Culture

Livres : Voyager en " lignes"

De l’Art Dogon, aux rituels du Hogon jusqu’aux frontières du Népal Michèle Odeyé-Finzi, anthropologue et Thierry Bérot-Inard, nous entraînent à travers trois ouvrages dans des voyages où initiation et sacré sont les maîtres mots.

Le choix de Kim Frossard



Livres : Voyager en " lignes"
Pays Dogon

« Miniatures Dogon, un art évincé»
 
Ce livre présente sous forme poétique des objets du quotidien qui deviennent sacrés pour les rituels lorsqu’ils sont miniaturisés. Préservées, cachées  dans les maisons, loin des regards étrangers, ces miniatures ne sont  pas reconnues comme objets d’art par les occidentaux.
Photos couleur
70 pages

Livres : Voyager en " lignes"

« Il pleurait de déranger tout ce monde », le grand Hogon de Youga Dogourou


« Le Hogon est le prêtre du culte. Il est chargé de l'exécution de rites religieux et agraires qui vont permettre au peuple Dogon de se nourrir et de se perpétuer. C'est le plus vieil homme du village qui devient Hogon. Il doit observer un grand nombre d'interdits. L'homme de passage s'en rend vite compte : il est interdit de lui serrer la main. Une fois intronisé, le Hogon n'a plus le droit d'avoir le moindre contact physique avec quiconque. Ceci concerne aussi ses enfants et femmes. Sa première femme lui prépare ses repas. Mais la chasteté est de rigueur jusqu'à sa mort. Il ne sortira plus de sa concession. C'est là où il accueille les visiteurs et où se tient toute réunion. »


Les auteurs s’attachent  à nous faire sentir le vécu d’un Hogon lorsqu’il est sacralisé grand Hogon. L’occasion pour nous de découvrir l’organisation des pouvoirs dans la falaise des Dogon. Michèle Odeyé-Finzi et Thierry Bérot-Inard s’appliquent également  à lever les confusions sur ce concept de Hogon.
Photos noir et blanc
120 pages
 

Livres : Voyager en " lignes"
Népal
« Le souffle de Lo manthang »

Évocations de ce royaume de culture bouddhiste tibétaine, partagé entre le Népal et le grand Tibet, interdit aux visiteurs pendant très longtemps.

Les auteurs livrent des impressions d’anthropologues qui oublient souvent de l’être pour retrouver le silence des émotions.
Photos couleur
96 pages

Les livres de l’anthrOpo, Texte de Michèle Odeyé-Finzi anthropologue,  photos de Thierry Bérot-Inard.
 
Se procurer les ouvrages :
 
L’Anthropo
75, rue Rébeval
75019  - Paris
Tél (+33) 1 42 49 35 17
Cel (+33)  6 72 93 98 90
www.l’Anthropo.free.fr
 
 
 


25/10/2011
Kim Frossard





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Juillet 2017 - 15:55 Fernand Léger et Le Corbusier réunis à Metz