Reportage

Immobilier : l’Eldorado portugais

Depuis 2013, vingt-cinq mille Français se seraient installés au Portugal, selon la Chambre de commerce et d'industrie franco-portugaise (CCIFP) et ils sont, chaque année, de plus en plus nombreux à franchir le cap.Interview de Carlos Silva e Sousa, maire de la ville d’Albufeira dans la région de l’Algarve.Rencontre avec Annick et Ernest Froideval un couple de retraités en passe de franchir le pas et Cécile Goncalves la directrice de l'agence Maison au Portugal.

Par David Raynal



La région de l'Alentejo pourrait bien devenir la prochaine destination à la mode pour les investisseurs étrangers. Ici la commune de Marvao   - En l’espace de quelques années, le Portugal est devenu une des destinations préférées des Français expatriés.  © David Raynal
La région de l'Alentejo pourrait bien devenir la prochaine destination à la mode pour les investisseurs étrangers. Ici la commune de Marvao - En l’espace de quelques années, le Portugal est devenu une des destinations préférées des Français expatriés. © David Raynal

Grâce au statut NHR (résident non habituel), les expatriés retraités sont exonérés d'impôts pendant dix ans à condition de passer au moins 183 jours par an au Portugal et de ne pas y avoir été résident fiscal au cours des cinq dernières années.  © DR
Grâce au statut NHR (résident non habituel), les expatriés retraités sont exonérés d'impôts pendant dix ans à condition de passer au moins 183 jours par an au Portugal et de ne pas y avoir été résident fiscal au cours des cinq dernières années. © DR
En l’espace de quelques années, le Portugal est devenu une des destinations préférées des Français expatriés.

Grâce au statut NHR (résident non habituel), les expatriés retraités sont depuis 2013 exonérés d'impôts pendant dix ans à condition de passer au moins 183 jours par an au Portugal et de ne pas y avoir été résident fiscal au cours des cinq dernières années.

« Une mesure très attractive qui s'adresse autant aux retraités fortunés - le pays n'a ni ISF ni taxes sur la succession - qu'aux plus modestes, qui y voient leur pouvoir d'achat démultiplié (+30 % à Lisbonne, + 45 % dans le reste du pays) » rappelle notre confrère des Echos, Hélène Dupuis dans son article daté du 13 mai dernier. 

 « Le Portugal est un pays que nous avons toujours apprécié, notamment pour des raisons familiales. Initialement, nous avions pensé nous installer au Maroc voisin, mais compte tenu des événements et du climat global nous avons dû y renoncer. En premier lieu, ce qui nous a déterminés à nous installer dans ce pays, c’est la gentillesse des gens, la beauté des sites, mais aussi la sécurité et le calme résidentiel. Il y a aussi le coût de la vie 30 à 45 % inférieur à la France ainsi que les incitations fiscales. Enfin, avec un billet d’avion en moyenne à 50 euros, nous pouvons être en deux heures et demie à Paris ou à Marseille pour nous faire soigner » expliquent Annick et Ernest Froideval un couple de retraités originaires du Nord.  

Les investissements au Portugal se portent également dans la région de Porto et de Lisbonne qui bénéficient de liaisons aériennes très fréquentes avec toutes les grandes villes européennes  © David Raynal
Les investissements au Portugal se portent également dans la région de Porto et de Lisbonne qui bénéficient de liaisons aériennes très fréquentes avec toutes les grandes villes européennes © David Raynal
 

Depuis 2013, 25.000 Français se seraient installés au Portugal, selon la Chambre de commerce et d'industrie franco-portugaise (CCIFP)  © Blavier
Depuis 2013, 25.000 Français se seraient installés au Portugal, selon la Chambre de commerce et d'industrie franco-portugaise (CCIFP) © Blavier
Douceur de vivre




Depuis 2013, vingt-cinq mille Français se seraient installés au Portugal, selon la Chambre de commerce et d'industrie franco-portugaise (CCIFP) et ils sont, chaque année, de plus en plus nombreux à franchir le cap.



Il s'agit à 80 % de retraités mais aussi d'entrepreneurs (professions libérales, techniciens, architectes, ingénieurs, artistes, professionnels de la santé, etc.), qui bénéficient aussi du statut de NHR et ne sont imposés qu'à 20 % sur leur revenu généré et perçu au Portugal. Outre son climat ensoleillé, le pays a de multiples atouts.

« Il existe une réelle douceur de vivre au Portugal, pas de problème de taux de change et des facilités au niveau de l’installation ainsi que des réseaux de santé européens » rappelle Cécile Goncalves directrice de l'agence Maison au Portugal.

