Plein Ciel

Qatar Airways : Carnet de vol bien rempli.

Qatar Airways vient d’inaugurer deux nouvelles destinations Perth en Australie et l’escale de Kilimandjaro dans le nord de la Tanzanie reliant Doha (capitale du Qatar). Un voyage inaugural riche en informations. Petit précis.

Par Richard Bayon



Qatar Airways : Carnet de vol bien rempli.
La compagnie Qatar Airways vient d'ouvrir deux nouvelles destinations : Perth en Australie le 3 juillet dernier et plus récemment, le 25 Juillet, l’escale de Kilimandjaro dans le nord Tanzanie (au pied du célèbre volcan) s’est vue reliée à Doha, la capitale du Qatar.

Une porte d’entrée pour randonneurs, alpinistes, amoureux de safaris et autres grands espaces naturels, bien souvent classés en réserves.

Avec Perth et Kilimandjaro, c’est la 7ème et 8ème nouvelle escale ouverte depuis ce début d’année 2012. Quatre autres escales seront ouvertes d’ici à la fin de l’année : Mombasa au Kenya le 15 Août, Rangoon au Myanmar le 03 Octobre, Maputo au Mozambique le 31 Octobre et Belgrade en Serbie dont la date reste à définir.
 
 

Boeing 777-200 LR à son arrivée sur le parking de l'aéroport de Perth-Western Australia/ 2 Vue sur Perth (Photos Richard Bayon)
Boeing 777-200 LR à son arrivée sur le parking de l'aéroport de Perth-Western Australia/ 2 Vue sur Perth (Photos Richard Bayon)
Perth – Western Australia : 117ème escale de Qatar Airways
 
Après Melbourne, Perth est la seconde ville desservie en Australie par Qatar Airways. Avec 3 vols par semaine à l’heure actuelle, mardi, jeudi et samedi, le vol deviendra quotidien à partir de fin 2012.
Qatar Airways dessert cette grande et unique métropole du Grand Ouest Australien (1,7M hbts) en la rapprochant du reste du monde avec moult connexions possibles à Doha, située à seulement 11 heures de vol. Il faut dire que la situation géographique de Perth n’est pas banale, c’est une ville très isolée, avec comme métropole équivalente la plus proche, Adelaïde, à plus de 2100km, soit à près de trois heures de vol.

La route aérienne Doha-Perth est opérée en Boeing 777-200 LR, le porte drapeau de la compagnie Qatarie jusqu’ alors (car le Boeing 787 devrait bousculer ce titre), avec une configuration bi classe à bord, comprenant 42 sièges en Classe Affaires et 267 en classe économique. 130 employés de nationalité Australienne travaillent d’ores et déjà pour le compte de la Compagnie sur l’île continent.

L’ouverture de l’escale de Perth, en plus du volume de trafic tourisme et affaires qu’elle peut engendrer, est le fruit d’une étude réfléchie de l’état Qatari portant sur les synergies à mettre en place dans le domaine des matières premières (gaz et pétrole) et autres produits précieux dont la province d’Australie Occidentale regorge. A cet effet, Qatar Airways a même récemment parrainé une conférence et convention à ce sujet. Depuis Doha, Qatar Airways propose 20 connections possibles avec d’autres villes minières notamment vers l’Afrique. Une ouverture donc mûrement réfléchie.
 

Test lors du vol inaugural de Qatar Airways (photos Robert Kassous)
Test lors du vol inaugural de Qatar Airways (photos Robert Kassous)
Test en vol
De Paris CDG à Perth  via Doha. Distance parcourue : 14 290 km .Temps de vol réel : 17h15mn.

Avec sa livrée gris mat et sa marque, ses logos et emblèmes de couleur pourpre, le ton est vite donné, le chic classe est le credo de la compagnie Qatarie. Un large fauteuil confortable, moelleux et bardé d’électronique vous accueille. Des servocommandes placées  sur un des accoudoirs sont à votre disposition pour transformer votre siège, selon votre choix et vos envies. En position fauteuil relax ou bien en lit intégral. Une fois totalement déplié votre siège vous offre 1m80 de lit plat. Tout le reste des autres fonctions électroniques via une commande intégrée concerne vos programmes films et TV à bord sans oublier les jeux, distractions et autres pages d’informations interactives ; comme le suivi en temps réel du déroulé de votre vol.

Dans le jargon aéronautique, on appelle ça l’IFE pour Inflight Entertainment comprenez système embarqué de distractions en vol.Très vite, alors, que vous sirotez vos premières bulles de Chardonnay, la trousse de toilettes signée Salvatore Ferragamo vous procurera l’essentiel du kit de toilettes et beauté à plus de 12 000 m d’altitude. Sans oublier les chaussettes de voyage de contention, le pyjama gris avec bordures à rayures qui peut vous permettre de dormir comme à la maison sans avoir à froisser vos vêtements.Et si vous avez oublié brosse à dents, peigne, rasoir et crème à raser ou encore eau de toilette (de chez Molton Brown), il y a tout ce qu’il faut dans chacune des quatre toilettes dédiées et réservées à la seule Classe Affaires.

