Gastronomie

La Citadelle****, l’adresse emblématique de Metz

A deux pas du cœur historique, la Citadelle, la plus ancienne construction militaire encore intacte en ville, inscrite à l’Inventaire des Monuments Historiques, est devenu le fleuron le plus prestigieux de l’hôtellerie locale.

Par Catherine Gary



La Citadelle**** à Metz, est une ancienne forteresse construite en1552 . © citadelle-metz
La Citadelle**** à Metz, est une ancienne forteresse construite en1552 . © citadelle-metz
C’est ainsi que la  forteresse revit depuis dix ans…
 
Le bâtiment construit en1552 pour se défendre des intensions guerrières d’un certain Charles Quint est longtemps resté en jachère…


Propriété de l’armée puis de la ville, il végétait avant que n’arrivent sur les lieux Christophe Dufossé et sa femme Delphine, tous deux ayant fait leurs classes pendant vingt ans dans la restauration, notamment en Bourgogne, au Domaine de Roncenay. Ils cherchent alors une maison où s’installer longtemps et arrivent sur à Metz. Pas vraiment chauds pour la Lorraine avant de partir, ils changent vite d’avis en découvrant la ville, sa beauté, son animation. Assez intimidés par l’ampleur de cette forteresse plus ou moins à l’abandon, ils comprennent sans tarder ce qu’ils peuvent en faire…

De gauche à droite :  soixante-six chambres et deux suites où se répondent avec art la pierre, le bois, le verre et l’acier;  © citadelle-metz.com le restaurant étoilé Le Magasin aux Vivres dont l’ambiance oscille entre luxe et intimité, lignes épurées et décoration raffinée; © citadelle-metz.com la Brasserie, dernière-née de cette vaste restauration. © citadelle-metz
De gauche à droite : soixante-six chambres et deux suites où se répondent avec art la pierre, le bois, le verre et l’acier; © citadelle-metz.com le restaurant étoilé Le Magasin aux Vivres dont l’ambiance oscille entre luxe et intimité, lignes épurées et décoration raffinée; © citadelle-metz.com la Brasserie, dernière-née de cette vaste restauration. © citadelle-metz
Une restauration dans les règles de l’art
 
Il y a une dizaine d’année, ils font appel à l’architecte Gérard Hypolite qui prend les commandes de ce chantier de 6 000 m2. Avec pour mission de parvenir à un savant équilibre entre démesure et cocooning, entre pierres historiques et lignes contemporaines.


Pari réussi pour les soixante-six chambres et deux suites où se répondent avec art la pierre, le bois, le verre et l’acier. Pour l’intégralité des espaces aussi dans la suite des salles à manger et des salons en rez-de-chaussée permettant à chacun de choisir l’ambiance qui lui plaît. Dans le restaurant étoilé Le Magasin aux Vivres dont le nom rappelle un usage ancien l’ambiance oscille entre luxe et intimité, lignes épurées et décoration raffinée. Quant à la Brasserie, dernière-née de cette vaste restauration, son ambiance décontractée et ses 100 couverts affichant complet chaque jour l’ont fait distinguer par le Bib Gourmand 2015 de Michelin comme l’une des grandes tables les moins onéreuses…

De gauche à droite :  1/ Foie Gras de canard Maison Audignac/ Coings/Vanille et subtilité de saveurs;   © Catherine Gary 2/ Noix de Saint-Jacques snackées / réduction poulette/ millefeuille de topinambour / truffe / noisettes torrefiées au beurre salé;  © citadelle-metz.com 3/ Quiche lorraine déstructurée  © citadelle-metz.com
De gauche à droite : 1/ Foie Gras de canard Maison Audignac/ Coings/Vanille et subtilité de saveurs; © Catherine Gary 2/ Noix de Saint-Jacques snackées / réduction poulette/ millefeuille de topinambour / truffe / noisettes torrefiées au beurre salé; © citadelle-metz.com 3/ Quiche lorraine déstructurée © citadelle-metz.com
Christophe Dufossé, les talents confirmés d’un chef étoilé
 
 Aux commandes depuis 10 ans de cet hôtel haut de gamme et grand manitou aux fourneaux, Christophe a l’âme d’un entrepreneur et le génie du cuisinier.

Une passion qui remonte à l’enfance mais qui n’aurait pas suffi pour jouer dans la cour des grands sans l’acquisition d’une technicité hors pair qu’il apprend à l’école hôtelière. Ses impératifs majeurs ? Travailler avec finesse les produits de saison, privilégier la qualité, allier les leçons de la tradition aux idées nouvelles, ne pas négliger les épices. C’est ainsi qu’on se régale d’une Noix de saint Jacques, snakles accompagnée d’une réduction “poulette“, d’un millefeuille de topinambour, truffes et noisettes torréfiées au beurre salé. Ou d’un Pigeonneau cuit sur son coffre et son jus réduit fruité accompagné de betteraves cuisinées. Plus simplement, à la Brasserie, on vous sert comme il se doit une Quiche lorraine, mais façon déstructurée. Une manière pour le chef de revisiter la tradition tout en légèreté.
 

La Citadelle****, l’adresse emblématique de  Metz
Pratique

Hôtel La Citadelle
5, avenue Ney,
57000 Metz
Tél. : 03 87 17 17 17

Chambres : de 185 à 570 euros

Le Magasin aux vivres
table gastronomique étoilée
Menus 
51 uros au déjeuner.  72euros, 155 euros et 175 euros vins compris .
Carte : 120 euros

www.citadelle-metz.com


Légende photo à gauche : 
Le Chef étoile de  La Citadelle****Christophe Dufossé et sa femme Delphine. Avec talent et courage ils ont aménagé les 6000 m2 de cette ancienne forteresse, pour en faire un lieu unique et convivial à Metz.  © Catherine Gary
 

 

A deux pas du cœur historique, la Citadelle, la plus ancienne construction militaire encore intacte en ville, inscrite à l’Inventaire des Monuments Historiques, est devenu le fleuron  le plus prestigieux de l’hôtellerie locale. © citadelle-metz.com
A deux pas du cœur historique, la Citadelle, la plus ancienne construction militaire encore intacte en ville, inscrite à l’Inventaire des Monuments Historiques, est devenu le fleuron le plus prestigieux de l’hôtellerie locale. © citadelle-metz.com




15/01/2016
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >