lindigo-mag.com
lindigomagcom
lindigomagcom
L’Indigo, e-magazine du tourisme. Un regard différent, original et inédit sur les Voyages.
Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager cet article
Reportage

Bruges, du centre médiéval aux châteaux de campagne

Cette ville est une pure merveille qu’il faut visiter plutôt le matin ou en soirée tant elle est adulée en cœur de journée. Après avoir admiré les trésors de son Siècle d’or, les châteaux tout proches vous accueillent dans la sérénité de la nature flamande.

Par Catherine Gary



Balade en bord de canal © Visit Bruges.
Balade en bord de canal © Visit Bruges.
Les façades aux pignons à gradins et fenêtres à meneaux reflètent leur beauté dans l’eau tranquille des canaux enjambés par les ponts. Elles gardent derrière leurs murs les trésors exceptionnels de cette ville flamande classée dans son intégralité au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Bruges, la Venise du Nord

Quai du Rosaire © Catherine Gary
Quai du Rosaire © Catherine Gary
Quand le soleil se montre et fait resplendir les couleurs changeantes sur les camaïeux de briques, celle qu’on nomme la Venise du Nord est au summum de sa gloire. Le cœur historique se découvre à pied et bien chaussés sur les pavés et il ne faut pas hésiter aussi à pousser la porte des églises et des musées. Pour ceux qui la visitent aux heures “chaudes“ sachez que, comme à Venise, d’innombrables ruelles oubliées des touristes révèlent l’authenticité de la vie et des traditions locales.
 

La place Burg, là où tout a commencé

Grand Place de Bruges © Catherine Gary
Grand Place de Bruges © Catherine Gary
Elevée au IXe siècle pour résister aux attaques des Normands cette place est l’âme vibrante de Bruges et le témoignage de ses longs siècles de prospérité. La splendeur de l’hôtel de ville gothique aux façades rehaussées d’or et de statues monumentales a même inspiré la grand place de Bruxelles. A ses côtés se dressent la basilique du Saint-Sang de style roman, la prévôté baroque, l’ancien greffe civil Renaissance et le palais du Franc de Bruges néoclassique. Le tout pour un tour d’horizon architectural de plus de quatre siècles prospères. Il faut s’asseoir en terrasse pour se rafraîchir d’une des nombreuses bières artisanales locales et contempler ce glorieux spectacle quand la lumière déclinante embrase les façades.

Balade au hasard des rues médiévales

L’enfilade des canaux qui mènent au musée Groeninge © Catherine Gary
L’enfilade des canaux qui mènent au musée Groeninge © Catherine Gary
A deux pas du Burg, la Grand-Place du marché fut dès le XIIe siècle le cœur économique de la ville. Au centre, le beffroi médiéval haut de 83 mètres tend ses parois vers le ciel. Grimper ses 366 marches ne demande pas trop d’effort, sauf si vertige, avec à la clé un spectacle étourdissant de toits, de ponts et de canaux. La balade se prolonge dans les ruelles sur les traces des Ducs de Bourgogne qui n’ont cessé d’embellir la ville avec un fort penchant pour l’art et la somptuosité. A leur époque l’activité des canaux bat son plein. Des marchands génois, vénitiens, castillans ou portugais viennent échanger les produits. Aujourd’hui le tableau se complète des innombrables vitrines souriant aux touristes avec leurs marques innombrables de chocolats, made in Bruges pour les meilleurs, et de bières artisanales. Il y en aurait plus de mille alignées en vitrines dans le magasin 2Be où vous trouvez tous les produits made in Belgium, et même plus.
 

Les palais et les églises témoins d’une longue histoire

Bruges, du centre médiéval aux châteaux de campagne
Il faut pousser la porte des quelques monuments incontournables pour percer les secrets de cette ville unique. Dans l’église Notre-Dame ne manquez pas la beauté de la Madone en marbre blanc de Michel Ange, seule de ses sculptures visible hors Italie, ainsi que les mausolées de Charles le Téméraire et de sa fille Marie de Bourgogne.
 

Collection d'objets d'exception

Chapelle de Jérusalem dans l’ancien hôtel particulier Gruuthuse © Catherine Gary
Chapelle de Jérusalem dans l’ancien hôtel particulier Gruuthuse © Catherine Gary
Dans l’ancien hôtel particulier Gruuthuse dont la chapelle accolée au chœur de l’église Notre-Dame permettait à la famille de suivre la messe, trois périodes de l’histoire de Bruges vous sont contées à travers une collection d’objets d’exception. Plus loin, dans son hôtel particulier du XVe siècle Anselm Adornes, homme d’affaires, diplomate et grand dévot fit bâtir une étonnante chapelle inspirée du Saint Sépulcre de Jérusalem qui se visite elle aussi.
 

