Gastronomie

Apprendre à cuisiner comme un chef au Dolce Chantilly****

Ici les papilles sont mises en éveil et on ne se contente pas de vous servir les plats ! Le chef vous mène d’abord en balade à travers bois jusqu’au marché, il choisit son menu chez ses producteurs préférés puis vous accueille en cuisine pour vous donner ses secrets !

Par Catherine Gary



L'Arrivée au Dolce Chantilly**** situé dans le magnifique domaine de Chantilly (Crédit photo Doce Chantilly)
L'Arrivée au Dolce Chantilly**** situé dans le magnifique domaine de Chantilly (Crédit photo Doce Chantilly)
Chantilly, son château, sa forêt, son golf, ses haras nationaux... nature et culture en harmonie douce à deux pas de Paris, l’idéal pour se ressourcer le temps d’une halte raffinée : c’est ainsi qu’on voit les choses au Dolce Hotels and Resorts.

Cet hôtel construit au cœur de la forêt, en bordure du golf 18 trous, a choisi de rendre hommage au cheval, omniprésent à Chantilly. Aux Grandes Ecuries du château d’abord, un chef d’œuvre architectural du XVIIIè siècle qui abrite trente chevaux de spectacle pour des présentations d’art équestre remarquables.

Au Polo club d’Apremont, l’un des plus beaux d’Europe avec ses huit terrains de polo en herbe, ses deux terrains en sable qui attirent les champions du monde entier.

A l’Hippodrome bien sûr et ses événements de renommée internationale ! Et à l’hôtel Dolce, rénové et agrandi en 2008, où de grands chevaux en bronze vous accueillent à l’arrivée. Dans le lobby aux lignes épurées, une création suédoise, la Horse lamp, apporte sa touche de design contemporain.

Et le thème se poursuit dans les différents espaces de ce vaste hôtel à l’architecture typique d’Ile de France. 
 

Dorian Wicart un chef qui a bien fait ses classes !

Dorian Wicart en cuisine et plusieurs de ses plats dont La terrine du chef et bien sûr le Rouget façon Dorian Wicart (Crédit photos DR)
Dorian Wicart en cuisine et plusieurs de ses plats dont La terrine du chef et bien sûr le Rouget façon Dorian Wicart (Crédit photos DR)
Aux manettes du Dolce Chantilly depuis 2013, Dorian a débuté sa carrière à la Tour d’Argent avant de développer ses dons chez Potel & Chabot, l’un des plus prestigieux traiteurs français.

En 2003, il choisit la cuisine de la mer en rejoignant La Marée puis le restaurant Charlot, le roi des coquillages. Enfin, en 2010 il devient chef de cuisine de l’hôtel Warwick Champs Elysées. Au Dolce, il apporte son savoir-faire et son goût pour les produits authentiques qui lui arrivent chaque jour de la mer ou de ses producteurs attitrés présents chaque dimanche au marché de Chantilly. Chez un producteur bio, membre de l’AMAP (Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne) il trouve ses meilleurs légumes frais.
 

Week-end cuisine et gastronomie

1/ De bon matin au marché de Chantilly un étal de légumes frais; 2/ Le magasin bio de l'AMAP et ses Paniers gourmands appréciés par le chef Dorian Wicart  (Crédit photos Catherine Gary))
1/ De bon matin au marché de Chantilly un étal de légumes frais; 2/ Le magasin bio de l'AMAP et ses Paniers gourmands appréciés par le chef Dorian Wicart (Crédit photos Catherine Gary))
 Une fois par mois, Dorian vous consacre sa matinée. Un petit moment au sauna peut-être ou quelques brassées dans la piscine et vous voilà en forme pour une balade matinale à travers bois.

Deux ou trois kilomètres dans le silence de la nature en longeant le canal jusqu’à l’écluse pour un premier arrêt au petit magasin bio de l’AMAP. On y admire les citrouilles et potimarrons emblématiques de la saison mais aussi les choux bien pommés, les betteraves crues, les poireaux en bataille, les pommes en tout genres.

Sans oublier les confitures locales et quelques fromages de chèvres frais très réputés. Plus loin, on trouve le charme des rues paisibles de Chantilly et son marché où le dimanche l’animation va bon train.

Champignons, poissons, salaisons... tous les compléments nécessaires au repas sont là. Les courageux rentrent par le même chemin tandis que les autres font connaissance avec les cuisines de l’hôtel et leur brigade aux ordres du chef. L’heure est venue de mettre les mains à la pâte guidés par Dorian qui dévoile les secrets de ses plats en vous proposant un menu simple et raffiné.
 

Le Dolce est l’as des forfaits !

Panier de produits frais pour l'atelier de cuisine (Crédit photo Catherine Gary); Vue sur le golf au petit matin depuis la chambre (Crédit photo Catherine Gary);Les chambres calmes et contemporaines et leur déco hippique (Crédit Photo Dolce Chantilly)
Panier de produits frais pour l'atelier de cuisine (Crédit photo Catherine Gary); Vue sur le golf au petit matin depuis la chambre (Crédit photo Catherine Gary);Les chambres calmes et contemporaines et leur déco hippique (Crédit Photo Dolce Chantilly)
Dolce Escapade gourmande, Dolce Bed & Breakfast, Dolce Golf Break... Les choix sont multiples à partir de 89 euros en chambre supérieure. Nous avons testé avec grand plaisir  le forfait Nature & Marché du Chef qui inclut nuit en chambre double classique avec petit-déjeuner buffet américain.

Le samedi matin, à 9h30, promenade de 40 minutes environ avec le chef jusqu’au marché de Chantilly à travers le domaine du même nom, découverte des produits du marché,  atelier de cuisine et dégustation avec en supplément un cadeau  surprise. L’accès au centre de fitness, à la piscine intérieure, au sauna et au hammam est libre. Les plus gourmands choisiront le supplément en demi-pension avec un dîner gastronomique Carte Blanche, accords mets et vins. Où il pourront déguster par exemple la ravigote de homard Breton, les Saint Jacques d’Erquy rôties au beurre salé, la selle d’agneau de Monsieur Duquennes farcie à l’anguille fumée, les Finger Jivara, cœur caramel et sablé feuillantine... A partir de 91 euros TTC.


 

Plus d'infos

Le château de Chantilly sur son miroir d'eau (Crédit photo Catherine Gary)
Le château de Chantilly sur son miroir d'eau (Crédit photo Catherine Gary)
Dolce Chantilly
Route d’Apremont
Vineuil-saint-Firmin

60500 Chantilly

Tél. 03 44 58 47 77

















www.dolcechantilly.fr
 
 

A l’hôtel Dolce, rénové et agrandi en 2008, où de grands chevaux en bronze vous accueillent à l’arrivée. (Crédit photo Catherine Gary)
A l’hôtel Dolce, rénové et agrandi en 2008, où de grands chevaux en bronze vous accueillent à l’arrivée. (Crédit photo Catherine Gary)


31/12/2014
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 23 Avril 2017 - 18:48 La cuisine corsaire d’Emmanuel Tessier