Reportage

Solidaire : Tanguy de Lamotte, un marin au grand cœur

Le 19 novembre, jour de la Saint Tanguy et après 16 jours de course, Initiatives-Coeur a franchi la ligne d’arrivée de la 10ème Route du Rhum - Destination Guadeloupe. Une persévérance qui, après le Vendée Globe 2012 et la Transat Jacques Vabre en 2013 a du sens pour les 20 enfants qui vont bénéficier d’une opération du cœur, grâce au projet qu’il porte pour Mécénat Chirurgie Cardiaque.

Par David Raynal



Depuis ses débuts dans la voile, Tanguy soutient fidèlement l’une des grandes causes de sa vie.  Il s’agit de l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque qui opère et prend en charge le temps de leur séjour et de leur convalescence des enfants malades du cœur. (Crédit photo Jean-Marie Liot)
Depuis ses débuts dans la voile, Tanguy soutient fidèlement l’une des grandes causes de sa vie. Il s’agit de l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque qui opère et prend en charge le temps de leur séjour et de leur convalescence des enfants malades du cœur. (Crédit photo Jean-Marie Liot)
Pour Tanguy de Lamotte, tout commence en 1997. Cette année-là, le futur navigateur solitaire part suivre des études d’architecte naval à Southampton. Très vite, il y fait une série de rencontres déterminantes pour sa carrière : Ellen MacArthur, Brian Thompson, Nick Moloney, qui plus tard s’orienteront eux-aussi vers le Vendée Globe après avoir navigué en Mini.

Discipliné, méticuleux et avide d’expérience, Tanguy les aide à préparer leurs bateaux avec le secret espoir de dessiner et de construire un jour son propre Mini 6.50. Le rêve se réalise en 2002 et prend forme en 2005 avec sa participation à la Mini Transat, où il termine 7e. Il rejoint alors le cabinet d’architectes Simon Rogers pour dessiner les plans de son Class40, avec lequel il réalise d’excellentes performances (vainqueur du Mondial 2008, de la Solidaire du Chocolat en 2009 et de la Fastnet Race en 2011). Tanguy de Lamotte boucle dans la foulée son premier tour du monde en IMOCA et participe en 2013 à la dernière Transat Jacques Vabre aux côtés de l’acteur de cinéma François Damiens. 

Une grande cause : Mécénat Chirurgie Cardiaque

De gauche à droite :  Avec deux tours du monde au compteur, Initiatives-Cœur a subi quelques modifications pour devenir plus compétitif. (Crédit photo Jean-Marie Liot); 2/ Le skipper Tanguy de Lamotte sur son catamaran (Crédit photo Jean-Marie Delamotte); Francine Leca de InitiativesCoeur avec un jeune enfant qui a été opéré grâce au soutien de l'Association (Crédit photo David Raynal)
De gauche à droite : Avec deux tours du monde au compteur, Initiatives-Cœur a subi quelques modifications pour devenir plus compétitif. (Crédit photo Jean-Marie Liot); 2/ Le skipper Tanguy de Lamotte sur son catamaran (Crédit photo Jean-Marie Delamotte); Francine Leca de InitiativesCoeur avec un jeune enfant qui a été opéré grâce au soutien de l'Association (Crédit photo David Raynal)
Depuis ses débuts dans la voile, Tanguy soutient fidèlement l’une des grandes causes de sa vie.

Il s’agit de l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque qui opère et prend en charge le temps de leur séjour et de leur convalescence des enfants malades du cœur vivant dans des pays où les interventions chirurgicales nécessaires pour les sauver sont impossibles, faute de moyens techniques ou financiers.
 

1 Route du Rhum = 20 enfants sauvés

Une partie de l'équipe de InitiativesCoeur, association initiée par Tanguy de Lamotte, Francine Lecat   et l'un des parrains Kev Adams  (Crédit photo David Raynal)
Une partie de l'équipe de InitiativesCoeur, association initiée par Tanguy de Lamotte, Francine Lecat et l'un des parrains Kev Adams (Crédit photo David Raynal)
Le marin et ses sponsors ont pour cela choisi de donner gracieusement une visibilité maximale à l’association qu’ils défendent. Initiatives-Cœur accueille désormais sur sa grand-voile le visage radieux d’Obed, un petit garçon de République Démocratique du Congo opéré et sauvé par Mécénat Chirurgie Cardiaque.