Le menu du dîner est accompagné de grands crus classés. Très souvent, la carte de la Business Classe de Qatar Airways vous propose un choix dans trois registres, plats à l’occidentale, menu oriental de A à Z ou presque et autres plats asiatiques épicés et végétariens. Un mot encore sur le rythme et le nombre des repas, on en dénombre quatre à l’aller et autant au retour.

Qatar Airways confirme là encore sa réputation d’excellence mais comme l’a souligné Akbar Al Baker, Président de la compagnie« le plus difficile dans ce genre d’exercice c’est de rester à ce même niveau d’exigence de service vis à vis de ses hôtes passagers ».

le Président de Qatar Airways M.Akbar Al Baker de Qatar Airways lors de la conférence de presse à Perth/ 2   Présentatrice officielle  de Qatar Airways/ Cérémonie d'accueil des aborigènes : joueur de didgeriddo, instrument à vent traditionnel (Photos Richard Bayon)
le Président de Qatar Airways M.Akbar Al Baker de Qatar Airways lors de la conférence de presse à Perth/ 2 Présentatrice officielle de Qatar Airways/ Cérémonie d'accueil des aborigènes : joueur de didgeriddo, instrument à vent traditionnel (Photos Richard Bayon)
Qatar Airways outsider dans la course aux alliances mondiales entre compagnies.  
 
 Reste que dans la course aux alliances mondiales entre compagnies aériennes, Qatar Airways qui fait figure d’outsider  « est assez grande pour s’occuper seule de son destin immédiat » explique Akbar Al Baker,  Président de la Compagnie.
Ainsi, à Perth tout d’abord, lors de la conférence de presse faisant suite au vol inaugural vers cette métropole, Akbar Al Baker a évoqué sa concurrente Emirates « C’est un compétiteur, un rude compétiteur, mais nous sommes aussi partenaires à plus d’un titre, notamment ensemble avec Qantas l’Australienne» sans vouloir en dire plus à ce sujet.
 
Sur la question concernant une éventuelle alliance Etihad-Air France, il a déclaré « qu’il ne commentait pas les rumeurs de rapprochement croisés ou pas d’Etihad et d’Air France, mais qu’Etihad était assez grande pour savoir ce qu’elle avait à faire ».
 
Enfin, lors du Salon Farnborough qui s’est déroulé du  7 au 15 juillet dernier en Angleterre, Akbar al Baker est revenu sur son intérêt à investir dans une compagnie aérienne Indienne. « Il faut d’abord que les restrictions concernant la prise de participation ou de contrôle d’une compagnie indienne par une compagnie étrangère se détendent, en l’espèce nous avons reposé notre projet sur les étagères ».
 

MM. Akbar Al Baker de Qatar Airways et Naresh Goyal de Jet Airways
MM. Akbar Al Baker de Qatar Airways et Naresh Goyal de Jet Airways
Jet Airways  potentiel partenaire de Qatar Airways ?

Deux compagnies aériennes indiennes figuraient parmi les choix potentiels de Qatar Airways.A savoir Kingfischer, mais cette dernière, à moins d’un miracle est moribonde avec des mois de salaires impayés, une hémorragie de pilotes pour ces mêmes raisons et des routes aériennes fermées faute d’avions cloués au sol ou saisis par les banques. Il y avait aussi SpiceJet, une autre compagnie indienne, mais un tout récent scandale politico-financier interne à l’Inde vient de lui plomber les ailes.

Reste Indigo la gagnante du moment, celle qui monte (la 2ème du pays) mais qui semble pour l’heure vouloir faire cavalier seul et s’appuyer sur un groupe solide. A moins que ce ne soit avec la première, à savoir Jet Airways, qui possède 28% de part de marchés du trafic aérien en Inde, mais qui comme toutes ses concurrentes souffre des effets de la crise : récession, dumping de la concurrence, hausse du carburant et taxes exorbitantes de la part de l’Aviation Civile Indienne.

Cependant, Akbar Al Baker de Qatar Airways et Naresh Goyal de Jet Airways sont des amis qui se connaissent et se fréquentent depuis longtemps. Cette option est possible, mais si tel était le cas, les réseaux des deux compagnies devront s’harmoniser car sur plus d’une route ils pourraient être en concurrence.

En attendant un vice président de Jet Airways fraîchement nommé vient d’être mis en poste à Dubaï, alors que le siège de la compagnie est à Mumbai.
S’agit-il de mieux observer de près la concurrence ou de parler aussi à Emirates, un partenaire ?!

R.B.

www.qatarairways.com/fr
 
 

Arrivée du vol inaugural sur Perth (Australie)
Arrivée du vol inaugural sur Perth (Australie)


05/08/2012
Richard Bayon





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Novembre 2016 - 20:30 Islande - WOW AIR fête ses 5 ans

Vendredi 3 Juin 2016 - 17:07 Les 80 ans de la compagnie au trèfle !