Plein Ciel

Beauvais : Vers une belle avancée !

Parmi les compagnies aériennes low-cost, l’aéroport International de Beauvais est spécialement scruté par toute la profession et fait figure d’observatoire du transport aérien et des tendances de l’usager client. L'aéroport a enregistré une progression de 8,1% sur les cinq dernières années (2010-2014).

Interview de Richard Bayon



De gauche à droite : 1/ Le trafic commercial a réellement débuté en 1955 vers le sud de la Grande Bretagne, puis vers les pays scandinaves. 2/ Aujourd'hui rien ne semble arrêter la marche en avant de la plate-forme picarde. Partir de Beauvais c’est un peu s’envoler au milieu des champs, à 80km* de Paris intra muros (©  DR)
De gauche à droite : 1/ Le trafic commercial a réellement débuté en 1955 vers le sud de la Grande Bretagne, puis vers les pays scandinaves. 2/ Aujourd'hui rien ne semble arrêter la marche en avant de la plate-forme picarde. Partir de Beauvais c’est un peu s’envoler au milieu des champs, à 80km* de Paris intra muros (© DR)
En France métropolitaine, seuls 13 aéroports dépassent le million de passagers par an. On les a baptisés les aéroports millionnaires. Beauvais (BVA) occupe la dixième place sur cette liste, avec un peu plus de 4 millions de passagers par an qui ont transité par ses installations fin 2014. Rien ne semble arrêter cette marche en avant de la plate-forme picarde, même partir de Beauvais c’est un peu s’envoler au milieu des champs, à 80km* de Paris intra muros. Et alors !
 
Guy Monnehay, Directeur Commercial de l’aéroport de Beauvais*, nous rappelle les débuts et les avancées de la plate-forme Picarde.
 

le 1er Mai 1997, une date marquante pour l’aéroport, avec l’arrivée de la compagnie low-cost Irlandaise Ryanair (© DR)
le 1er Mai 1997, une date marquante pour l’aéroport, avec l’arrivée de la compagnie low-cost Irlandaise Ryanair (© DR)
L’indigomag : comment tout a commencé ici en Terre Picarde ?
 
Guy Monnehay : Le trafic commercial a réellement débuté en 1955 vers le sud de la Grande Bretagne, puis vers les pays scandinaves. On peut d’ailleurs considérer que la première ligne sur le sud de l’Angleterre a été la première low-cost de l’histoire. Le trafic a atteint un plafond de 270 00 passagers dans les années 70, avant de décroître après l’ouverture du T9 de CDG. L'«aérodrome» de Beauvais a vu le jour dans les années 20 avec une piste en herbe. Il a ensuite été utilisé par l’armée allemande durant la seconde Guerre Mondiale, après la construction d’une piste en dur, où se trouvent tous les gravas de la ville détruite par les bombardements.

Puis il y a eu le 1er Mai 1997, une date marquante pour l’aéroport, avec l’arrivée de la compagnie low-cost Irlandaise Ryanair qui s’est engouffrée dans le désormais ouvert ciel européen. D’autres compagnies ont suivi, faisant bondir le trafic passagers de 68 000 en 1996 à 4.3M en 20.
 
Êtes vous allé chercher les Compagnies low cost, ou bien est ce que ce sont les low cost qui sont venues à vous ?
 
G.M : Les deux volontés se sont rejointes… L’aéroport avait l’obligation de se trouver une solution, et Ryanair cherchait un premier point stratégique sur le continent, et particulièrement en France.
 

Aujourd’hui, toute l’Europe connaît Beauvais par son aéroport beaucoup plus que par sa cathédrale… L’appellation « Paris-Beauvais » a été indispensable au lancement des liaisons régulières low-cost.(© DR)
Aujourd’hui, toute l’Europe connaît Beauvais par son aéroport beaucoup plus que par sa cathédrale… L’appellation « Paris-Beauvais » a été indispensable au lancement des liaisons régulières low-cost.(© DR)
On parle d'Aéroport International de Beauvais ou bien d'Aéroport de Paris Beauvais ? Et qu’en pense ADP (Aéroports de Paris)?
 
