Actualités du tourisme

Chypre, sous le charme d’Aphrodite

Les Français sont de plus en plus nombreux à venir découvrir l’île-berceau de la déesse de l’amour. Sites historiques classés, culture aux accents grecs et orientaux, plages et soleil généreux forment un cocktail apprécié des visiteurs.

Reportage Patrick Cros



Petra tou Romiou, l’un des plus beaux endroits de la côte de Chypre, fut, selon la mythologie, le lieu où Aphrodite naquit de l’écume des flots © Patrick Cros
Petra tou Romiou, l’un des plus beaux endroits de la côte de Chypre, fut, selon la mythologie, le lieu où Aphrodite naquit de l’écume des flots © Patrick Cros
Selon la mythologie, la déesse Aphrodite serait née de l’écume des flots, à Petra tou Romiou, longue anse de sable au sud de Chypre. Histoire et légendes se mélangent avec bonheur sur cette île européenne à l’est de la Méditerranée, à une centaine de kilomètre seulement du Moyen-Orient.

Souvent méconnue, l’île s’affirme peu à peu sur le marché français dans toute sa richesse et sa diversité. Si les stations balnéaires ont toujours la côte en été, l’intérieur de l’île abrite des sites naturels et historiques que mettent en avant les voyagistes. Certains sont inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco, comme les dix églises byzantines du massif du Troodos. Au cœur de l’île, le Mont Olympe domine cette région de ses 1 951 mètres de haut. C’est le terrain de jeu idéal pour les visiteurs en quête de nature, calme et randonnées. De ces montagnes jusqu’aux collines et plaines côtières, les hébergements d’agrotourisme se sont adaptés à la découverte de ce Chypre authentique.
 

Le tourisme rural s’organise

1/2/ Les Cyprus villages offrent un hébergement pittoresque dans les maisons de Tochni et Kalavos, à l’est du pays.  © P. Cros  3/ Ruelle du village d’Omodos dans la région de Limassol © P. Cros
1/2/ Les Cyprus villages offrent un hébergement pittoresque dans les maisons de Tochni et Kalavos, à l’est du pays. © P. Cros 3/ Ruelle du village d’Omodos dans la région de Limassol © P. Cros
Consacrée au potentiel touristique de la campagne chypriote, la Cyprus Agrotourism Company répertorie et coordonne l’activité des hébergements traditionnels proposés à travers l’île.

Les Cyprus villages offrent, par exemple, un hébergement pittoresque dans les maisons de Tochni et Kalavos, à l’est du pays. Des dizaines d’habitations en pierre, bordées de bougainvilliers, ont été restaurées dans le respect de l’architecture locale et équipées de tout le confort moderne, pour profiter du charme des villages et de leur habitat de caractère. C’est le point de départ d’activités « vertes » telles que balades à vélo ou à cheval, cueillette d’olives ou d’oranges, partie de pêche avec les villageois, confection de fromage, de confiture ou de feuilles de vigne...

Fram dope la fréquentation française

Le Framissima, au Coral beach hotel & resort, à Paphos © P. Cros
Le Framissima, au Coral beach hotel & resort, à Paphos © P. Cros
Côté plage, l’ouverture d’un Framissima à Paphos en avril 2014, dans le 5* Coral Beach , a boosté le flux touristique français vers l’île. D’autant qu’il a été accompagné de vols hebdomadaires à l’année sur la station balnéaire (le dimanche de Paris, Nantes et Lyon).

Entièrement rénové, cet hôtel s’est mis au rythme de la formule club all inclusive développée par le voyagiste français Fram. Au programme : plage, piscines, restaurants, animations, et excursion vers des sites touristiques réputés comme les Tombeaux des Rois et les mosaïques de Paphos (2ème au 5ème siècle de notre ère) qui ornaient les sols des villas de riches romains.

Au cours des douze derniers mois, environ 10 000 personnes ont ainsi choisi des séjours et circuits du voyagiste et de sa filiale Plein Vent pour profiter du pays. Et ce chiffre pourrait doubler en 2015/2016, selon les objectifs du TO qui lance cet été une nouvelle liaison au départ de Toulouse.

Une clientèle internationale

De gauche à droite : Minaret Omodos  © P. Cros ;Tombeau des rois-Paphos © P. Cros;  Une oeuvre antique à voir Musee archeologique Chypre   © P. Cros
De gauche à droite : Minaret Omodos © P. Cros ;Tombeau des rois-Paphos © P. Cros; Une oeuvre antique à voir Musee archeologique Chypre © P. Cros
Une performance qui dope les statistiques du nombre de visiteurs français. Leur nombre a bondi de 7,4 % en 2014, pour atteindre les 29 160, et la Cyprus Tourism Organisation (CTO) mise sur une nouvelle hausse de 20 % en 2015.

Si l’hexagone arrive à Chypre en 12ème position des pays émetteurs, loin derrière les Anglais (950 000 en 2014) et les Russes (600 000), ses voyagistes participent de plus en plus à la dynamique de la destination, dont Fram, mais aussi Héliades, Nouvelles Frontières,   Rev' Vacances ou encore Salaün holidays. Ce dernier a même dédiée une brochure à l’île d’Aphrodite avec séjours balnéaires, boutiques hôtels, locations d’appartement, circuits et autotours. Pour soutenir cet engouement, l’office du tourisme prévoit de lancer en France une campagne de communication sur internet au cours des prochains mois.

De nouvelles ailes pour Chypre

Airbus A320 d’Aegean pour un vol direct Larnaca – Paris © P. Cros
Airbus A320 d’Aegean pour un vol direct Larnaca – Paris © P. Cros
La compagnie Aegean  est venue participer à ce nouvel élan touristique en prenant depuis mars 2015 le relais de la compagnie nationale Cyprus Airways qui a cessé ses activités en janvier.

La compagnie grecque a lancé trois vols hebdomadaires directs Paris CDG-Larnaca (Chypre), qui se sont ajoutés à ses trois vols quotidiens via Athènes et à ses quatre vols hebdomadaires de Marseille.Elle en a profité pour augmenter les fréquences de ses liaisons estivales au départ de Lyon et Nantes via Athènes, qu’elle complètera cet été par Toulouse et Bordeaux. P.C.
 
 
 

De gauche à droite : L’église byzantine Panagia tis Asinou, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, dans la région du Troodos © P. Cros ; Les mosaïques de Paphos (2ème au 5ème siècle de notre ère) ornaient les sols des villas de riches romains. Elles sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO © Patrick Cros ; Figurine du 6ème siècle av. J.C. au Musée Archéologique de Chypre © P. Cros
De gauche à droite : L’église byzantine Panagia tis Asinou, classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO, dans la région du Troodos © P. Cros ; Les mosaïques de Paphos (2ème au 5ème siècle de notre ère) ornaient les sols des villas de riches romains. Elles sont inscrites au patrimoine mondial de l’UNESCO © Patrick Cros ; Figurine du 6ème siècle av. J.C. au Musée Archéologique de Chypre © P. Cros

Parc archeologique de Paphos, l'un des sites historiques classés de l'île de Chypre © P. Cros
Parc archeologique de Paphos, l'un des sites historiques classés de l'île de Chypre © P. Cros


08/07/2015
Patrick Cros





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 30 Octobre 2017 - 16:31 Les fêtes d’Halloween dans le monde

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:38 Vaux-le-Vicomte fait son cinéma !