Actualités du tourisme

25ème édition du FIG à Saint-Dié des Vosges autour du thème «Habiter la terre» -

A quelques jours de l'ouverture du Festival International de Géographie - du 3 au 5 octobre prochain- une conférence de presse a été organisée Paris, dans les locaux du Centre National du livre, partenaire actif du FIG. « Un festival souriant, ouvert et dynamique ».. Le ton est donné pour cette 25ème édition, autour du thème «Habiter la terre». De quoi séduire festivaliers, géographes, chercheurs, scientifiques écrivains et architectes. Territoire à l’honneur cette année «Les îles britanniques».

Par Kim Frossard



De gauche à droite :  Christian Perret, Président-fondateur du FIG, Député-Maire honoraire de Saint-Dié-des-Vosges Vice-Président du Conseil Franco-Britannique ;  David Valence  le nouveau maire de Saint-Dié-des-Vosges (Crédit photo David Raynal)
De gauche à droite : Christian Perret, Président-fondateur du FIG, Député-Maire honoraire de Saint-Dié-des-Vosges Vice-Président du Conseil Franco-Britannique ; David Valence le nouveau maire de Saint-Dié-des-Vosges (Crédit photo David Raynal)
 « Cette 25ème édition du Fig se fait dans un format plus réduit, trois journées au lieu de quatre, mais toujours avec la ferveur due à cet événement de près d’1/4 quart de siècle.Un  festival souriant ouvert et dynamique» explique Christian Perret, Président-fondateur du FIG, Député-Maire honoraire de Saint-Dié-des-Vosges Vice-Président du Conseil Franco-Britannique.

Et de poursuivre : " Cette année encore, la communauté géographique va nous ravir l'esprit avec la question de savoir vivre-et-habiter notre monde. Notre invité d'honneur, les îles britanniques, nous offrira à cet égard une excellente leçon de chose de ces contradictions dynamiques que nous trouverons aussi bien en Irlande, en Ulster, qu'à Edinburgh où dans le grand Londres."

Pour le nouveau maire de Saint-Dié-des-Vosges David Valence, qui a succédé à Christian Perret «Le FIG est un rendez-vous majeur pour notre ville. Comme pour tous les Déodatiens j’y suis très attaché. «Habiter la terre» est une thématique, notamment la question du logement, qui a une résonance toute particulière à Saint-Dié-des-Vosges, notre ville ayant été presque entièrement détruite lors de la dernière guerre. C’est pourquoi le logement dans les Vosges et sur notre planète sera largement abordé par les chercheurs tout au long de cette édition »

Béatrice Collignon et Philippe Pelletier, les directeurs scientifiques du FIG (Crédit photo David Raynal)
Béatrice Collignon et Philippe Pelletier, les directeurs scientifiques du FIG (Crédit photo David Raynal)
Béatrice Collignon et Philippe Pelletier, les directeurs scientifiques du Festival,  font le point sur le programme qu’ils ont mis en place. «Habiter c’est faire sens de là ou on est» explique Béatrice Collignon «Habiter se décline à plusieurs échelles.On habite la terre, le monde, un pays, sa ville ou son village, mais aussi chez soi» (...)  «habiter la terre c’est aller dans les villes nouvelles de la Corée du  Sud jusqu’aux villes du Kazakhstan et revenir en France» (…) «Habiter c’est aussi parler des risques quand on habite des zones sismiques ou des zones en conflit de guerre».


Philippe Pelletier, quant à lui souhaite apporter un regard nouveau sur cette édition avec quelques innovations notamment  «Une volonté de rajeunissement et de féminisation en donnant la parole à de jeunes géographes hommes et femmes, maîtres de conférences,  doctorants,  scientifiques sans oublier les étudiants pointus en master et ce, aux côtés de géographes et chercheurs confirmés. »


Béatrice Collignon et Philippe Pelletier souhaitent que la table ronde «Pour une géographie d’intérieur» s'attarde en particulier sur les multiples déclinaisons de l’habiter en situation contraignante, avec les regards croisés d’architectes et de géographes. Huit conférences permettront d’élargir encore le spectre du logement.

Louis Marrou, géographe et professeur à l'Université de La Rochelle, Président de l'ADFIG ; Olivier Huguenot, Libraire et coordinateur du Salon du Livre Amerigo Vespucci (Crédit photo 1 David Raynal , 2/ Crédit photo DR)
Louis Marrou, géographe et professeur à l'Université de La Rochelle, Président de l'ADFIG ; Olivier Huguenot, Libraire et coordinateur du Salon du Livre Amerigo Vespucci (Crédit photo 1 David Raynal , 2/ Crédit photo DR)



Louis Marrou, géographe et professeur à l'Université de La Rochelle, Président de l'ADFIG (Association pour le Développement du Festival international de Géographie) rappelle que le  " thème retenu cette année "Habiter la terre" est une question qui est au programme des collégiens. Une question qui nous invite à réfléchir à notre façon d'habiter les lieux bien sûr, mais aussi de penser les formes, souvent différentes, de pratiquer un même lieu..."




Pour Olivier Huguenot, Libraire et coordinateur du Salon du Livre Amerigo Vespucci,  «curieusement à chaque fois que nous invitons nos auteurs et mettons en avant leur œuvre, cela devient un Prix …..» Pour lui le FIG « c’est aussi faire le point sur ce qu’est la recherche scientifique et où elle en est ! La question d’habiter est presque une question philosophique».

De gauche à droite :  Christian Perret, Président-fondateur du FIG, Député-Maire honoraire de Saint-Dié-des-Vosges Vice-Président du Conseil Franco-Britannique. Xavier Bredin, secrétaire général du Centre National du Livre à Paris; David Valence, Maire de Saint-Dié-des-Vosges (Crédit photo David Raynal)
De gauche à droite : Christian Perret, Président-fondateur du FIG, Député-Maire honoraire de Saint-Dié-des-Vosges Vice-Président du Conseil Franco-Britannique. Xavier Bredin, secrétaire général du Centre National du Livre à Paris; David Valence, Maire de Saint-Dié-des-Vosges (Crédit photo David Raynal)
Au cours de cette 25ème édition,  il sera également question de  gastronomie anglaise  même si dans un sourire le Maire de Saint-Dié, nous rappelle un mauvais souvenir de séjour étudiant en Angleterre où «les mets étaient parfois très discutables»

L'avenir et l’évolution du FIG ont également été évoquées. Dans un regard très complice à Christian Perret son prédécesseur et fondateur du FIG, David Valence a souligné une nouvelle fois l’importance de ce Festival et l'a assuré de sa continuité «Ce rendez-vous, est la grande fête de la géographie et une véritable université populaire.»

Tout laisse à penser que cette édition, comme les précédentes, sera riche en débats, rencontres, découvertes et toujours accompagnée  de nombreuses activités cinématographiques et musicales…


Pour en savoir plus

www.fig.saint-die-des-vosges.fr/le-festival/le-programme-du-fig-2014
tourisme-saint-die-des-vosges.fr/

25ème édition du FIG à Saint-Dié des Vosges autour du thème  «Habiter la terre» -


31/10/2014
Kim Frossard





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Juin 2017 - 22:45 Phi Ta Khon - des fantômes pour la pluie

Dimanche 11 Juin 2017 - 00:57 Maroc - Les Gnaouas d’Essaouira