G.M. : Aujourd’hui, toute l’Europe connaît Beauvais par son aéroport beaucoup plus que par sa cathédrale… L’appellation « Paris-Beauvais » a été indispensable au lancement des liaisons régulières low-cost. Beauvais n’étant pas suffisamment connue de la clientèle potentielle, ce qui n’est plus du tout le cas. En ce qui concerne l’avis d’ADP, il faudrait leur poser la question…
 
 Êtes vous de facto, le troisième aéroport parisien de par votre relative proximité de la capitale?
 
G.M. : L’aéroport est véritablement devenu un élément majeur du développement économique local et régional, mais l’aéroport n’est pas le troisième aéroport parisien, bien qu’ayant une partie non négligeable de ses passagers en provenance ou à destination de Paris. Cependant, on note une forte progression de passagers, originaires ou visiteurs de la région.
 
Quelles sont les vraies recettes de cette progression, car le succès de BVA est indéniable ?
 

Si nous connaissions la vraie recette… Les éléments majeurs de ce succès et de cette croissance, sont sans doute la taille humaine de notre plate-forme, son accès, son utilisation très facile et rapide pour les passagers, et le temps d’escale très réduit offert aux compagnies aériennes. Ainsi, bien sûr que son réseau de 65 destinations à bas coût.

Êtes-vous au bout de vos aménagements, et quels sont les autres projets en cours ?

G.M : Le terminal 2, ainsi que l’ILS cat3 (Instrument Landing System de Catégorie III, ce qui signifie atterrissage tous temps, si pilote formé pour, et que l’avion est certifié pour cette procédure : NDLR) seront suivis par d’autres travaux importants.

Air Moldova, présent depuis 3 ans sur la plate-forme Picarde (© DR)
Air Moldova, présent depuis 3 ans sur la plate-forme Picarde (© DR)
Ainsi, le pôle multimodal ( une plate-forme d’opération des bus, taxis, navettes et location de voitures), situé entre les deux terminaux verra sa mise en service en Juillet 2015. L’aménagement du terminal 1 avec salles de pré – embarquement, et la création d’un parking auto supplémentaire suivront. Tous ces travaux sont destinés à améliorer les conditions d’accueil des passagers.
 
Trois opérateurs aériens vous sont fidèles, et ce depuis plusieurs années : Ryanair, Wizzair et BlueAir. Qui d’autre ?  
   
En ce qui concerne les opérateurs, avec Air Moldova, présent depuis 3 ans déjà, et en forte progression, nous avons actuellement 4 opérateurs fidèles. Il est difficile de parler de futurs opérateurs tant que les premiers vols ne se sont pas posés ! Mais il est évident que nous déployons tous nos efforts pour attirer d’autres compagnies susceptibles d’ouvrir de nouvelles liaisons. Nous  sommes en contacts étroits avec des compagnies low cost  britanniques, croates, russes, tunisiennes, espagnoles et turques, ainsi que des compagnies charter égyptiennes et libanaises.
 
Propos recueillis par Richard Bayon.




 

Plus d'infos

Logo aéroport International de Beauvais (France);  Cathédrale Saint-Pierre à Beauvais (DR)
Logo aéroport International de Beauvais (France); Cathédrale Saint-Pierre à Beauvais (DR)
www.aeroportbeauvais.com/
Route de l'aéroport
60000 Tillé
0 892 6820 66

Office de Tourisme de Beauvais



* l’aéroport de Beauvais est desservi par des liaisons cadencées de navettes en autocar – Durée du trajet : 1h15 en trafic fluide.

L'aéroport de Beauvais-Tillé, également dénommé commercialement Aéroport de Paris Beauvais, est un aéroport civil français, situé sur la commune de Tillé, à 2 km au nord-est de Beauvais et à environ 80 km de Paris.( © James Mitchell)
L'aéroport de Beauvais-Tillé, également dénommé commercialement Aéroport de Paris Beauvais, est un aéroport civil français, situé sur la commune de Tillé, à 2 km au nord-est de Beauvais et à environ 80 km de Paris.( © James Mitchell)


01/06/2015
Richard Bayon





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 27 Novembre 2016 - 20:30 Islande - WOW AIR fête ses 5 ans

Vendredi 3 Juin 2016 - 17:07 Les 80 ans de la compagnie au trèfle !