Bien-être

Retrouver l’éclat de sa peau avec Skinboosters de Restylane, un top de technique esthétique

Quelques minutes en cabinet et le tour est joué : le visage retrouve la pêche et le moral le beau fixe. Tour d’horizon de cette méthode avec le médecin esthétique Anne Grand-Vincent, une praticienne convaincue.

Par Catherine Gary



Retrouver l’éclat de sa peau avec Skinboosters de Restylane, un top de technique esthétique.   © lindigomag
Retrouver l’éclat de sa peau avec Skinboosters de Restylane, un top de technique esthétique. © lindigomag
Des effets immédiats et durables

Retrouver l’éclat d’un visage terne, rendre à la peau plénitude et tonicité… Chaque femme en rêve malgré le compte des années.

Sans danger, rapide et d’un résultat immédiat, cette technique s’adresse à celles et ceux qui se trouvent le teint brouillé, la peau fripée, l’air attristé. Eh oui, l’état de la peau joue aussi sur le moral. On s’allonge en confiance sur le fauteuil du patricien, on ferme les yeux, on respire calmement sans se crisper… Et la récompense est là, face au miroir.  On constate le résultat et il va encore s’améliorer dans les prochains jours. De quoi booster aussi les humeurs maussades… Pratiqué en cabinet chez un médecin esthétique, ce soin est quasi indolore et, cerise sur le gâteau, son effet est durable. Que demander de plus ? Allez, on s’informe et on prend rendez-vous chez le Dr Anne Grand-Vincent, un médecin esthétique qui pratique cette petite intervention avec douceur et enthousiasme.   

Un impératif : conserver au visage tout son naturel !

Injections de botox, comblement des rides avec des injections d’acide hyaluronique… vous connaissez déjà peut-être ces deux techniques de soin qui arrangent bien des misères en comblant les rides et en lissant la peau !

Mais dès l’apparition des signes de l’âge sur le visage, un autre problème apparaît. Le derme s’alourdit, la peau tend à se flétrir, elle devient plus terne. La chirurgie esthétique permet bien des miracles elle aussi mais c’est une intervention lourde et une décision souvent angoissante. Faut-il ou non envisager un lifting ? La réponse demande réflexion même si l’intervention au bistouri donne de beaux résultats. Et que d’inquiétudes avant de se laisser aller entre les mains expertes d’un chirurgien esthétique. Sans compter ce que cela coûte à la bourse… Contre la peau qui vieillit, se déshydrate, se relâche, s’alourdit, les performances de Skinboosters de Restylane font la quasi-unanimité de ceux qui l’ont testé, patients et médecins spécialisés. Préconisé dès l’apparition des premières rides autour de la trentaine, cette technique est recommandée sur les peaux matures aux alentours de la cinquantaine. Elle lisse le visage, le réhydrate durablement tout en lui gardant mobilité et naturel.

Une injection opérée au moyen de micro-canules en profondeur dans le derme.  © brigittepailhes.wordpress.com
Une injection opérée au moyen de micro-canules en profondeur dans le derme. © brigittepailhes.wordpress.com
Restylane de Skinboosters, késako ?
 
Le docteur Anne Grand Vincent précise que l’entretien préalable avec le patient est un moment important.

Ecouter ses attentes, s’assurer qu’elles sont justifiées et, avec prudence, recadrer éventuellement la demande par quelques conseils complémentaires. La méthode consiste, après un nettoyage de peau, à injecter par nappage, comme en éventail, l’acide hyaluronique sur les zones à traiter. Une injection opérée au moyen de micro-canules en profondeur dans le derme. Cette profondeur confère au geste une durée d’action plus longue que la mésothérapie dont les injections, moins profondes, doivent être répétées plus fréquemment. Les fines molécules s’intègrent aux tissus, réhydratent la peau, la défroissent, la lissent et la rendent plus souple et éclatante. L’intervention concerne surtout le visage, en insistant s’il le faut sur le contour des lèvres et des yeux, mais aussi sur le cou et le décolleté. On la recommande même sur les mains, ces traîtres qui accusent notre âge par leur déshydratation et qui  contrastent défavorablement avec le rajeunissement du visage. Noter que Restylane n’intervient pas sur les taches (qui peuvent être traitées par d’autres techniques) mais repulpe avantageusement la chair. Ces injections ne sont pas douloureuses car les micro canules sont très fines. Pas de souci pour les douillettes, la présence de lidocaïne anesthésiante rend le geste presque indolore. Il faut simplement se détendre et tout ira bien. Quelquefois de légers bleus apparaissent mais disparaissent rapidement. Prévoyez une séance de contrôle au bout d’un mois et une autre d’entretien six mois plus tard. 
 

La photo et le cabinet d'attente du Dr Anne Grand-Vincent.   © Anne Grand-Vincent
La photo et le cabinet d'attente du Dr Anne Grand-Vincent. © Anne Grand-Vincent
A qui s’adresser :







Docteur Anne Grand-Vincent
97 avenue de Villiers,
75017 Paris
Tél. : 01 53 23 94 08
 

 
 

Retrouver l’éclat de sa peau avec Skinboosters de Restylane, un top de technique esthétique   © lindigomag
Retrouver l’éclat de sa peau avec Skinboosters de Restylane, un top de technique esthétique © lindigomag


06/10/2016
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter