Culture

Hiroshige, l’art du voyage, une exposition exceptionnelle !

La Pinacothèque de Paris présente jusqu’au 17 mars une double exposition confrontant Hiroshige, l’art du voyage et Van Gogh, rêves de Japon. On sait l’attraction des impressionnistes pour le Japon, on connaît moins l’œuvre de ce fabuleux maître de l’estampe. Une occasion à ne pas manquer !

Par Catherine Gary



Portrait posthume peint par  Kunisada Utagawa (Toyokuni III) (1786 -1864) - ami d'Hiroshige.
Portrait posthume peint par Kunisada Utagawa (Toyokuni III) (1786 -1864) - ami d'Hiroshige.
Un maître de la peinture de paysage


Né en 1797, mort en 1858, Hiroshige est considéré dans son pays comme le maître incontesté du paysage. Il est sans doute le plus digne représentant au Japon de la nature dans l’évolution des saisons. Ce qui n’est pas rien quand on sait l’importance que tiennent dans la sensibilité nippone les beautés de l’environnement. Paysages urbains ou vues de campagne s’animent chez lui de prismes atmosphériques qui varient selon les moments de la journée. Aurore ou soleil couchant, pluie, brume, tempête ou neige sont rendus avec une maîtrise du mouvement et une finesse n’appartenant qu’à lui…

Ses estampes nous entraînent dans un ravissement de couleurs, de perspectives et  d’ambiances à travers une succession de scènes très animées, souvent surprenantes voire cocasses. Il nous livre ainsi le témoignage de la vie quotidienne, des us et coutumes de tout un peuple à une époque, le sienne, où le Japon est encore replié sur lui-même, insensible aux influences extérieures. Il nous offre ainsi  le reflet d’une culture encore authentique.

100 Vues d'Edo
100 Vues d'Edo
L’estampe, un art à regarder autrement

Pour comprendre cette esthétique et en apprécier les estampes, il est indispensable de posséder quelques clés. Comprendre par exemple que pour l’amateur d’art japonais, il est peu question de poser un œil sur la composition, la couleur ou les formes d’un tableau comme nous le faisons en Occident. Il s’agit plutôt de vivre une expérience de méditation. Comme l’explique  Marc Restellini, directeur de la Pinacothèque de Paris, « Une œuvre est avant tout prétexte à un voyage intérieur… C’est la raison pour laquelle la perspective est si évidente et si profonde. Elle aide à accompagner l’œil dans son voyage à l’intérieur de l’estampe ». Hiroshige est d’ailleurs un grand voyageur,  au sens propre : ses séries thématiques d’estampes sont inspirées par les itinéraires qu’il a parcourus, interprétés ou simplement parfois imaginés entre une ville et une autre. Ce sont donc aussi de merveilleux guides de voyage avant l’heure, empreints de sensibilité et de lyrisme poétique.

Plâtriers travaillant au chantier Yoshida, Groupe d'hommes aveugles et temple Yugyo (Tokaïdo)
Plâtriers travaillant au chantier Yoshida, Groupe d'hommes aveugles et temple Yugyo (Tokaïdo)
“Sur la Route du Tokaido“, 53 étapes pour un voyage.

 Il s’agit de la célèbre route entre Tokyo et Kyoto qui inspira aussi bien les  poètes et les romanciers que les artistes de l’époque. On ne sait pas bien si Hiroshige l’a parcourue dans son intégralité pour réaliser les 53 estampes de cette série. Peut-être s’est-il inspiré d’un guide de voyage préexistant, car ce chemin était depuis longtemps emprunté par les voyageurs et les samouraïs se dirigeant vers le palais de l’empereur. Quoi qu’il en soit, l’artiste fait défiler sous nos yeux, à travers chemins de montagne, routes longeant les rivières ou franchissant des ponts, une population variée de soldats, de marchands, de pêcheurs, de simples voyageurs, qui illustrent à travers des détails pittoresques toute  civilisation.


Mont Fugi au matin (Tokaïdo)
Mont Fugi au matin (Tokaïdo)
EXPOSITION : Hiroshige, l'art du voyage....
Jusqu'au 17 Mars 2013
Pinacothèque 1
28, place de la Madeleine

75008 Paris.

EXPOSITION : Van Gogh, rêves de Japon
Du 3 octobre 2012 au 17 mars 2013
Pinacothèque 2
8, rue Vignon
75008 - Paris
www.pinacotheque.com/
Tous les jours
De 10h30 à 18h30
Nocturnes
Tous les mercredis et les vendredis jusqu’à 21h






 

 


Voyageur descendant de cheval (Tokaïdo)
Voyageur descendant de cheval (Tokaïdo)


13/11/2012
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Juillet 2017 - 15:55 Fernand Léger et Le Corbusier réunis à Metz