Gastronomie

Dégustez les huîtres de Normandie, même en été !

Plus de la moitié des huîtres sont encore commercialisées à l'occasion des fêtes de fin d'année, mais ce n’est pas une raison pour vous en priver sur place durant l’été, quand elles sont bien fraîches sur les marchés !

Par Catherine Gary



Parc à huîtres ,  vue de Port en Bessin.
Parc à huîtres , vue de Port en Bessin.
Avec près de 600 km de côtes, la conchyliculture constitue une  activité économique majeure de la Normandie. Principalement depuis la Côte de Nacre jusqu’à la Baie du Mont-Saint-Michel. Les conditions y sont vraiment optimales pour que l’huître développe toutes ses merveilleuses saveurs et ses qualités. C’est là en effet qu’ont lieu les plus fortes marées d’Europe avec un estran qui se découvre jusqu’à 6 km ! Ces huîtres sont élevées en pleine mer, protégées à l’intérieur de pochons en grillage, arrimés sur des tables à claires voies.Elles se nourrissent du plancton abondant dans ces eaux fortement brassées pendant 3 ou 4 années. Le temps nécessaire pour régaler les amateurs de leurs saveurs iodées et fruitées. Côté santé, elles ont aussi leurs atouts : peu caloriques et peu grasses, elles sont riches en protéines, en vitamine C et même en calcium : 150 g d’huîtres contiennent autant de calcium qu’un verre de lait ! Une bonne douzaine devrait faire le compte… Aussi, il n’y a pas à hésiter : il faut déguster ces huîtres savoureuses et se laisser aller à une gourmandise qui n’a que des qualités.

Dégustez les huîtres de Normandie, même en été !
Les huîtres normandes elles aussi ont leurs grands crus !

- Celles de la côte ouest du Cotentin, dites de Pleine Mer, sont brassées par de forts courants.  Leur goût est corsé et très iodé.
- Celles de la côte est du Cotentin, les fameuses Saint-Vaast, plus charnues, se distinguent par un goût de noisette. Ce sont les Entre-Deux.
- Dans la Baie des Veys... , plus abritée et arrosée par les rivières du bocage normand, la chair est charnue, douce et croquante et se prête aux préparations aussi bien froides que chaudes. Elles ont l’appellation Huître spéciale d’Isigny.
- Sur la côte de Nacre, le bassin ostréicole bas-normand est plus récent. Il date des années 1990. L’huître est charnue et représente un compromis de saveur entre les deux précédentes.
 
Recettes et infos sur :
http://www.huitres-normandie.com
 

Dunes sur la Côte d'Opale
Dunes sur la Côte d'Opale


25/06/2012
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 23 Avril 2017 - 18:48 La cuisine corsaire d’Emmanuel Tessier