 
 

Jaqueline aux mains croisées, juin 1954, huile sur toile, RMN-GP/Jean Gilles Berizzi;Femme assise dans un fauteuil rouge, 1932, huile sur toile, RMN-GP/René-Gabriel Ojéda;Trois figures sous un arbre, 1907-1908, huile sur toile,Succession Picasso
Jaqueline aux mains croisées, juin 1954, huile sur toile, RMN-GP/Jean Gilles Berizzi;Femme assise dans un fauteuil rouge, 1932, huile sur toile, RMN-GP/René-Gabriel Ojéda;Trois figures sous un arbre, 1907-1908, huile sur toile,Succession Picasso
Musée du Louvre, Paris : « Picasso au Louvre »
21 octobre 2015 - mars 2016

 
Le Louvre s'associe aux célébrations du 30ème anniversaire du Musée national Picasso-Paris en exposant quatre œuvres du maître dans le circuit des Peintures françaises de l’aile Sully, à proximité des maîtres anciens qu’il a regardés, comme Le Nain, Chardin ou Ingres. Le musée du Louvre est un lieu fondamental pour la compréhension de l’œuvre de Pablo Picasso. Il le visite pour la première fois en 1900 lors de son voyage à Paris, pour l’Exposition universelle.

En 1906, c’est au Louvre qu’il découvre la sculpture ibérique archaïque lors de l’exposition des objets découverts à Osuna et à Cerro de los Santos. L’exposition de l’Olympia de Manet, attribuée au Louvre en 1907, participe au déclenchement du processus créatif qui mènera aux Demoiselles d’Avignon. Par deux fois, il y expose ses œuvres.En 1947 est présentée la donation de dix peintures que l’artiste fait à l’État, par l’intermédiaire de Jean Cassou. En 1971, grâce à Jean Leymarie, il expose une dizaine de peintures dans la Grande Galerie.

Depuis 1987, une centaine d’expositions temporaires a été organisée par le musée. La programmation culturelle décline plusieurs formules : dans l’Hôtel Salé ou « hors-les-murs », comme au Centre Pompidou et au Grand Palais pour les projets de large envergure, mais aussi ailleurs en France et au sein d’un vaste réseau institutionnel à l’étranger.
Depuis 1987, une centaine d’expositions temporaires a été organisée par le musée. La programmation culturelle décline plusieurs formules : dans l’Hôtel Salé ou « hors-les-murs », comme au Centre Pompidou et au Grand Palais pour les projets de large envergure, mais aussi ailleurs en France et au sein d’un vaste réseau institutionnel à l’étranger.


25/11/2015
David Raynal





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Juillet 2017 - 15:55 Fernand Léger et Le Corbusier réunis à Metz