Culture

Laura Cahen - l’étoile montante de la chanson française

Le talent n’attend pas les années. Cet adage sied parfaitement à la chanteuse nancéienne Laura Cahen qui, dès l’instant qu’elle déploie tous ses talents d’auteur-compositeur-interprète, envoûte son auditoire. Son timbre de voix et son apparence frêle nous guident dans un univers mâtiné de pop et de folk. Pour la première fois, elle se produira seule, chez elle à Nancy en Meurthe-et-Moselle, sur la scène mythique de la salle Poirel… le samedi 29 avril prochain.

Par Bertrand Munier



Laura Cahen interprète la chanson « Loin » de son premier album « Nord » (parution le 24 février dernier) et dont le clip a été tourné à Saint-Pierre-et-Miquelon.
                                             

Premier album (Nord) sur scène pour Laura Cahen… en hommage à ses racines maternelles à l’image de sa maman Martine née en Algérie. ©Bertrand Munier
Premier album (Nord) sur scène pour Laura Cahen… en hommage à ses racines maternelles à l’image de sa maman Martine née en Algérie. ©Bertrand Munier
Le bonheur d’être sur scène
 




Pour mener à bien son dessein musical, Laura Cahen puise initialement sa force auprès des siens.


Captivée par un environnement familial animé par la musique, elle apprend le piano quasiment dès ses premiers pas avant de s’orienter vers le violon.

Quoi de plus normal pour une artiste en devenir qui réside quelques années dans les Vosges non loin de Mirecourt haut-lieu de la lutherie mondiale. Une précocité qui la mène vers le chant à l’âge de 10 ans.

L’enfant, qui se mue ensuite en une adolescente avertie, poursuit sa quête de découverte en apprenant la guitare tout en flirtant avec l’écriture et la composition.

Influencée en cette période par le répertoire de Camille, Pauline Croze et Feist… elle s’enhardit dans les sphères musicales en caressant l’espoir de se produire sur scène à travers son répertoire original.

 

Même murée derrière un maquillage noir autour des yeux, totalement ancrée dans son « habit » d’artiste, Laure Cahen se veut une artiste libre pour capter d’autres horizons. ©Bertrand Munier
Même murée derrière un maquillage noir autour des yeux, totalement ancrée dans son « habit » d’artiste, Laure Cahen se veut une artiste libre pour capter d’autres horizons. ©Bertrand Munier
Un charme fou et une classe folle
 

Dans un premier temps son vœu s’exauce avec la complicité d’une amie bassiste rencontrée sur les bancs du lycée Poincaré à Nancy. Le duo « Deux Z’Elles » voit le jour en 2007 dans un style folk qui correspond parfaitement aux deux jeunes artistes et complices. Ce chemin commun se clôture par le prix du Tremplin de la chanson française (2010).

De nature perfectionniste, Laura Cahen obtient également son baccalauréat de lettres et arts plastiques.

Émancipée ensuite de son duo, elle intègre l’école de musique nancéienne la « Mai » (music academy international) dont elle en sort major de promotion.

« Ma famille, et au premier chef mes parents Gilles et Martine, m’ont toujours accompagnée et encouragée dans ma démarche musicale, avoue-t-elle. Ils ont longtemps été la boussole et la pierre angulaire de mon existence. Et cela… n’a pas de prix ! ».  

Par sa voix si particulière, les médias régionaux et nationaux la sollicitent le jour où elle présente son titre enjoué et fédérateur « Mon Loup » qui s’avère rapidement un succès… comme le sera le clip qui l’accompagne.

Laura Cahen sur scène avec ses musiciens. ©Bertrand Munier
Laura Cahen sur scène avec ses musiciens. ©Bertrand Munier

Laura Cahen aux côtés d’Emmanuel Paysan, responsable « Musiques Actuelles » à La Souris Verte - Scène Vosges à Épinal. ©Bertrand Munier
Laura Cahen aux côtés d’Emmanuel Paysan, responsable « Musiques Actuelles » à La Souris Verte - Scène Vosges à Épinal. ©Bertrand Munier
Le regard tourné vers l’avenir


Âgée aujourd’hui de 26 ans, Laura Cahen s’est détachée de ce registre ludique pour un univers fantastique. En février dernier, elle publie un premier album dont elle signe les textes et les musiques : « Nord ». Un titre évocateur dans lequel elle rapporte l’exil de ses descendants maternels de leur terre maghrébine avant de se fixer à Nancy.

Cette métamorphose, elle la doit également au génial réalisateur Sami Osta qui l’accompagne avec brio dans cet album empreint de voyages et de saisons. Sur scène, elle est aux côtés de ses fidèles partenaires, Nicolas Stoebel (batterie), Julien Bensé (basse) et Gérard Delique (guitare)… sans se départir de sa large bande de maquillage noire autour des yeux.

Amazone, guerrière, sensuelle, Laura Cahen est une artiste extraordinaire qui sait faire entendre magnifiquement ses textes.

Après une escale « Au printemps de Bourges », elle sera en concert à la salle nancéienne  Poirel, le samedi 29 avril 2017. « C’est un rêve de se produire chez moi à Nancy, qui plus est, seule sur scène dans un lieu magique ! », rapport-elle en guise de conclusion.

Bertrand Munier

Pochette du premier album de Laura Cahen intitulé « Nord » dans tous les bacs depuis le 24 février dernier ;  Une artiste accessible et proche de son public. ©Bertrand Munier
Pochette du premier album de Laura Cahen intitulé « Nord » dans tous les bacs depuis le 24 février dernier ; Une artiste accessible et proche de son public. ©Bertrand Munier
Plus d’Infos
 




Laura Cahen :

https://www.facebook.com/lauracahen

Concerts :



20 avril au Printemps de Bourges
samedi 29 avril prochain
Salle Poirel à Nancy (54)

http://www.poirel.nancy.fr
 
 


05/04/2017
Bertrand Munier






1.Posté par Glator le 13/04/2017 12:07
Laura Cahen une artiste que j'adore et qui chante super bien! (www.lauracahen.com). J'adore aussi Trazaac (www.mp3trazaac.com)

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Juillet 2017 - 15:55 Fernand Léger et Le Corbusier réunis à Metz