Culture

De Stijl, un siècle d’avant-garde aux Pays-Bas

Fondé en 1917 par Mondrian et Van Doesburg, ce mouvement artistique minimaliste a vite fait école en peinture, design et architecture. D’où les nombreux hommages qui lui sont rendus à l’occasion de son centenaire.

Par Catherine Gary



Impression d'artiste nouveau Mondriaanhuis  ©  Rétameur Imagineers
Impression d'artiste nouveau Mondriaanhuis © Rétameur Imagineers

De Stilj commence en fanfare avec ces grands aplats géométriques bleus, rouges et jaunes, les couleurs de Mondrian et par le dévoilement d’une fresque de Madje Vollaers et Pascal Zwart qui orne l’Hôtel de ville. © D.R.
De Stilj commence en fanfare avec ces grands aplats géométriques bleus, rouges et jaunes, les couleurs de Mondrian et par le dévoilement d’une fresque de Madje Vollaers et Pascal Zwart qui orne l’Hôtel de ville. © D.R.
Utrecht et Amersfoort au cœur de cette effervescence


Inaugurée à La Haye le 3 février dernier par le dévoilement d’une fresque de Madje Vollaers et Pascal Zwart qui orne l’Hôtel de ville, l’année De Stijl commence en fanfare avec ces grands aplats géométriques bleus, rouges et jaunes, les couleurs de Mondrian et bat son plein en ce moment à Amersfoort, berceau de Mondrian (1922-1972) et à Utrecht où vécut Gerrit Thomas Rietveld  (1888-1964).

Arides au premier abord par l’abstraction de leurs réalisations, les œuvres de De Stijl sont pourtant accessibles au plus grand nombre par leur fonctionnalité, leurs lignes géométriques et leurs couleurs primaires.

Des bases de travail communes aux initiateurs, Mondrian en peinture, Rietveld en design et architecture… Ces œuvres en adéquation avec les mutations économiques et sociales du début de siècle dernier aux Pays-Bas, faisaient ainsi table rase du classicisme finissant et de l’esthétique du passé pour ouvrir grandes les baies de la modernité.
 

Des styles qui se mélangent à Utrecht.© Catherine Gary
Des styles qui se mélangent à Utrecht.© Catherine Gary

De gauche à droite : Un dessert façon Rietveld © Catherine Gary; Contrastes majeurs à Utrecht  avec la chaise en bois rouge et bleu qui va devenir un succès international avec en arrière plan  la cathédrale.  © Catherine Gary
De gauche à droite : Un dessert façon Rietveld © Catherine Gary; Contrastes majeurs à Utrecht avec la chaise en bois rouge et bleu qui va devenir un succès international avec en arrière plan la cathédrale. © Catherine Gary
Gerrit Rietveld de la menuiserie à l’architecture d’avant-garde

 Gerrit commence son apprentissage dans le travail du bois comme son père. Mais il a déjà des idées plein la tête. Après des études d’architecture à temps partiel, le voilà qui dessine la chaise en bois rouge et bleu qui va devenir un succès international. Une simple chaise en bois aux couleurs primaires et un haut dossier incliné que la ville d’Utrecht arbore en ce moment en format géant sur un de ses quais, avec en contraste la tour de la cathédrale à l’arrière. En 1919 Rietveld intègre le mouvement De Stijl créé par Theo Van Doesburg, Piet, Mondrian  et quelques autres et réalise plusieurs travaux à la demande du couple Schräder-Schröder. Son chef d’œuvre se visite aujourd’hui. Commandé de la veuve après la mort de son époux, cette maison dans la banlieue d’Utrecht applique à la lettre les concepts de Rietveld sur la géométrie et un sobre utilisation des couleurs : cloisons amovibles et espaces modulables, rangements encastrés, baies vitrées ouvertes sur la campagne environnante, escalier hélicoïdal sous un puits de lumière aménagé à travers la toiture plate, mobilier design… Le tout fait de cette habitation construite en 1924 sa réussite la plus complète. Une sorte de jeu de construction dont les espaces tout en légèreté s’accommodent à l’esprit du moment.

Expo Vive de Stijl © Catherine Gary
Expo Vive de Stijl © Catherine Gary

Expo De Stilj Rietverld  © Catherine Gary
Expo De Stilj Rietverld © Catherine Gary
L’audace de De Stijl présente au Centraal Museum d’Utrecht

En 2000 l’UNESCO inscrit cette œuvre artistique et architecturale sur la liste du Patrimoine mondial en précisant « La maison Schröder de Rietveld, à Utrecht, est une icône du mouvement moderne en architecture et une expression exceptionnelle du génie créateur humain dans la pureté des idées et des concepts qui la sous-tendent, tels que développés par le mouvement De Stijl ».

