Chambres avec vue

Japon : Douceur volcanique au Madoka no Mori

« Petit dernier » du groupe hôtelier japonais Gora Hanaougi, le ryokan Madoka no Mori concilie confort et traditions dans les collines d’Hakone, à 110 kilomètres au sud-ouest de Tokyo, au cœur d’une région volcanique classée.

Par Mathis Cros



Hakone est une ancienne étape de Tokaido, route historique de la période d’Edo (1603-1868) qui reliait Edo (aujourd’hui Tokyo) à Kyoto.  © Mathis Cros.
Hakone est une ancienne étape de Tokaido, route historique de la période d’Edo (1603-1868) qui reliait Edo (aujourd’hui Tokyo) à Kyoto. © Mathis Cros.
Dès l’arrivée à Gora, l’un des plus hauts hameaux de Hakone, une légère odeur de souffre rappelle l’origine volcanique de cette région bordée par le Mont Fuji et dominée par le volcan Owakudani.

Une vaste forêt s’étend à l’horizon, donnant toute sa dimension naturelle à ce site reconnu Geopark par l’Unesco pour son intérêt géologique et écologique, mais aussi historique. Hakone est en effet une ancienne étape de Tokaido, route historique de la période d’Edo (1603-1868) qui reliait Edo (aujourd’hui Tokyo) à Kyoto.

Traditions nippones et environnement d'exception

Inauguré en décembre 2014, le ryokan Madoka no Mori, installé à flanc de montagne, jouit d’une superbe vue sur la vallée.


Rodé à l’accueil de visiteurs avec ses deux autres établissements voisins, le groupe hôtelier Gora Hanaougi a su concilier les traditions nippones avec cet environnement d’exception.

Habillées en élégant yukata, les hôtesses servent les repas ,des plats typiques à base de produits locaux,dans les salons particuliers.  © Mathis Cros.
Habillées en élégant yukata, les hôtesses servent les repas ,des plats typiques à base de produits locaux,dans les salons particuliers. © Mathis Cros.
Le kimono offert par l'hôtel

Habillées en élégant yukata, les hôtesses assurent avec le sourire un service haut de gamme, de l’accueil à la visite des chambres, en passant par des repas servis dans des salons particuliers.


Au menu : des plats typiques à base de produits locaux comme ce zensai (calmar avec tofu aux cacahuètes et poudre de thé vert) ou ce bœuf hida aux légumes, goûteux et tendre, à déguster en kimono fourni par l’hôtel.
 
 
 

les 20 chambres de l'Hôtel Madoka No Mori ont une décoration simple, raffinée et fonctionnelle. © Mathis Cros.
les 20 chambres de l'Hôtel Madoka No Mori ont une décoration simple, raffinée et fonctionnelle. © Mathis Cros.
Bains volcaniques
 
Les traditions se retrouvent dès la réception où il faut se déchausser, comme dans les 20 chambres à la décoration simple, raffinée et fonctionnelle.

Au programme : boiseries, murs blancs, tatamis, meubles en bois et délicates portes coulissantes. Tabourets et tables basses ont été taillés dans le Jindai-Keyaki, arbre dont le bois « zelkova » aurait été protégé du temps pendant des siècles sous la cendre volcanique.
 

Le Madoka no Mori utilise l’eau de sources chaude « volcaniques » pour alimenter des bains privés.On se lave d’abord dans des box ouverts, équipés de douche et petit seau en bois, puis on s’abandonne avec délice dans la douceur des bains, face au calme d’un paysage somptueux.  © Mathis Cros.
Le Madoka no Mori utilise l’eau de sources chaude « volcaniques » pour alimenter des bains privés.On se lave d’abord dans des box ouverts, équipés de douche et petit seau en bois, puis on s’abandonne avec délice dans la douceur des bains, face au calme d’un paysage somptueux. © Mathis Cros.
Douceur des bains, face au calme d’un paysage somptueux.

Les bains chauds, très populaires au Japon, donnent au ryokan un charme supplémentaire.

