Culture

Voyage au pays des poupées du monde !

Prolongée jusqu’au 31 août, le Musée de la poupée de Paris présente une exposition consacrée aux poupées du monde. Plus de 1000 pièces originales, représentant environ 150 pays différents, prennent place dans la totalité des 65 vitrines. Bienvenue dans l’univers des poupées vaudous et autres fétiches protecteurs…

Par David Raynal



Le Musée de la Poupée a ouvert ses portes en juin 1994, en plein coeur de Paris au fond d’une charmante impasse fleurie (Crédit Photo  : Musée de la poupée)
Le Musée de la Poupée a ouvert ses portes en juin 1994, en plein coeur de Paris au fond d’une charmante impasse fleurie (Crédit Photo : Musée de la poupée)
Zoulous d’Afrique du Sud, Aïnous du Japon, aborigènes d’Australie ou Inuits en Arctique ; depuis l’aube de l’humanité la plupart des peuples connus s'amusent à représenter la société dans laquelle ils vivent à l’aide de poupées rituelles ou ethniques. C’est cette incroyable diversité humaine que le Musée de la poupée de Paris nous propose de découvrir. Pour accueillir dignement cette collection unique, le musée a retiré pour quelques mois ses collections permanentes, afin d’articuler le parcours de l’exposition en 6 salles.La première est consacrée à l’Océanie et aux Amériques, la seconde à l’Asie, la troisième au Moyen Orient et à l’Afrique et les trois dernières à l’Europe.

Plus de 1000 poupées, représentant plus de 150 pays différents, prendront place dans la totalité des 65 vitrines du musée jusqu’au 31 août 2013 (Crédit photo : Musée de la poupée).
Plus de 1000 poupées, représentant plus de 150 pays différents, prendront place dans la totalité des 65 vitrines du musée jusqu’au 31 août 2013 (Crédit photo : Musée de la poupée).
Au final, ce sont plus de 1000 poupées, représentant environ 150 pays différents qui ont déjà pris place dans la totalité des 65 vitrines du musée jusqu’au 31 août 2013.

Des poupées vaudous ou de fertilité aux fétiches protecteurs en passant par celles qui célèbrent les fêtes religieuses ou profanes, toutes montrent que le spectre des poupées ethniques est bien plus large que ce à quoi nos mentalités d’aujourd’hui les réduisent.


En effet, aux cotés des poupées touristiques plus sommaires, se distinguent des poupées de facture artisanale très spécifiques à leur zone d’origine, remarquables par leur pureté originelle ou leur raffinement.

Zoulous d’Afrique du Sud, Aïnous du Japon, aborigènes d’Australie, Inuïts en Arctique, Matyos de Hongrie….partez à la découverte d'ethnies extraordinaires (Crédit photo : Musée de la poupée).
Zoulous d’Afrique du Sud, Aïnous du Japon, aborigènes d’Australie, Inuïts en Arctique, Matyos de Hongrie….partez à la découverte d'ethnies extraordinaires (Crédit photo : Musée de la poupée).
Collection privée
 
Une fois n’est pas coutume, les pièces exposées actuellement au Musée de la poupée proviennent d’une collection privée. Ce panorama du monde en miniature est le fruit de la patience et de la persévérance, d’une femme exceptionnelle, Micha, qui sur une période de plus de 50 ans a acheté en France ou a ramené de ses périples, une multitude de poupées issues des quatre coins de la planète. Aujourd’hui, Micha fait quotidiennement le tour du globe dans sa maison, littéralement envahie par des milliers de poupées du monde entier. Un authentique patrimoine qui témoigne du savoir-faire et des traditions de très nombreuses ethnies éparpillées, menacées ou parfois même disparues. Cette chercheuse acharnée a d’ailleurs créé un site internet. Elle y répertorie sa collection, avec méthode et générosité, en offrant aux internautes une opportunité unique d’identifier des objets souvent méconnus.
Une exposition à découvrir d’urgence pour tous ceux qui s’intéressent à l’histoire de notre humanité et de ses coutumes lointaines.
D.R.

Une fois n’est pas coutume, les pièces exposées au public proviennent d’une collection privée.
Une fois n’est pas coutume, les pièces exposées au public proviennent d’une collection privée.
Plus d'infos

Le Musée de la poupée propose en parallèle :

- des animations enfants pendant l'été (ateliers robe ethnique pour Barbie, poupées soucis)
- une visite guidée de l'exposition le 7 juin,
- une brocante d'été les 14 et 15 juin,
- Des expertises de poupées et une clinique de restauration de poupées, peluches…

Musée de la poupée de Paris
Impasse Berthaud, 75003 Paris
M° Rambuteau / Parking Beaubourg
Tel : 01 42 72 73 11 - Fax : 01 44 54 04 48

Ouvert : mardi > samedi, 10h > 18h
Fermé les jours fériés
Tarifs 
Adulte : 8 € 
Etudiant (12-25 ans) Chômeur et Senior, : 6 €
Enfant (3-11 ans) et Handicapé 4 €

Le site de Micha : http://poupees-et-peuples.fr
 
 

Aux cotés des poupées touristiques plus sommaires, se distinguent des poupées de facture artisanale très spécifiques à leur zone d’origine, remarquables par leur raffinement (Crédit photo : Musée de la poupée).
Aux cotés des poupées touristiques plus sommaires, se distinguent des poupées de facture artisanale très spécifiques à leur zone d’origine, remarquables par leur raffinement (Crédit photo : Musée de la poupée).


03/06/2013
David Raynal





Nouveau commentaire :
Twitter