Pour chaque clic «j’aime» sur le Facebook Initiatives-Cœur, les sponsors du bateau versent 1€ à l’association. Et à chaque fois que l’internaute partage ce lien sur son mur Facebook, 2 € supplémentaires sont donnés par les sponsors. Sur le Vendée Globe 2012 et la Transat Jacques Vabre 2013, plus de 324 000 clics avaient été enregistrés. Une collecte qui à raison de 12 000 euros par intervention, a permis d’opérer et de sauver 27 enfants. Tanguy de Lamotte est également soutenu par un prestigieux parrain de cœur en la personne du jeune humoriste Kev Adams. L’objectif des deux hommes et de leurs sponsors au départ de la Route du Rhum Destination-Guadeloupe était très clair : sauver au moins dix enfants grâce aux dons récoltés. C’est en réalité 20 enfants qui vont pouvoir être soignés.  « Le contretemps au départ sur mon avarie de safran a été bien géré par l'équipe. Je suis là à Pointe-à-Pitre avec le bateau, je suis fier. On a fait un super job, on va pouvoir sauver 20 enfants, ça fait de moi le vainqueur (vingt-cœurs) sans avoir gagné ! (rires) » a expliqué le skipper à son arrivée.
 

Nouveau bateau

Tanguy de Lamotte est aux commandes d’un nouveau bateau de 60 pieds (18,28m) plus performant. (Crédit photos Jean-Marie Liot)
Tanguy de Lamotte est aux commandes d’un nouveau bateau de 60 pieds (18,28m) plus performant. (Crédit photos Jean-Marie Liot)
Pour sa deuxième participation à la reine des transatlantiques (en 2010, il avait terminé à la 15e place en Class40), Tanguy de Lamotte est aux commandes d’un nouveau bateau de 60 pieds (18,28m) plus performant.

Construit et mis à l’eau en 2006, il s’agit en fait de l’ancien PRB de Vincent Riou (plan Farr Yacht Design) avec lequel il avait terminé 3e du Vendée Globe 2008 après avoir vaillamment secouru Jean Le Cam. En 2009, c’est Arnaud Boissières (Akena Vérandas) qui en devient le skipper et qui s’aligne au départ du Vendée Globe 2012 dont il finira 8e. Avec deux tours du monde au compteur, Initiatives-Cœur a subi quelques modifications pour devenir plus compétitif. En janvier dernier, le bateau a bénéficié d’un chantier de près de 6000 heures de travail chez CDK à Port-la-Forêt. La modification la plus spectaculaire fut sans conteste le changement complet de l’étrave, désormais plus volumineuse, sur huit mètres de long. « Ce bateau est plus dur que l'ancien mais il va plus vite… les efforts sont récompensés par la vitesse moyenne du bateau. Ce sont des sensations différentes, je suis hyper content d'avoir fait ma première Route du Rhum en catégorie monocoque 60 pieds, j’ai pris beaucoup de plaisir. Il va y avoir du travail derrière pour le Vendée Globe 2016, j’ai hâte » explique le navigateur.
 

Partager l’aventure

Avec plusieurs heures de vidéo envoyées du bord lors du dernier Vendée Globe et près de 300 000 fans qui l’ont suivi sur Facebook, Tanguy a démontré sa capacité à partager sa traversée grâce aux nouvelles technologies. Ces précieuses images sont le témoin de ses émotions en mer et le meilleur moyen pour susciter l’intérêt du public autour du projet «1 clic, 1 cœur», pour qu’au bout de la course, le plus d’enfants possible soient guéris à travers le monde… (Crédit photos David Raynal)
Avec plusieurs heures de vidéo envoyées du bord lors du dernier Vendée Globe et près de 300 000 fans qui l’ont suivi sur Facebook, Tanguy a démontré sa capacité à partager sa traversée grâce aux nouvelles technologies. Ces précieuses images sont le témoin de ses émotions en mer et le meilleur moyen pour susciter l’intérêt du public autour du projet «1 clic, 1 cœur», pour qu’au bout de la course, le plus d’enfants possible soient guéris à travers le monde… (Crédit photos David Raynal)
Mais le véritable défi de Tanguy Lamotte, en dehors des considérations purement sportives, c’est de faire partager au plus grand nombre les conditions de la course au large, en se glissant 24h/24 dans la peau d’un marin.