Le Madoka no Mori utilise l’eau de sources chaude « volcaniques » pour alimenter des bains privés contigus à la salle-de-bain des chambres et des bassins publics au rez-de-chaussée du bâtiment. Dans ces dernier, hommes et femmes sont séparés. Car, pour profiter de cette eau thermale à 40°C, maillots et même tatouages sont interdits comme le veut la coutume ancestrale. On se lave d’abord dans des box ouverts, équipés de douche et petit seau en bois, puis on s’abandonne avec délice dans la douceur des bains, face au calme d’un paysage somptueux.

Dans le « Petit dernier » du groupe hôtelier japonais Gora Hanaougi, le ryokan Madoka no Mori, les hôtesses habillées en élégant yukata,  assurent avec le sourire un service haut de gamme.  © Mathis Cros.
Dans le « Petit dernier » du groupe hôtelier japonais Gora Hanaougi, le ryokan Madoka no Mori, les hôtesses habillées en élégant yukata, assurent avec le sourire un service haut de gamme. © Mathis Cros.

Le voyagiste Asia, dont le Japon est l’une des spécialités, propose le ryokan Madoka no Mori à intégrer dans un circuit, un autotour et autres voyages sur mesure.  © DR.
Le voyagiste Asia, dont le Japon est l’une des spécialités, propose le ryokan Madoka no Mori à intégrer dans un circuit, un autotour et autres voyages sur mesure. © DR.
Plus d’infos

Office national du tourisme japonais (JNTO) -
Tél. : 01 42 96 20 29 -
4 rue de Ventadour, 75001 Paris.


Ryokan Gora Hanaougi Madoka no Mori
Hakonecho Goura 1320-862, Ashigarashimo-gun, Kanagawa-ken, 250-0408

Internet : http://www.gorahanaougi.com/en/

 Y aller

Le voyagiste Asia, dont le Japon est l’une des spécialités, propose le ryokan Madoka no Mori à intégrer dans un circuit, un autotour et autres voyages sur mesure.


Asia
Tél : 0 825 897 602 - E-mail : info@asia.fr



 

 

La « Great Boiling Valley » (Owakudani), vallée volcanique créée il y a 3 000 ans, avec ses sources et rivières d’eau chaude sulfureuse.  © DR
La « Great Boiling Valley » (Owakudani), vallée volcanique créée il y a 3 000 ans, avec ses sources et rivières d’eau chaude sulfureuse. © DR
A voir


Le lac Ashi, cratère de 19 km au centre du  parc national de Fuji-Hakone-Izu, est réputé pour ses onsens et sa vue sur le mont Fuji.


Le sanctuaire Hakone-jinja, niché sur la rive du lac Ashi.



Le Hakone Open-Air Museum , plus important musée extérieur du Japon, avec 70 000 m2 de jardin et des oeuvres de Picasso, Henry
Moore et Churyo Sato.



La « Great Boiling Valley » (Owakudani), vallée volcanique créée il y a 3 000 ans, avec ses sources et rivières d’eau chaude sulfureuse.


Les Tenzan Tohjikyo hot springs qui abritent des bains chauds, onsens, dans des grottes naturelles. 
 

L'Hôtel ryokan Madoka no Mori concilie confort et traditions dans les collines d’Hakone, à 110 kilomètres au sud-ouest de Tokyo, mais il offre également aux vacanciers la visite de lieux magnifiques tel le Mont Fuji. Classé à l’Unesco il est le point culminant du Japon avec 3.776 mètres d'altitude.  © Mathis Cros.
L'Hôtel ryokan Madoka no Mori concilie confort et traditions dans les collines d’Hakone, à 110 kilomètres au sud-ouest de Tokyo, mais il offre également aux vacanciers la visite de lieux magnifiques tel le Mont Fuji. Classé à l’Unesco il est le point culminant du Japon avec 3.776 mètres d'altitude. © Mathis Cros.


19/10/2015
Mathis Cros





Nouveau commentaire :
Twitter