Actualités du tourisme

La Thaïlande veut privilégier le tourisme de qualité

Après avoir privilégié pendant de nombreuses années un tourisme haut de gamme et grand public, le nouvel objectif de l'Office National du Tourisme de Thaïlande (TAT) est de positionner "Muang Thai-le pays des hommes libres" en langue locale, comme une destination loisirs de qualité. Rencontre, lors du salon IFTM top Résa 2016 à Paris, avec Juthaporn Rerngronasa, gouverneur du tourisme de la Thaïlande qui dans cette période de deuil consécutive à la mort du roi Bhumibol Adulyadej désire plus que jamais faire découvrir, à ceux qui ne les connaissent pas encore, les mille et unes facettes touristiques et culturelles de son pays.

Par David Raynal



Madame Juthaporn Rerngronasa, gouverneur du tourisme de la Thaïlande explique : " Dans les années à venir, nous allons résolument renforcer le tourisme de niche. Les golfeurs, la clientèle des mariages et des voyages de noces, la santé et bien sûr le bien-être. Nous allons mettre en place des circuits spécifiques pour que les touristes s’approprient la cuisine régionale au contact avec les producteurs locaux."   © Lindigomag/Pixabay.com
Madame Juthaporn Rerngronasa, gouverneur du tourisme de la Thaïlande explique : " Dans les années à venir, nous allons résolument renforcer le tourisme de niche. Les golfeurs, la clientèle des mariages et des voyages de noces, la santé et bien sûr le bien-être. Nous allons mettre en place des circuits spécifiques pour que les touristes s’approprient la cuisine régionale au contact avec les producteurs locaux." © Lindigomag/Pixabay.com

De gauche à droite : Affiche de lancement des nouvelles niches touristiques en Thaïlande    © Office National du Tourisme de Thaïlande; Madame Juthaporn Rerngronasa, gouverneur du tourisme de la Thaïlande lors du salon IFTM Top Résa 2016 à Paris  © Lindigomag
De gauche à droite : Affiche de lancement des nouvelles niches touristiques en Thaïlande © Office National du Tourisme de Thaïlande; Madame Juthaporn Rerngronasa, gouverneur du tourisme de la Thaïlande lors du salon IFTM Top Résa 2016 à Paris © Lindigomag
Lindigomag  : Que représente le tourisme en Thaïlande ?

Comme vous le savez, le tourisme est notre secteur d’activité principal. Actuellement, il représente 10 % de notre produit intérieur brut (PIB). En 2015, nous avons accueilli quelque 30 millions de visiteurs dont près de 620 000 Français. Avec une augmentation de plus de 20 % ces six derniers mois, le marché français est en ce moment en pleine expansion.

Juthaporn Rerngronasa, gouverneur du tourisme : Pouvez-vous nous présenter la nouvelle stratégie de la Thaïlande en matière de promotion touristique ?  

Après avoir développé pendant plusieurs années le tourisme grand public et de luxe, nous nous intéressons désormais plus particulièrement au tourisme de loisirs. C’est la raison pour laquelle nous lançons une campagne de promotion qui s’intitule « Discover Amazing Stories in Amazing Thailand » (découvrez les histoires étonnantes de l’étonnante Thaïlande). A travers ce slogan, nous voulons que nos hôtes puissent aller à la rencontre de nos différentes communautés locales. Notre ambition est qu’ils puissent vivre des expériences uniques et inoubliables. Levez-vous tôt pour cueillir les fruits frais à la ferme,  plantez du riz une fois dans votre vie, prenez un vélo et découvrez une communauté locale de Ratchaburi, goûtez au Durian, le roi des fruits, apprenez à cuisiner Thaï, épicez votre menu d’une authentique recette de Nam Prik thaï : la Thaïlande a des atouts connus du monde entier qui ne peuvent s’apprécier qu’en y venant.

Nouvelle campagne d'affichage du tourisme de niche en Thaïlande.  © Office National du Tourisme de Thaïlande
Nouvelle campagne d'affichage du tourisme de niche en Thaïlande. © Office National du Tourisme de Thaïlande
Avez-vous d’autres secteurs que vous voudriez développer plus particulièrement ?

Dans les années à venir, nous allons résolument renforcer le tourisme de niche. Les golfeurs, la clientèle des mariages et des voyages de noces, la santé et bien sûr le bien-être. Nous allons mettre en place des circuits spécifiques pour que les touristes s’approprient la cuisine régionale au contact avec les producteurs locaux. Il y a aussi tout un travail de pédagogie à faire autour de la cuisine de rue qui est une véritable institution chez nous. Dans un autre domaine, il sera également possible de s’initier à la boxe thaïlandaise (muay-thaï) dans l’un de nos nombreux centres d’entrainement aménagés spécialement pour les touristes.

Est-ce que ces nouvelles orientations passent également par le développement de l’éco-tourisme ?
 
Cela fait maintenant de nombreuses années que nous faisons la promotion de l’éco-tourisme en Thaïlande. Notre pays a dans ce domaine beaucoup à offrir en raison de l’extrême diversité de ses communautés et de ses villages. Par exemple, nos costumes traditionnels changent radicalement d’une région à l’autre. Notre objectif est d’amener les touristes à vivre des expériences authentiques en s’initiant au mode de vie thaïlandais. Nous ne cherchons pas à ce que nos communautés changent leurs habitudes et leurs coutumes au contact des touristes. Nous voulons au contraire qu’ils puissent s’épanouir et profiter d’une activité touristique responsable tout en restant eux-mêmes.    

Qu’est-ce que cela implique concrètement ?

Cela veut dire que des touristes pourront vivre chez les habitants et partager leur vie quotidienne. Il sera possible pour des étrangers de partir le matin en mer avec des pêcheurs et de déguster la pêche qu’ils auront préparé le midi avec eux. Dans le Nord du pays, ils pourront participer aux travaux des champs ou faire la récolte du caoutchouc dans le Sud. Nous voulons privilégier le partage d’expérience.

Pourra-t-on voir un jour une région ultra-touristique comme celle de Phuket se convertir à l’eco-tourisme ?

Oui bien sûr. Il y a par exemple beaucoup d’îles dans les environs de Phuket qui peuvent se prêter à l’éco-tourisme. Toute la Thaïlande est concernée et nous avons actuellement  à travers le pays plus de 20 communautés régionales qui sont disposées à accueillir des touristes.  

Propos recueillis par David RAYNAL

La Thaïlande veut privilégier le tourisme de qualité








Office National du Tourisme de Thaïlande
90, avenue des Champs-Elysées,
75008 PARIS





 http://www.tourismethaifr.com/Accueil/index.tpl


 


09/11/2016
David Raynal





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Juillet 2017 - 16:11 La Thaïlande, un paradis pour les golfeurs