 

"A Lisbonne, les prix oscillent dans le quartier de Baixa entre 4.500 et 6.000 euros le mètre carré " explique Cécile Goncalves la directrice de l'agence Maison au Portugal.  © www.visitportugal.com/fr
"A Lisbonne, les prix oscillent dans le quartier de Baixa entre 4.500 et 6.000 euros le mètre carré " explique Cécile Goncalves la directrice de l'agence Maison au Portugal. © www.visitportugal.com/fr

"Les prix d'investissement dans le quartier du Chiado se situent entre 6.500 et 10.000 euros" conclue Cécile Goncalves la directrice de l'agence Maison au Portugal. © www.visitportugal.com/fr
"Les prix d'investissement dans le quartier du Chiado se situent entre 6.500 et 10.000 euros" conclue Cécile Goncalves la directrice de l'agence Maison au Portugal. © www.visitportugal.com/fr
Prix attractifs

En 2016, le pays a d’ailleurs été classé à la cinquième position des pays les plus sûrs par le Global Peace Index.

Le Global Peace Index est un indice international qui tente d’évaluer les pays  selon leur degré de pacifisme d'harmonie ou de discorde à l'intérieur d'une nation. Mais surtout, les prix immobiliers y sont très bas, comparés à ceux de l'Hexagone. Ils s'élèvent en moyenne à 2.500 euros du mètre carré au Portugal, pour les biens de bonne qualité, soit le tiers des standards français.

« Nous commercialisons en priorité deux régions l’Algarve qui est le sud balnéaire du Portugal, un peu l’équivalent de la côte d’Azur et la région de Lisbonne qui bénéficie de liaisons aériennes très fréquentes avec toutes les grandes villes européennes. Lisbonne est une capitale à dimension humaine qui s’apparente un peu à l’agglomération de Bordeaux, avec une vie culturelle très importante. La ville est à 30 km de l’océan et possède un lycée français et des associations françaises très actives. Même à Lisbonne, les prix de l’immobilier sont abordables. Pour des biens neufs ou dans des programmes entièrement rénovés, les prix oscillent dans le quartier de Baixa entre 4.500 et 6.000 euros le mètre carré, ceux du Chiado entre 6.500 et 10.000 euros. A quinze vingt minutes du centre-ville, le long du fleuve Tage, vous avez également des programmes neufs qui commencent à partir de 3500 € du m² parking inclus. Les prix dans les centres historiques de Lisbonne et de Porto sont en phase de rattrapage après les baisses des années de crises dues au manque de crédit. Les valorisations ont été de plus de 20 % pour la capitale et de 17 % à Porto l'année dernière.  En 2015, nous avons vendu une soixantaine de biens à notre clientèle francophone » souligne Cécile Goncalves.

Albufeira (Portugal) « Nous commercialisons en priorité deux régions l’Algarve qui est le sud balnéaire du Portugal, un peu l’équivalent de la côte d’Azur " précise  Cécile Goncalves la directrice de l'agence Maison au Portugal.  © www.visitportugal.com/fr
Albufeira (Portugal) « Nous commercialisons en priorité deux régions l’Algarve qui est le sud balnéaire du Portugal, un peu l’équivalent de la côte d’Azur " précise Cécile Goncalves la directrice de l'agence Maison au Portugal. © www.visitportugal.com/fr

Investir au Portugal : En 2016, le pays a été classé à la cinquième position des pays les plus sûrs par le Global Peace Index. Ici la ville d'Elves dans l'Alentejo. Crédit photo David Raynal.
Investir au Portugal : En 2016, le pays a été classé à la cinquième position des pays les plus sûrs par le Global Peace Index. Ici la ville d'Elves dans l'Alentejo. Crédit photo David Raynal.
Agences accréditées

Avant d'investir dans l'immobilier portugais, il convient, toujours selon Hélène Dupuis des Echos d'être vigilant sur certains points.

En achetant un bien occupé par exemple, il faut s'assurer que le type de contrat de location soit récent, car, dans les anciens, les loyers peuvent être plafonnés avec des prix très bas qui limitent fortement la rentabilité du bien.

« Dans une même rue à Lisbonne, vous pouvez avoir un bien extrêmement dégradé et à côté un bien totalement rénové. Du coup les prix moyens ne veulent pas dire grand-chose au Portugal. Il faut s’informer et ne pas hésiter à faire appel à des prestataires qui sont connus sur le marché (avocats et agences accréditées) quand on ne maitrise pas la langue. 

Dans les contrats de promesses d’achats, vous n’avez pas au Portugal de droit de rétractation comme c’est légalement le cas en France. Il est donc impératif avant de s’engager d’être sûr de son achat. La loi Carrez est aussi une exception française.

