Actualités du tourisme

Ça pétille en Champagne !

Depuis les vignobles jusqu’aux caves, les vins les plus prestigieux du monde s’épanouissent dans la région. De quoi allier au plaisir des balades les savantes saveurs de la dégustation. Justement Le week-end du 26 juillet a lieu comme chaque année la Fête du Champagne dans l’Aube.

Par Catherine Gary



Sous-sol, cépages, réglementations, métier... les bulles ont leurs secrets

A Epernay la statue de Dom Perignon. Pierre Pérignon, dit dom Pérignon, est un moine bénédictin (Sainte-Menehould, 1639 - Abbaye Saint-Pierre d'Hautvillers, 24 septembre 1715) qui a importé de Limoux (Languedoc) la méthode de la prise de mousse du vin dite "méthode champenoise"  (© CRTCA)
A Epernay la statue de Dom Perignon. Pierre Pérignon, dit dom Pérignon, est un moine bénédictin (Sainte-Menehould, 1639 - Abbaye Saint-Pierre d'Hautvillers, 24 septembre 1715) qui a importé de Limoux (Languedoc) la méthode de la prise de mousse du vin dite "méthode champenoise" (© CRTCA)
Si le champagne représente aujourd’hui 4% du vignoble français, il tient hardiment la seconde place côté exportations de vins et spiritueux.

Un rang bien mérité pour ce nectar qu’on pose sur la table les jours de fête ou pour des apéritifs plus légers. Le monde entier en raffole, avec en tête le Royaume-Uni suivi des Etats-Unis, de l’Allemagne, du Japon, de la Belgique... La moitié de la production est vendue à l’étranger, c’est dire le succès de ce vin haute couture. Sous l’égide du CIVC (Comité interprofessionnel du vin de Champagne), l’AOC Champagne est strictement réglementée et protégée pour les 15 000 vignerons sur place et les quatre grandes régions viticoles que sont la Montagne de Reims, la Vallée de la Marne, la Côte des Blancs et la Côte des Bar.

Les vignobles sont partout soigneusement alignés en coteaux bien exposés.

Les sous-sols pourtant pauvres, calcaires et marnes, favorisent le drainage régulier des trois cépages majeurs autorisés : pinot noir, 39%, aux arômes de fruits rouges, meunier, 33%, souple et fruité, chardonnay, 28%, notes florales et parfois minérales. Limites d’écartement entre les rangs et distance entre les souches, tout est réglementé et l’Union Européenne veille quand il est question de plantations nouvelles... Quant aux heureux vignerons, leur tache commence par une taille de près dès que les feuilles sont tombées à la fin des vendanges. En mai ils procèdent à l’ébourgeonnage, au relevage des fils, à la répartition des feuillages... Aux dates fixées pour chaque commune, les vendanges à la main sonnent l’heure de Bacchus : pressurage en douceur des grappes entières, fractionnement des jus à la sortie du pressoir, puis, dans le secret des caves, le lent et savant travail de fermentation, d’assemblages, de tirage en bouteille, de prise de mousse pour ces bulles universellement dégustées...


Label “Vignobles et Découvertes“ champenoises et candidature au Patrimoine mondial

De gauche à droite : Les vignobles du champagne de Telmont ( ©DR); Un vendangeur en plein ouvrage(© Greg Oxley) ; Les foudreries  du champagne de Telmont (© DR)
De gauche à droite : Les vignobles du champagne de Telmont ( ©DR); Un vendangeur en plein ouvrage(© Greg Oxley) ; Les foudreries du champagne de Telmont (© DR)
Ce label lancé en 2009 distingue les courts séjours en hôtels de charme ou chambres d’hôtes au milieu des vignes.

Une façon idéale de découvrir les caves et les sites touristiques tout en profitant des loisirs et de la gastronomie locale concoctée dans les accords mets-vins... de champagne. A ce jour 400 offres sont disponibles sous ce label regroupant 150 caves, 90 hébergements, 37 restaurants et 70 activités de loisirs.     
   
Autres lauriers futurs ?

