Culture

Le 1er anniversaire du Musée Soulages à Rodez

Cet anniversaire vient couronner un succès qui a largement dépassé les prévisions de 100 000 entrées puisque ce sont 255 000 visiteurs qui ont parcouru les 1700 mètres carrés où est exposée une partie des collections issues des donations consenties par Pierre et Colette Soulages.

Reportage Yann Menguy



Benoît Decron le Directeur et conservateur en chef des musées du Grand Rodez nous accompagne dans notre visite.
 

Un fond exceptionnel de 500 œuvres et documents

Musée Soulages : un fond exceptionnel de près de 500 oeuvres et documents. Une collection unique, qui témoigne des multiples recherches de Pierre Soulages. (Crédit photos Yann Menguy)
Musée Soulages : un fond exceptionnel de près de 500 oeuvres et documents. Une collection unique, qui témoigne des multiples recherches de Pierre Soulages. (Crédit photos Yann Menguy)
Cette collection unique, qui témoigne des multiples recherches de Pierre Soulages, a vu le jour grâce à une première donation de l'artiste qui date de 2005.

Elle est constituée de peintures sur toile, sur papier, d'eaux-fortes, de lithographies, de sérigraphies, de trois bronzes, d'un ensemble  de gouaches, d'encres et Brous de noix, d'un fonds documentaire ainsi que de la totalité des travaux liés à la création des vitraux de Conques.  Cette collection sera complétée en 2012 par une seconde donation constituée d’un polyptique Outrenoir   de 1986, de 14 peintures de la période 1946-1948 et des années 60.

L’importance de l’abbatiale de Conques dans l’œuvre de Pierre Soulages

Sur le chemin de Compostelle,l’abbatiale de Conques près de Rodez est l’un des premiers sites touristiques de l’Aveyron.L’abbatiale de Conques dans l’œuvre de Pierre Soulages; (Crédit photos Yann Menguy)
Sur le chemin de Compostelle,l’abbatiale de Conques près de Rodez est l’un des premiers sites touristiques de l’Aveyron.L’abbatiale de Conques dans l’œuvre de Pierre Soulages; (Crédit photos Yann Menguy)
Sur le chemin de Compostelle, l’abbatiale de Conques près de Rodez est l’un des premiers sites touristiques de l’Aveyron.

Bouleversé par la beauté de ce monument millénaire le jeune Soulages,  natif de Rodez, décida de consacrer sa vie à l’Art :« On ne se rend pas compte à quel point tout ce que je fais est lié à mes travaux de Conques. C’est même là, je peux le dire, que tout jeune j’ai décidé que l’art serait la chose la plus importante de ma vie. »

Des années plus tard à la demande de Jack Lang, il y réalisa de 1986 à1994, ces vitraux qui illuminent aujourd’hui l’abbatiale. « J’ai choisi dans mes vitraux, des formes qui sont comme un souffle. Souffle qui est rythmé par les barlotières », explique Pierre Soulages.

Des expositions temporaires

De gauche à droite : « Outrenoirs en Europe » l’exposition temporaire inaugurale ;  « De Picasso à Jasper Johns. L’atelier d’Aldo Crommelynck » l'affiche témoigne de cette exposition décrochée en mars 2015; Affiche de l'exposition  de l'artiste Claude Lévêque  " Le Bleu de l’œil "  (Crédit photos 1/ Yann Menguy/2 et 3/ DR)
De gauche à droite : « Outrenoirs en Europe » l’exposition temporaire inaugurale ; « De Picasso à Jasper Johns. L’atelier d’Aldo Crommelynck » l'affiche témoigne de cette exposition décrochée en mars 2015; Affiche de l'exposition de l'artiste Claude Lévêque " Le Bleu de l’œil " (Crédit photos 1/ Yann Menguy/2 et 3/ DR)
« Outrenoirs en Europe » l’exposition temporaire inaugurale a mis en valeur une rétrospective sur le travail de la matière et de la lumière de l’artiste : « Mon instrument n’est pas le noir, mais la lumière réfléchie par le noir » Elle a rassemblé 24 Outrenoirs réalisés de 1979 à 2011 prêtés par différents musées et fondations européens.
 
La seconde exposition temporaire « De Picasso à Jasper Johns. L’atelier d’Aldo Crommelynck », outre les estampes de grands artistes européens et américains, a permis de découvrir le travail de l’atelier dAldo Crommelynck.
 
Pour la troisième exposition, Benoît Decron a invité l'artiste Claude Lévêque à imaginer une installation " Le Bleu de l’œil " pour le musée Soulages et un parcours dans la ville de Rodez jusqu’au musée Fenaille.

Pause gourmande au Café Bras du Musée Soulages

Le café-brasserie Bras à l'intérieur du musée Soulages à Rodez créé par les chefs étoilés Michel et Sébastien Bras, photos 2 et 3 (Crédit photos Yann Menguy)
Le café-brasserie Bras à l'intérieur du musée Soulages à Rodez créé par les chefs étoilés Michel et Sébastien Bras, photos 2 et 3 (Crédit photos Yann Menguy)
Les chefs étoilés Michel et Sébastien Bras, en voisins depuis leur restaurant 3 étoiles de Laguiole, ont ouvert un café-brasserie dans le Musée.

Vous avez le choix entre le Côté comptoir prolongé par une terrasse, qui propose une carte créative de spécialités aveyronnaises revisitées, ou le Restaurant qui offre une cuisine du marché légère et savoureuse.
 
 
 

Plus d'infos

Exposition" Outrenoirs en Europe" actuellement au Musée Pierre Soulages à Rodez (Aveyron) (Crédit photos Yann Menguy)
Exposition" Outrenoirs en Europe" actuellement au Musée Pierre Soulages à Rodez (Aveyron) (Crédit photos Yann Menguy)
 Musée Soulages

Horaires du 11 avril au 30 juin 2015 
Ouvert du mardi au dimanche inclus de 11h à 19h
Du 1er juillet au 31 août 2015 
Ouvert le lundi de 14h à 19h et du mardi au dimanche inclus de 10h à 19h


Exposition temporaire : du 25 avril au 27 septembre 2015
exposition " Le Bleu de l’œil " de Claude Lévêque.


Les musées du grand Rodez

À lire :
Les Ateliers de Soulages de Michel Ragon chez Albin Michel 12 €
 

Pour préparer votre séjour :
Office de tourisme du Grand Rodez


Partir :
Aéroport de Rodez-Aveyron desservi par
Hop
A partir de 60 € au départ de Paris Orly
 
 

Le 1er anniversaire du Musée Soulages à Rodez ( Crédit photo Yann Menguy)
Le 1er anniversaire du Musée Soulages à Rodez ( Crédit photo Yann Menguy)


23/06/2015
Yann Menguy





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Juillet 2017 - 15:55 Fernand Léger et Le Corbusier réunis à Metz