Les Primitifs flamands sont les trésors inestimables de Bruges

Le surréaliste belge Delvaux au musée Groeninge © Catherine Gary
Le surréaliste belge Delvaux au musée Groeninge © Catherine Gary
Deux lieux s’imposent pour des moments de pure admiration. Le musée Groeninge situé dans une enfilade de bâtiments d’époque et de ponts enjambant les canaux. Là sont conservés les chefs d’œuvre de la peinture flamande du XVe siècle ainsi que celle des cinq siècles suivants. On y admire en particulier la Madone au Chanoine de Jan Van Eyck, l’Annonciation de Hans Memling, le triptyque du Jugement dernier de Jérôme Bosch, la Vierge pleurant le Christ de Simon Marmion, jusqu’aux dernières périodes illustrées par les surréalistes belges Paul Delvaux et René Magritte.

L’Hôpital Saint-Jean, l’un des plus vieux bâtiments hospitaliers

1/Le triptyque de Jean le Baptiste et Jean l’Évangéliste de Memling ©Musea Brugge Dominique Provost 2/ La châsse de Sainte Odile de Memling © Catherine Gary
1/Le triptyque de Jean le Baptiste et Jean l’Évangéliste de Memling ©Musea Brugge Dominique Provost 2/ La châsse de Sainte Odile de Memling © Catherine Gary
C’est l’autre incontournable de Bruges d’autant que sa scénographie vient d’être entièrement repensée pour faire dialoguer les œuvres anciennes avec les artistes contemporains sur le thème du soulagement de la souffrance, vocation initiale de l’hôpital Saint-Jean. Les trésors inestimables sont ici les sept œuvres de Hans Memling dont la Châsse de Sainte-Ursule dans l’ancienne chapelle et le triptyque de Jean le Baptiste et Jean l’Évangéliste ainsi que plusieurs portraits remarquables.
 

Dans la campagne verdoyante, des châteaux par dizaines

La campagne dans les polders autour du Bruges © Catherine Gary
La campagne dans les polders autour du Bruges © Catherine Gary
Ils peuvent se découvrir à vélo par temps ensoleillé et sont l’occasion de jolies balades le long des canaux, des prairies et des petits hameaux. Certains se visitent, d’autres sont devenus hôtels ou maisons d’hôtes, certains enfin suffiront au plaisir de vos yeux. Presque tous sont entourés de parcs et de jardins remarquables. Leur point commun c’est la brique, matériau fidèle de construction depuis toujours, fil conducteur d’une identité architecturale que l’on soit riche ou pauvre.
 

Visiter les châteaux de Loppem et d'Oostkerke

Le château de Loppem © Catherine Gary
Le château de Loppem © Catherine Gary
Le vaste jardin à l’anglaise du Loppem est un vrai plaisir et le style néo-gothique de ce monument inspira de nombreux châteaux locaux à la même époque. Le baron Charles van Caloen le fit construire en 1863 et y reçut artistes et hommes politiques dont le roi Albert 1er de Belgique qui y séjourna en 1918. Les intérieurs fin XIXe et la riche collection d’œuvres d’art complètent la visite.
 

Des bordures à l'anglaise

1/ Le château d'Oostkerke © Catherine Gary 2/ Jardins romantiques du château d'Oostkerke © Kasteel Oostkerke
1/ Le château d'Oostkerke © Catherine Gary 2/ Jardins romantiques du château d'Oostkerke © Kasteel Oostkerke
Changement de décor au château d'Oostkerke, beaucoup plus ancien. Il ouvre au public ses jardins de charme à certaines périodes et sur réservation. Les deux tours du XIVe siècle ont résisté au temps et les douves ont été intégrées au parcours des jardins valorisant ainsi l’histoire de ce château bâti en zone de polders. Aménagés par le fameux paysagiste Mien Ruys influencé par les jardins à l’anglaise ils évolueront par la suite en jardins clos tous différents. Ici fleurissent aux différents moments de l’année les bordures à l’anglaise, les roses anciennes, les grimpants et d’étonnants buissons s’appuyant aux parois avec élégance.
 

