Reportage

Camargue : Tourisme aux Saintes Maries de la Mer et plaisir des sens aux Arnelles

A un jet de pierres de l’entrée Nord des Saintes Maries de la Mer, l’hôtel les Arnelles, sur la route d’Arles, est une adresse où réjouir tous ses sens. Un lieu magnifique, posé au beau milieu des roseaux, des bambous, des langues d’eaux, des canaux, où seul le vent rythme le temps et invite le visiteur dans cette belle Provence Camarguaise.

Par Richard Bayon



Les toits de la ville des Saintes Maries de la Mer, Hôtel Les Arnelles la nuit,  et le jour (Photos Bruno Preschenesky)
Les toits de la ville des Saintes Maries de la Mer, Hôtel Les Arnelles la nuit, et le jour (Photos Bruno Preschenesky)
Aux Arnelles, chaque jour est unique, exceptionnel, avec des programmes à la carte sans cesse renouvelés.
Est-ce un mas Camarguais ? Une manade ? Les chevaux pourraient y faire penser. Les Arnelles  sont un peu  tout ça. Avec 15 chambres et deux suites et appartements, c’est  surtout une auberge à la table gourmande.  Les recettes du Sud côtoient les meilleurs vins méridionaux en harmonie avec les légumes et les fruits de saison, sans oublier viandes et poissons frais du marché. C’est également un relais, une halte où il fait bon écouter la nature, en particulier les oiseaux. Un lieu où prendre son temps, revêt ici tout son sens.
 

Camargue : Tourisme aux  Saintes Maries de la Mer et  plaisir des sens  aux Arnelles
Une petite visite touristique s’impose
 
Depuis cette adresse au charme incontestable, mille tentations s’offrent à vous. Il faut, bien entendu, visiter les Saintes. La cité, avec ses rues commerçantes,  ses maisons aux murs blancs surmontées de toits en tuiles rouges offre de nombreuses places où se poser à l’ombre d’immenses platanes. Sans oublier le front de mer tantôt alangui, tantôt vif, comme seul peut l’être le Golfe du Lion. Tout cet ensemble donne à cette ville un charme unique.
Il faut visiter Notre Dame de la Mer qui abrite Sainte Sara, la Patronne des Gitans qui y affluent  une fois l’an en pèlerinage. Pendant deux jours, la petite cité phocéenne vit au rythme des processions, des baptêmes et des défilés.Il faut aussi randonner le long des roubines, ces canaux d’irrigation qui alimentent les étangs où se nichent plusieurs centaines d’espèces d’oiseaux avec le plus célèbre d’entre eux, le flamant rose. Il faut visiter une manade où les blancs chevaux camarguais vivent en parfaite symbiose avec les taureaux camarguais ‘Raço di Biou’ élevés pour les fameuses courses camarguaises sans mise à mort aucune -  Il convient de préciser que les taureaux d’élevage sont propres à la consommation et que leur  viande  bénéficie aujourd’hui d’une AOP - .Bien sûr, il faut voir les rizières et les marais salants dont deux productions locales font la fierté de cette région  posée entre ciel et eau, où les hommes, les animaux et la nature vivent en parfaite harmonie. .
Elle est belle la Camargue, accueillante, séduisante, attirante, envoûtante, que  personne n’a jamais pu dompter. Et la nature a vite fait de vous rappeler qu’ici bas, c’est elle qui est  la « maîtresse ». Ne devient pas Camarguais qui veut, cela s’apprend, se mérite.
 

Camargue : Tourisme aux  Saintes Maries de la Mer et  plaisir des sens  aux Arnelles
Une oasis bienfaitrice dans un décor sobre
 
Ainsi, pas étonnant chez Michelle et Gérald Duguet que l’oasis des Arnelles soit salutaire en tous points. Dans cet hôtel de charme la décoration simple et volontairement sobre des chambres fait penser à un début de vie monastique avec confort et privauté. De plus, le calme règne tout autour. Depuis la terrasse privative et abritée, on écoute le bruit du vent se faufilant dans les roseaux. Au loin un cheval hennit dans l’attente des visiteurs pour leur promenade quotidienne. Le bois omniprésent fait de chaque chambre un joyau serti dans un écrin pur et très tendance.
Il n’y a pas foule ici et c’est tant mieux. C’est justement ce qu’on est venu y chercher, comme nombre de personnalités recherchant à la fois qualité, calme et anonymat.
Aux Arnelles, l’authenticité rurale du terroir tutoie le charme indicible de ces terres méridionales qui fleurent bon cette porte d’entrée vers une forme de paradis terrestre avec lequel on flirte le temps d’un séjour forcément toujours trop court.
 R.B.

Camargue : Tourisme aux  Saintes Maries de la Mer et  plaisir des sens  aux Arnelles
Plus d’infos
 
La Chaîne ‘Châteaux & Hôtels Collection’, les Arnelles est visible en page 370 du guide éponyme 2012, la chaîne qu’Alain  Ducasse a repris en main voilà déjà plus d’une décennie.
La demi-pension est érigée en philosophie de vie aux Arnelles ; tant la table d’hôte sait émouvoir les papilles et faire saliver les gourmands de tous âges.
Cuisine du Sud, Cuisine Méditerranéenne et Provençale, le restaurant des Arnelles sait mettre le soleil dans les assiettes et dans les verres avec toutefois cette touche personnelle qui  pérennise et fidélise une clientèle déjà bien acquise.
 
Les Arnelles
Route d’Arles
13460 les Saintes Maries de la Mer
Tel : +33(0)4 90 97 61 59
Fermeture annuelle : du 11/11 au 14/02

Office de Tourisme Camargue

Les Arnelles
Les Arnelles


05/07/2012
Richard Bayon





Nouveau commentaire :
Twitter