Les mètres carrés annoncés au Portugal sont annoncés et
vendus en « area bruta » (aire brute). Depuis que nous aidons les Français à s’installer, je ne connais pas d’expatriation ratée » souligne pour conclure Cécile Goncalves.  

A défaut de construire un château en Espagne, pourquoi ne pas venir vous installer l’année prochaine au Portugal ?

La magnifique plage de Praia (Portugal)  © www.visitportugal.com/fr
La magnifique plage de Praia (Portugal) © www.visitportugal.com/fr

 

INTERVIEW :

Différentes vues sur la ville d'Albufeira et photo de Carlos Silva e Sousa, maire de la ville d’Albufeira.  © www.visitportugal.com/fr
Différentes vues sur la ville d'Albufeira et photo de Carlos Silva e Sousa, maire de la ville d’Albufeira. © www.visitportugal.com/fr
Trois questions à Carlos Silva e Sousa, maire de la ville d’Albufeira dans la région de l’Algarve.

Comment expliquer cet engouement pour l’Algarve et Albufeira ?


Tout d’abord le sud du Portugal  dispose d’une proximité géographique et culturelle qui rassure. Douceur de vivre unanimement célébrée, coût de la vie avantageux (inférieur en moyenne de 35% à celui de la France), une personne retraitée à Albufeira peut se permettre de manger tous les jours au restaurant. Depuis plusieurs années, nous faisons de grands efforts en ce qui concerne l’écologie et la préservation de l’environnement. Nous avons par exemple la chance d’avoir sur la communes 25 plages de sable fin qui ont toutes le pavillon bleu, ce qui garantit au niveau européen l’excellente qualité de nos eaux.  L’aéroport de Faro est seulement à 30 minutes et de nombreux vols hebdomadaires desservent toute l’année les principales villes de France. Nous sommes aussi à deux heures de Lisbonne et très proches de la frontière espagnole.    Aujourd’hui, Albufeira avec ses 50 000 chambres, ses deux golfs et ses 30 km de côtes est devenue la ville la plus touristique du Portugal.

Pourquoi investir dans la ville d’Albufeira ?

Les retraités qui achètent une maison au Portugal sont exonérés d’impôts sur leurs revenus en provenance de l’étranger pendant dix ans. Ils obtiennent le statut de résidents non-habituels et peuvent également garder leur maison en France sans perdre le bénéfice de ces avantages fiscaux. Le droit de propriété est très réglementé au Portugal et les droits de succession sont très avantageux, que ce soit pour les parents ou leurs enfants. De ce fait, les investissements demeurent très attractifs en Algarve. Avant d’être maire, j’étais avocat et je peux dire qu’en 30 ans d’activité, je n’ai jamais vu quelqu’un perdre de l’argent sur l’achat d’une maison ou d’un appartement en Algarve.

La communauté française y est-elle fortement représentée ?

Les Français qui s’installent à Albufeira sont en constante augmentation et constituent désormais l’une des premières communautés étrangères de la ville. Ils ne sont plus seulement à la recherche d’un lieu agréable pour passer leurs vacances mais ils  n’hésitent plus à investir dans l’immobilier sur place. Les Français sont organisés en association et participent régulièrement à la vie de la commune. De notre côté, nous avons pris également des contacts avec différentes villes françaises afin de tisser des liens de proximité et développer encore un peu plus l’amitié franco-portugaise.  

Propos recueillis par David Raynal

En savoir plus sur Albufeira : 
http://www.albufeira.pt/

 

Lisbonne, Algarve et bientôt peut-être la région de l'Alentejo, les opportunités pour acquérir un bien ne manquent pas au Portugal © David Raynal
Lisbonne, Algarve et bientôt peut-être la région de l'Alentejo, les opportunités pour acquérir un bien ne manquent pas au Portugal © David Raynal
Plus d'infos
 
L’agence Maison au Portugal, souhaite accompagner au maximum les Français dans toutes les étapes de leur installation. Pour ce faire, elle organise le samedi 15 octobre au choix  de 10h à 12h30 ou de 15h à 17h30 des rendez-vous avec le public à :
l’Hôtel Baltimore,
88 bis avenue Kléber
dans le 16e arrondissement de Paris.

Pour participer à cette session ou organiser des rendez-vous sur place avec l’équipe de Maison au Portugal, merci de contacter :
Katarina Fisiak / katarina@escalconsulting.com / 01 44 94 95 76


S’installer au Portugal :
www.maison-au-portugal.com


Visiter le Portugal :
www.visitportugal.com/fr


12/10/2016
David Raynal





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 18 Novembre 2017 - 16:39 Terres ancestrales : aux origines de l’Irlande

Lundi 2 Octobre 2017 - 23:00 L’Alentejo, le Portugal des grands espaces