Reportage

Carnet de voyage en Guyane, deuxième étape : « La réserve naturelle de Kaw-Roura »

La deuxième étape nous conduit à la réserve naturelle des marais de Kaw-Roura. C'est la plus vaste zone humide de ce territoire à la biodiversité exceptionnelle, uniquement accessible par voie fluviale. A 80 km de Cayenne, c'est l’une des six réserves naturelles créées par l’État français .

Reportage Jean-Louis Corgier & Yann Menguy
Photos Yann Menguy.






Rendez-vous au débarcadère de Kaw avec Stéphane notre guide naturaliste, pour la remontée en pirogue de la rivière et l’observation commentée de la faune et de la flore dans cette zone marécageuse de savane flottante parsemée d’îlots de moucou-moucous, irriguée par la crique Angélique et la rivière de Kaw.  Les rives qui défilent nous offrent un spectacle magnifique avec ses oiseaux colorés, comme le jacana noir, le héron cocoï, le cacique cul-jaune, et les différentes espèces d’aigrettes. Des troupeaux de zébus adaptés à la vie "aquatique"  vivent au bord de la rivière et se nourrissent de graminées sauvages.
 

Carnet de voyage en Guyane, deuxième étape : « La réserve naturelle de Kaw-Roura »
La  crique Wapou

Etape à la petite crique Wapou pour mieux observer la faune et écouter les bruits de la forêt. Nous embarquons  ensuite à bord d'un canoë silencieux et naviguons dans des écosystèmes de mangrove et de forêt tropicale humide, accompagnés par les cris des oiseaux et des singes hurleurs. Retour sur la terre ferme. Stéphane, qui connaît le secret des plantes de la forêt amazonienne, nous initie aux techniques  de lorpaillage et au plaisir de trouver quelques paillettes du précieux métal.

Carnet de voyage en Guyane, deuxième étape : « La réserve naturelle de Kaw-Roura »
Nuit sur  un éco-lodge flottant sur la rivière Kaw et observation des caïmans

Nous retrouvons nos embarcations après une nouvelle balade sur la rivière Kaw, pour atteindre un confortable éco-lodge flottant où nous devons passer la nuit. Après le dîner, nous partons avec un guide observer la faune nocturne en pirogue. Les marais abritent  des caïmans : caïman rouge, caïman à lunette et le plus mythique d'entre eux : le grand caïman noir. Kaw est l’un des derniers refuges en Amérique du Sud pour cette espèce protégée. Uniquement observables la nuit, à la lumière d’un projecteur, leurs yeux phosphorescents apparaissent alors dans les hautes herbes. Sensation garantie  avant une nuit bien méritée dans notre éco-lodge flottant. Le lendemain matin, nous profitons avant notre départ, d'un superbe  lever du soleil et du réveil des oiseaux du marais.
 
 
A bientôt pour  la suite des prochaines étapes de ce carnet de voyage en Guyane.
 

Carnet de voyage en Guyane, deuxième étape : « La réserve naturelle de Kaw-Roura »
Informations pratiques :
 
Pour découvrir la réserve
  « Les circuits de Tig Di Lo »

www.tigdilo.fr/

Se loger « Lodge de Jal Voyages »
jal-voyages.com/

Organiser son voyage et son séjour le Comité du tourisme de la Guyane
1 rue Clapeyron 75008 Paris 01 42 94 15 16
www.tourisme-guyane.com/

Vue étonnante de beauté sur la réserve naturelle des marais de Kaw-Roura  en Guyane (Photo Yann Menguy).
Vue étonnante de beauté sur la réserve naturelle des marais de Kaw-Roura en Guyane (Photo Yann Menguy).


27/09/2013
Jean-Louis Corgier et Yann Menguy





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Avril 2017 - 16:35 Au pays de Don Quijote de La Mancha

Lundi 20 Mars 2017 - 23:26 Irlande : Dingle pour les fines gueules

Dimanche 12 Mars 2017 - 20:32 A Corsier-sur-Vevey, Chaplin est de retour !