Séjourner au château Ten Torre ou à Lodewijk van Male

Château de Ten Torre © Catherine Gary
Château de Ten Torre © Catherine Gary
Voici pour le premier un authentique château entouré de douves et de ses tours d’angle datant de 1353. Le roi de France François Ier en fit don à l’empereur Charles V après avoir perdu la guerre qui les opposait. Revendu par ce dernier, le bâtiment actuel, pour la construction duquel une briqueterie fut installée sur place, date de 1845 en place des fondations de l’ancien pavillon de chasse. Les huit chambres de haute qualité accueillent aujourd’hui des groupes de 22 personnes en autonomie avec cuisine à disposition.
 

Des châteaux néo-gothiques

L’hôtel/château de Lodewijk van Male © Catherine Gary
L’hôtel/château de Lodewijk van Male © Catherine Gary
Le second château propose un séjour champêtre au cœur d’un grand parc et de son étang. N’en attendez pas une vie de château car les chambres très simples aux tarifs accessibles ne correspondent pas à l’aspect imposant des lieux mais vous y trouverez l’ambiance particulière de ces châteaux néo-gothiques.
 

Pour en savoir plus

Y aller :
. Eurostar Paris-Amsterdam-Bruges 

www.eurostar.com/fr-fr

Se renseigner :
www.visitflanders.com/fr

Visiter :
. Domaine Adornes
Peperstraat 3

https://www.adornes.org/fr-home

. Hôpital Saint-Jean
Mariastraat 38

https://www.museabrugge.be/fr/visitez-nos-musees/nos-musees-et-monuments/sint-janshospitaal

. Musée Groeninge
www.museabrugge.be/

. Musée Gruuthuse
https://www.museabrugge.be/fr/visitez-nos-musees/nos-musees-et-monuments/gruuthusemuseum

. Musée-église Notre-Dame
https://www.museabrugge.be/fr/visitez-nos-musees/nos-musees-et-monuments/onze-lieve-vrouwekerk

. Château Ten Torre
8730 Oedelem

www.tentorre.be

. Château d'Oostkerke et ses jardins
Spegelsweg 2. 8340 Oostkerke (Damme)

https://jardinsdoostkerke.com

. Château de Loppem
Steenbrugsestraat 26 8210 Zedelgen

www.kasteelvanloppem.be

Dormir :
. Grand Hôtel Casselbergh****
Tout près du Burg dans un bâtiment historique de qualité ce grand hôtel vous accueille dans un décor raffiné style XVIIIe siècle et des chambres au confort de luxe.
Rue Hoog

https://www.grandhotelcasselbergh.be/

. Château-hôtel Lodewijk van Male
L’hôtel est situé dans un château néo-gothique entouré d’un beau parc. Chambres au confort simple.
Maalsesteenweg 488
https://www.lodewijkvanmale.be/nl/

Se régaler :
. Restaurant Belthazar
Dans un cadre moderne, cuisine inventive et service agréable.
Zuidzandstraat 43

https://www.belthazar.be

. Brasserie Raymond
Ambiance chaleureuse à la flamande et gastronomie de grande qualité dont le Homard entier à la thaï et le Saumon fumé doux mariné aux oignons et citron.
Eiermarkt 5

https://www.brasserie-raymond.be

. Lio’s Brugge
Dans une déco design cuisine savoureuse à base de produits hyper frais.
Zonnekemeers

https://www.liosbrugge.be/

. Goesepitte 43
Délicieuse créativité dans les plats de viande et le poisson accompagnés de légumes finement valorisés.
Goezeputstraat 43

https://www.goesepitte43.be/fr
 
 
 
 

 
1/ La Madone au Chanoine de Jan Van Eyck 2/ Un salon du Grand Hôtel Casselbergh**** 3/ Les chocolats se déclinent ici à toutes les modes 4/ Dîner succulent à la Brasserie Raymond 5/ Balade dans les ruelles autour de l’église Notre-Dame  © Catherine Gary
1/ La Madone au Chanoine de Jan Van Eyck 2/ Un salon du Grand Hôtel Casselbergh**** 3/ Les chocolats se déclinent ici à toutes les modes 4/ Dîner succulent à la Brasserie Raymond 5/ Balade dans les ruelles autour de l’église Notre-Dame © Catherine Gary


23/06/2024
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 16 Juillet 2024 - 14:31 De La Rochelle à l’île de Ré

Dimanche 2 Juin 2024 - 15:06 Liège l’insolite cité wallonne