« Ce que l’on me demande en premier lieu, c’est de raconter mon histoire, de partager l’aventure avec le grand public et surtout d’aller au bout. La pression ne vient absolument pas des sponsors et des partenaires. L’important pour moi, c’est d’être sur l’eau et de contribuer à aider les enfants malades » rappelle Tanguy.  Dans cette perspective, un outil unique a été installé à bord d’Initiatives-Cœur. Le «Live» se compose d’un ensemble de caméras haute définition, d’un système informatique et d’une multitude de capteurs permettant de transmettre en temps réel tout ce qui se passe à bord sur une plateforme ludique et intuitive en ligne. Avec plusieurs heures de vidéo envoyées du bord lors du dernier Vendée Globe et près de 300 000 fans qui l’ont suivi sur Facebook, Tanguy a démontré sa capacité à partager sa traversée grâce aux nouvelles technologies. Ces précieuses images sont le témoin de ses émotions en mer et le meilleur moyen pour susciter l’intérêt du public autour du projet «1 clic, 1 cœur», pour qu’au bout de la course, le plus d’enfants possible soient guéris à travers le monde…
 

Plus d'infos

Arrivée en Guadeloupe. Tanguy de Lamotte entouré des femmes skippers soutenant l'association Initiatives-Coeur (Crédit photo DR)
Arrivée en Guadeloupe. Tanguy de Lamotte entouré des femmes skippers soutenant l'association Initiatives-Coeur (Crédit photo DR)
Site web du coureur :
www.initiatives-coeur.fr
Pour suivre en temps réel les aventures du skippeur : http://initiatives-coeur.fr/live
Facebook du coureur :
TanguyDeLamotte.SkipperDuCoeur
Twitter du coureur :
@TanguyDeLamotte

Ayez du cœur pour qu’ils en aient un !

Mécénat Chirurgie Cardiaque opère et soutient des enfants malades du cœur vivant dans des pays où les interventions chirurgicales nécessaires pour les sauver sont impossibles faute de moyens techniques ou financiers. Hébergés dans des familles d’accueil bénévoles et opérés dans 9 villes de France, près de 200 enfants sont pris en charge chaque année.

Pour toute demande d’information :
info@mecenat-cardiaque.org
www.mecenat-cardiaque.org
 

Initiatives-Cœur a subi quelques modifications pour devenir plus compétitif. «" Ce bateau est plus dur que l'ancien explique Tanguy de Lamotte, mais il va plus vite… les efforts sont récompensés par la vitesse moyenne du bateau. Ce sont des sensations différentes, je suis hyper content d'avoir fait ma première Route du Rhum en catégorie monocoque 60 pieds, j’ai pris beaucoup de plaisir."  (Crédit photo Jean-Marie Liot)
Initiatives-Cœur a subi quelques modifications pour devenir plus compétitif. «" Ce bateau est plus dur que l'ancien explique Tanguy de Lamotte, mais il va plus vite… les efforts sont récompensés par la vitesse moyenne du bateau. Ce sont des sensations différentes, je suis hyper content d'avoir fait ma première Route du Rhum en catégorie monocoque 60 pieds, j’ai pris beaucoup de plaisir." (Crédit photo Jean-Marie Liot)


22/11/2014
David Raynal





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Avril 2017 - 16:35 Au pays de Don Quijote de La Mancha

Lundi 20 Mars 2017 - 23:26 Irlande : Dingle pour les fines gueules

Dimanche 12 Mars 2017 - 20:32 A Corsier-sur-Vevey, Chaplin est de retour !