Reportage

Dallas caracole en tête des villes où il faut être !

Classée troisième meilleure destination loisirs des Etats-Unis après New York et Los Angeles, Dallas possède aujourd’hui le plus grand quartier américain dédié aux arts avec plus de 160 musées entre parcs verdoyants et rues trendy.

Par Catherine Gary



Une architecture au top et une culture au sommet !

Les architectures d’avant-garde comme le Cowboys Stadium ont fleuri au pied de la skyline qui déploie dans sa splendeur du haut de la Reunion Tower. (Crédit photo DR)
Les architectures d’avant-garde comme le Cowboys Stadium ont fleuri au pied de la skyline qui déploie dans sa splendeur du haut de la Reunion Tower. (Crédit photo DR)
Ça bouge dans la capitale des cow-boys et du pétrole ! La ville, éclipsée longtemps par quelques pôles plus attractifs prend sa revanche en alignant au pied de sa skyline une succession de centres artistiques et de musées étonnants, de parcs verdoyants et de quartiers consacrés au bonheur du shopping.

Pour s’en faire une idée, il faut  emprunter le Public ArtWalk Dallas, un parcours  de 5 km à travers la ville et découvrir plus d’une trentaine de sites comptant des œuvres d’art, des bâtiments remarquables, des musées au gré d’une balade de découverte tonique.

Partout les musées déclinent les chefs d’œuvre du passé et de l’art contemporain au Dallas Museum of Art,au  Nasher Sculpture Center et bien d’autres... (Crédit photos DR)
Partout les musées déclinent les chefs d’œuvre du passé et de l’art contemporain au Dallas Museum of Art,au Nasher Sculpture Center et bien d’autres... (Crédit photos DR)
Certains sites ont été réalisés par des architectes de renommée internationale.

Notamment le Morton H. Meyerson Symphony Center, imaginé par I.M. Pei et abritant le Dallas Symphony Orchestra et son célèbre chef d’orchestre JaapVan Zweden. Le Perot Museum, musée des Sciences et de la nature, dessiné par Thom Mayne, lauréat du prix Pritzker en 2005. L’architecture contemporaine du Nasher Sculpture Center, dessinée par Renzo Piano, constitue à elle  seule un objectif de visite avec près de 300 sculptures dans ses galeries intérieures et ses jardins.

Quant au Dallas Museum of Art, ses 23 000 œuvres couvrent 5000 ans d’histoire au long des collections précolombiennes et africaines, de l’art américain d’après guerre et des chefs-d’oeuvre occidentaux des deux derniers siècles où figurent entre autres Gauguin, Monet, Cézanne, Matisse et Picasso.

De gauche à droite : 1/Le Centre Culturel Latino, dédié à la culture latino-américaine et hispanique; 2 et 3/ le Sixth Floor Museum sur Dealey Plaza retrace la vie de John F. Kennedy, 35è Président des Etats-Unis mort ici même. (Crédit photos OT Dallas)
De gauche à droite : 1/Le Centre Culturel Latino, dédié à la culture latino-américaine et hispanique; 2 et 3/ le Sixth Floor Museum sur Dealey Plaza retrace la vie de John F. Kennedy, 35è Président des Etats-Unis mort ici même. (Crédit photos OT Dallas)
Le Centre Culturel Latino, dédié à la culture latino-américaine et hispanique propose un ensemble d’expositions et d’événements pour promouvoir les arts latino. Et, en mémoire de l’événement tragique qui eut lieu dans la ville en 1963, le Sixth Floor Museum sur Dealey Plaza retrace la vie de John F. Kennedy, 35è Président des Etats-Unis mort ici...

On se balade, on se régale, on fait des folies

1/ Margaret Hunt Hill Bridgen, un pont de 560 mètres réservé aux piétons qui enjambe la Trinity River de son arche de 122 mètres (Crédit photo bonicklandscaping.com);2/ l'Atrium lumineux de la Galleria.(Crédit photo DR)
1/ Margaret Hunt Hill Bridgen, un pont de 560 mètres réservé aux piétons qui enjambe la Trinity River de son arche de 122 mètres (Crédit photo bonicklandscaping.com);2/ l'Atrium lumineux de la Galleria.(Crédit photo DR)
Le Klyde Darren Park, poumon vert de 2 hectares est un vrai bonheur en plein centre ville avec la ligne des gratte-ciel en toile de fond. Autre balade spectaculaire, la traversée du Margaret Hunt Hill Bridgen, un pont de 560 mètres réservé aux piétons qui enjambe la Trinity River de son arche de 122 mètres de haut dessinée par l’architecte espagnol Santiago Calatrava. L’un des trois ponts qui permet de relier le centre à l’ouest de la ville.

Les restaurants et les boutiques chics de l'avenue McKinney sont les points forts du quartier Uptown. Deep Ellum ou de Greeville Avenue font partie des quartiers les plus branchés. Ils abritent de nombrables restaurants à la mode, des pubs, des boîtes de nuits, des boutiques et des centres commerciaux.



Quant au  shopping, il est un des passe-temps favoris et Dallas est la ville idéale pour les bonnes affaires !  On retrouve Jimmy Choo et Prada au Highland Park Village, un vaste centre en plein air, ou dans l'atrium lumineux de la Galleria. On recommande aussi NorthPark Center et Grapevine Mills.




 

Vue panoramique depuis le sommet de la Renaissance Tower;  Les accros du shopping vont s’en donner à cœur joie à La Galleria et flâner dans les quartiers arty de Bishop Art district. Avant une nuit branchée au Joule, un étonnant boutique-hôtel.
Vue panoramique depuis le sommet de la Renaissance Tower; Les accros du shopping vont s’en donner à cœur joie à La Galleria et flâner dans les quartiers arty de Bishop Art district. Avant une nuit branchée au Joule, un étonnant boutique-hôtel.
Après ces courses, une vue panoramique depuis le sommet de la Renaissance Tower, donne une idée du foisonnement de la modernité tonique de cette ville comptant désormais comme l’une des destinations phares des States. Et pour rester dans l ‘ambiance trendy, on choisit le The Joule un boutique-hôtel sur Main Street District avec du spa et piscine panoramique sur le toit. Grand moment en fin de journée !
 
Pour en savoir plus :
www.visitdallas.com/international
 

Classée troisième meilleure destination loisirs des Etats-Unis après New York et Los Angeles, Dallas possède aujourd’hui le plus grand quartier américain dédié aux arts avec plus de 160 musées entre parcs verdoyants et rues trendy.(Crédit photo Dallas Texas Skyline - Andréas Praefake)
Classée troisième meilleure destination loisirs des Etats-Unis après New York et Los Angeles, Dallas possède aujourd’hui le plus grand quartier américain dédié aux arts avec plus de 160 musées entre parcs verdoyants et rues trendy.(Crédit photo Dallas Texas Skyline - Andréas Praefake)


21/02/2015
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Juillet 2017 - 19:23 Gien la discrète se découvre au fil de l’eau