Culture

Exposition : Rousseau revit à Chenonceau

Dans le cadre de l’année Rousseau 2012, tricentenaire de sa naissance, le Château de Chenonceau présente jusqu’au 11 novembre prochain et en association avec l’Abbaye Royale de Chaalis et l’Institut de France, un parcours dédié au séjour qu’y fit ce grand écrivain, philosophe et musicien.

Par Catherine Gary



Exposition : Rousseau revit à Chenonceau
C’est en tant que secrétaire et précepteur du fils de Louise Dupin que le jeune Jean-Jacques Rousseau arrive au Château de Chenonceau en 1742.  Heureuse rencontre que cette femme digne du Siècle des Lumières, aussi intelligente et cultivée que belle. La suite de sa vie montre que ces moments marqueront d’ailleurs à jamais Rousseau, inspirant sa pensée et ses textes. Ils lui donnent, déjà l’occasion de faire des rédactions communes. En particulier un manuel sur l’égalité des hommes et des femmes fortement marqué par l’engagement féministe de Louise Dupin : l’exposition en présente des feuillets inédits annotés de leurs mains.
A y découvrir aussi, pour la première fois, le Cabinet de physique de Chenonceau, avec les instruments d’époque utilisés par Rousseau et Dupin de Francueil pour l’expérimentation et la pédagogie : des outils de mécanique, d’optique, d’astronomie, de statique des fluides… dont des cadrans solaires, une sphère armillaire, des cornues, des leviers croisés, une  balance hydrostatique, une pompe à vide, pompe de compression…
Mais Rousseau était aussi musicien ! La musique a été le ressort essentiel de sa vie. En1742, il présente  à l’Académie des Sciences un projet de signes nouveaux pour transcrire la musique. Il fut refusé… « Soucieux de rendre la musique accessible au plus grand nombre, il avait mis au point une nouvelle notation dont les ramifications mondiales continuent à être mises à jour », précise Jean-Marc Vasseur. Un CD est disponible à l’occasion de cette exposition : Les consolations des misères de ma vie, une publication posthume des Airs et romances et duos de Rousseau, compilée à l’époque par le marquis de Girardin. Quinze pièces y sont sélectionnées et interprétées par l’Ensemble Alba.

Exposition : Rousseau revit à Chenonceau
De son côté, le vaste Domaine de Chaalis ouvre les 8, 9, 10 juin ses traditionnelles Journées de la Rose, un rendez-vous incontournable pour les  professionnels du jardin et les amateurs de roses. Il rassemble pépiniéristes, rosiéristes, artistes et artisans. Plus de 120 exposants y sont prévus. Le thème cette année : Jean-Jacques au jardin, avec de nombreux ateliers, des animations ainsi que des conférences de spécialistes horticoles donnera également lieu, le 14 Juin prochain,  à la célébration du baptême de la rose Jean-Jacques Rousseau, parrainée par Elisabeth Badinter.  Sans oublier une belle inauguration : un nouveau Sentier des Ecrivains dédié à Rousseau, entre le parc d’Ermenonville et l’Abbaye de Chaalis. Soit 5km d’une charmante promenade accompagnée de la lecture théâtralisée des Promenades du rêveur solitaire.
 
C.G.



Pour en savoir plus :

www.chenonceau.com
www.chaalis.fr

Office de tourisme de Touraine

Château de Chenonceau en Indre et loire (France) le plus visité après Versailles
Château de Chenonceau en Indre et loire (France) le plus visité après Versailles

 
 


25/06/2012
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Juillet 2017 - 15:55 Fernand Léger et Le Corbusier réunis à Metz