Actualités du tourisme

Roscoff : Johnny s’en va-t-en-mer…

Les 24 et 25 août prochains c’est la fête de l’Oignon de Roscoff. Une fête qui rend hommage aux « Johnnies ». Une histoire incroyable qui a commencé en 1828 avec Henri Ollivier, cultivateur de Roscoff, qui eut l’idée de traverser la Manche et d’accoster à Plymouth pour vendre sa production d’oignons en faisant du porte-à-porte. Depuis la tradition se perpétue. Rencontre avec François Seité « Johnny » depuis 1953.

Reportage Yann Menguy




François Séité  « Johnny » depuis 1953 raconte l’histoire de sa famille, de son grand-père, puis de son père qu’il accompagnait vers Bristol pour vendre leur production d’oignons*. L’aventure débute  en 1828. A  cette époque, surnommés « Johnnies » (petits Jean)  par leurs clients, ces paysans s’embarquent vers l’Angleterre, l’Ecosse et le Pays de Galles, et sillonnent les rues et les villes pour aller « chiner » l’oignon. Dans les années trente, ils étaient près de 1500 à partir ainsi, pendant cinq à six mois, souvent accompagnés de leurs enfants. Aujourd’hui une vingtaine de «  Johnnies »  continuent à parcourir, dès le mois d’août, le Royaume-Uni et perpétuent ainsi cette belle aventure humaine.

de gauche à droite : Port de Roscoff; "Les Johnnies"; Maison des Johnnies et de l'Oignon de Roscoff (Photos DR)
de gauche à droite : Port de Roscoff; "Les Johnnies"; Maison des Johnnies et de l'Oignon de Roscoff (Photos DR)
Les 24 et 25 août tout Roscoff va  donc vivre au rythme  de la traditionnelle fête de l’Oignon qui attire chaque année de plus en plus de visiteurs. Tout commence par une visite dans la  Maison des Johnnies et de l’oignon de Roscoff, une  petite ferme traditionnelle, dans laquelle, tel un petit musée, chaque photo, document, souvenir, pérennisent cette page d’histoire. Ensuite les participants peuvent découvrir et déguster, dans le grand marché,  toutes les spécialités de la région proposées par les producteurs et les « Johnnies » bien sûr :  tartines à la compote d’oignons, tartes à l’oignon, pains fourrés à l’oignon sans oublier la fameuse soupe à l’oignon. Egalement une belle occasion pour faire ses provisions d’oignons rosés, en vrac ou  en tresses. Musique, danse, jeux et animations pour les enfants ponctueront cette belle manifestation. Que la fête commence….
 
*Ce bulbe, cultivé depuis le XVIIe siècle sur Roscoff, reconnu pour sa qualité gustative, sa longue conservation et ses propriétés thérapeutiques, a obtenu une AOC en 2009.

A droite : Le grand marché de la "fête de l'Oignon de Roscoff"  (Photo DR)
A droite : Le grand marché de la "fête de l'Oignon de Roscoff" (Photo DR)
Plus d'infos





La Maison des Johnnies et de l’oignon de Roscoff

48, rue Brizeux 29680 Roscoff  Tél : 02 98 61 25 48
www.roscoff-tourisme.com
 

Fête de l’oignon de Roscoff
http://www.roscoff.fr/Fete-de-l-Oignon-de-Roscoff,343.html

Les "Johnnies" dans les années 30/40 (photo DR)
Les "Johnnies" dans les années 30/40 (photo DR)


16/08/2013
Yann Menguy





Nouveau commentaire :
Twitter