La Champagne a déposé sa candidature au Patrimoine mondial de l’Unesco en début d’année pour que soient classés trois sites liés à son vin emblématique : coteaux viticoles entre Cumières et Mareuil-sur-Aÿ ; Maisons de Champagne de la colline Saint-Nicaise à Reims et de l’avenue du Champagne à Epernay ; réseaux de caves et de crayères. Gageons que les attraits touristiques de la région, en cas de classement, vont encore s’affirmer, en particulier autour de Reims, Troyes et Epernay, des villes riches en patrimoine lié au champagne.

Epernay, capitale mondiale du champagne !

De gauche à droite : Plaque de l'Avenue de Champagne à Epernay ( © CRTCA); Les caves du Champagne de Telmont ( © DR)
De gauche à droite : Plaque de l'Avenue de Champagne à Epernay ( © CRTCA); Les caves du Champagne de Telmont ( © DR)
L’histoire de la ville blottie au creux des vignes commence au XVIIIè siècle avec la fondation de la maison Ruinart . Depuis, rien n’a ralenti son essor et, dans l’emblématique avenue du Champagne, les grandes enseignes affichent leur prospérité dans une succession d’hôtels particuliers, de petits châteaux ou de façades contemporaines.

On peut visiter les caves de Moët & Chandon, Pol Roger, Perrier-Jouët, Mercier, Castellane qui se distingue par une imposante tour de style Art nouveau haute de 66 mètres... Là, sur près de 100 kilomètres souterrains, des millions de bouteilles opèrent leur mystérieuse alchimie. L’Office de tourisme, pour répondre à l’afflux des visiteurs venus de partout, propose une série de séjours entre vin et nature, à la découverte du champagne dans les caves et les vignes. Rien que des  bons plans ! Un détour ensuite s’impose à quelques minutes en voiture, au village d’Hautvillers... perché sur sa colline parmi les vignes, pour rendre hommage à Dom Pérignon qui repose en paix sous le chœur de l’église. Au XVIIè siècle, l’heureux moine eut l’idée, dit-on, des assemblages, de la fermentation et du renforcement du flacon du divin breuvage... Difficile de savoir ce qui lui revient en propre mais peu importe, il a  la meilleure part dans la légende glorieuse des origines du champagne. On se pose ensuite en terrasse au 36, rue Dom Pérignon, un restaurant tout simple et charmant pour déguster en deux  ou trois  flûtes la diversité des champagnes locaux, accompagnés d’un éventail de savoureuses dégustations.

Troyes, la ville en forme de bouchon de champagne

De gauche à droite : Abbaye d'Hauvillers  (© DR) ; Statuaire Ecole Troyenne (© DR);  vitraux datant du XIIè au XVIè siècle (© Catherine Gary)
De gauche à droite : Abbaye d'Hauvillers (© DR) ; Statuaire Ecole Troyenne (© DR); vitraux datant du XIIè au XVIè siècle (© Catherine Gary)
Capitale historique de la Champagne, fameuse pour ses Foires dès le Moyen-Age, cette ville d’Art et d’Histoire s’est inscrite au carrefour des plus grands vignobles.

Et comme par mimétisme, elle a pris les contours d’un bouchon de champagne... On y vient d’abord pour le plaisir de flâner dans les rues étroites qui gardent intactes leurs maisons à pans de bois. Une douzaine d’églises y sont aussi classées pour l’excellence de leur statuaire Renaissance dite de l’Ecole Troyenne, et pour la beauté unique des innombrables vitraux du XIIè au XVIè siècle qui projettent dans leur nef une lumière surnaturelle.

De gauche à droite : Vignobles de la Côte des bar (© Catherine Gary); La Statue de Renoir dans sa ville d'Essoyes ( © CDT Aube en Champagne ); Une vue de la petite ville d'Essoyes (© CDT Aube en Champagne)
De gauche à droite : Vignobles de la Côte des bar (© Catherine Gary); La Statue de Renoir dans sa ville d'Essoyes ( © CDT Aube en Champagne ); Une vue de la petite ville d'Essoyes (© CDT Aube en Champagne)
Plus profane, Troyes, proche de la Côte des Bars, est l’occasion d’un séjour pétillant et gourmand sur la Route Touristique du Champagne de Bar-sur-Seine à Bar-sur-Aube en commençant par le village de Montgueux qui domine Troyes sur sa colline.

Le week-end du 26 juillet a lieu comme chaque année la Fête du Champagne dans l’Aube. Avec une flûte et un carnet de route vous pouvez accéder aux caves et bénéficier d’une dégustation gratuite dans les sept villages participants. Vous serez surpris par le charme du village des Riceys qui se décline en trois bourgs, trois églises et trois AOC dont le fameux Rosé des Riceys, un vin tranquille élaboré avec du pinot noir et  que Louis XIV déjà appréciait ! Peut-être vous arrêterez-vous à Essoyes Renoir venait peindre en bordure de l’Ource. On y flâne dans la sérénité de ce petit bourg jusqu’à son atelier et à l’Espace Renoir plein de photos et documents illustrant sa vie très calme loin de Paris.
 

Plus d'infos

En haut : Vue d'ensemble sur les vignobles d'Epernay (© CRTCA); Les vendanges en 1912 dans les vignobles du Champagne de Telmont (© DR); Dégustation de la diversité des champagnes locaux, accompagnés d’un éventail de savoureux mets locaux.(© Catherine Gary)
En haut : Vue d'ensemble sur les vignobles d'Epernay (© CRTCA); Les vendanges en 1912 dans les vignobles du Champagne de Telmont (© DR); Dégustation de la diversité des champagnes locaux, accompagnés d’un éventail de savoureux mets locaux.(© Catherine Gary)
Pratique Epernay :

Bons plans :

Séjour escapade pétillante.
2 jours/1 nuit en château-hôtel***, visite chez Castellane, Hautvillers et déjeuner au 36, balade dans les vignes.
Accords mets-vins dans les vignes avec le chef Eric Geoffroy
Bus “Au-delà de chez soi"
Toutes infos à l’Office de tourisme
www.ot-epernay.fr

Dormir :
Royal Champagne. Relais& Châteaux***** surplombant les vignobles ! Une merveille pour un luxe accessible.
Bellevue à Champillon
www.royalchampagne.com

Visites de cave :
Champagne J.de Telmont
www.champagne-de-telmont.com

Bien manger :
Brasserie de la Banque. Cuisine créative dans le cadre très contemporain d’un bâtiment historique. 
www.brasserie-labanque.fr
Restaurant le 36 :
www.au36.net/

 

En haut :A Troyes on y vient d’abord pour le plaisir de flâner dans les rues étroites qui gardent intactes leurs maisons à pans de bois (© Catherine Gary) ; En bas à gauche vue sur la petite ville d'Essoyes (© CDT Aube-en-Champagne); A droite :  Vendanges dans le petit village Des Riceys  (© Didier Guy)
En haut :A Troyes on y vient d’abord pour le plaisir de flâner dans les rues étroites qui gardent intactes leurs maisons à pans de bois (© Catherine Gary) ; En bas à gauche vue sur la petite ville d'Essoyes (© CDT Aube-en-Champagne); A droite : Vendanges dans le petit village Des Riceys (© Didier Guy)
Pratique Troyes


Visiter :

Avec des Greeters  qui vous font découvrir leur ville bénévolement
www.greeters-en-champagne.com

www.tourisme-champagne-ardenne.com
 


Tout Troyes sur votre smartphone
www.tourisme-troyes.com

Du côté de chez Renoir
www.renoir-essoyes.com

Fête du champagne dans l’Aube :
2014.routeduchampagne.com


Belles visites de caves :

Champagne Drappier, une référence locale
www.champagne-drappier.com
Charles Collin
www.champagne-charles-collin.com
Morize
www.champagenmorize.com

Dormir :
Le Champ des oiseaux****. Hôtel de Charme dans un ensemble de maisons à pans de bois.
www.champdesoiseaux.com



Pour en savoir plus sur les accueils en Champagne :
www.atout-france.fr/label-vignobles-decouvertes#Labellisés

Vendanges dans le petit village Des Riceys  (© Michel Jolyot)
Vendanges dans le petit village Des Riceys (© Michel Jolyot)


20/07/2014
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Juillet 2017 - 16:11 La Thaïlande, un paradis pour les golfeurs

Mercredi 28 Juin 2017 - 23:38 Namur, capitale de la Wallonie gourmande