Cet avant-gardiste prenant acte de l’évolution industrielle n’hésitera pas à recourir aux matériaux les plus simples comme le contreplaqué et les armatures en acier d’où son influence aussi bien dans le design que dans l’évolution de l’architecture contemporaine. Le Centraal Museum d’Utrecht rend hommage au mouvement qui l’a vu naître dans l’exposition Vive de Stijl ! avec en ses murs la plus grande collection d’œuvres du designer dont la célèbre chaise rouge et bleu et la Zig Zag. Rietveld n’y est pas seul à faire revivre cette école de sobriété économe de moyens. Y sont aussi présents Theo van Doesburg, Willem van Leusden, Bart van des Leck. L’exposition dure jusqu’au 11 juin et mérite un détour dans cette belle ville d’Utrecht où il faut aussi profiter d’une balade en bateau au fil du canal qui traverse la ville avec de chaque côté des rives quelques lieux branchés où finir la soirée.

Maison de Mondrian   © Catherine Gary
Maison de Mondrian © Catherine Gary


Reproduction de l'atelier de Mondrian à Paris  in Mondriaanhuis -  © Mike Bink
Reproduction de l'atelier de Mondrian à Paris in Mondriaanhuis - © Mike Bink
Mondrian, pionnier de l’art abstrait








Pas toujours facile de suivre l’ascèse de ce peintre parti de la figuration pour en venir à de grandes compositions géométriques.


Mondrian a 20 ans quand il s’inscrit à l’Académie Nationale des Beaux-Arts d’Amsterdam avant de faire ses classes en peinture sous influence du fauvisme, du divisionnisme d’un Signac et même de l’expressionnisme.


Sa recherche est ensuite marquée par une quête philosophico-spirituelle, plus précisément théosophique, le poussant à exprimer l’essence des choses plus que leur représentation. L’abstraction alors s’impose à lui.

Vidéo Maison de Mondrian © Catherine Gary
Vidéo Maison de Mondrian © Catherine Gary

De gauche à droite : Reconstruction du studio parisien  de Mondrian dans le cadre de l'exposition Mondriaanhuis - © Mike Bink; Video de Boogie Woogie  © Catherine Gary
De gauche à droite : Reconstruction du studio parisien de Mondrian dans le cadre de l'exposition Mondriaanhuis - © Mike Bink; Video de Boogie Woogie © Catherine Gary
Inauguration du Mondriaanhuis dans sa ville natale

Sa maison, 11 rue Kortegracht à Amersfoort, discrète en bordure d’un canal, vient de rouvrir ses portes sur un parcours nouveau et très animé autour de ce maître pourtant pas mal austère. La visite mène au cœur de la vie du peintre en compagnie des artistes qui l’accompagnent dans cette aventure qui largue les amarres. On y apprend que le moment charnière de son passage à l’abstraction correspond à un séjour de deux ans à Paris, rue du Départ, fasciné par l’époque cubiste de Picasso.

On y admire sa suite de simplifications à partir de l’arbre figuratif jusqu’à l’ensemble de traits qui n’en gardent que les lignes horizontales et verticales. La vidéo revisite en 23 écrans dont les images s’enchaînent et se superposent l’évolution de la figuration à l’abstraction pour finir sur son Boogie-woogie où semblent danser lignes et couleurs. Une belle découverte de cet esprit exigeant dont la style inspira jusqu’à la Haute couture, en particulier les défilés de Yves Saint Laurent…

La vidéo revisite en 23 écrans dont les images s’enchaînent et se superposent l’évolution de la figuration à l’abstraction  © Catherine Gary
La vidéo revisite en 23 écrans dont les images s’enchaînent et se superposent l’évolution de la figuration à l’abstraction © Catherine Gary

Le canal devant  la maison de Mondrian à Amersfoort © Catherine Gary; En bas à gauche : « La maison Schröder de Rietveld, à Utrecht, est une icône du mouvement moderne en architecture et une expression exceptionnelle du génie créateur humain dans la pureté des idées et des concepts qui la sous-tendent, tels que développés par le mouvement De Stijl » © Mike Bink.
Le canal devant la maison de Mondrian à Amersfoort © Catherine Gary; En bas à gauche : « La maison Schröder de Rietveld, à Utrecht, est une icône du mouvement moderne en architecture et une expression exceptionnelle du génie créateur humain dans la pureté des idées et des concepts qui la sous-tendent, tels que développés par le mouvement De Stijl » © Mike Bink.
Plus d'infos



Nombreux hommages à De Stijl dans tout le pays. En particulier à :


Utrecht
Musée central : Vive De Stilj
Du 4 mars au 11 juin 2017-03-26

http://centralmuseum.nl/

Amersfoort
Mondriaanhuis, la Maison de Mondrian
Ouvert toute l’année à la visite depuis sa réouverture récente.

La Haye
Gemeentemuseum de La Haye
Mondrian : une rétrospective
Du 3 juin au 24 septembre 2017

Leyde 
L'Architecture et les intérieurs de De Stilj
De septembre à décembre 2017

Pour en savoir plus :


https://mondriaanhuis.nl/about-mondriaanhuis
http://centraalmuseum.nl/en/visit/exhibitions/rietvelds-masterpiece-long-live-de-stijl/
 
 


11/04/2017
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter