Culture

"Les Fourberies de Scapin" : Molière revisité par une équipe de joyeux drilles !

Depuis trois ans, la compagnie du Grenier de Babouchka enchaîne les succès au Théâtre Michel avec les chefs-d’oeuvre du répertoire classique particulièrement prisé des jeunes. Actuellement "Les Fourberies de Scapin " dans une mise en scène de Jean-Philippe Daguerre. Avec Kamel Isker en Scapin, Pierre Benoist en Argante, Patrick Clausse en Géronte, Sébastien Gorski en Octave, Constantin Balsan en Léandre, Agathe Sanchez en Zerbinette, Jeanne Chérèze en Hyacinthe et David Mallet en Sylvestre. Décors et accessoires Deborah Durand, Costumes Catherine Lainart.

Par Catherine Gary



« Mais qu’allait donc-t-il faire dans cette galère ! » Cette réplique, l’une des plus célèbres du répertoire de Molière, dite et redite par le père de Géronte lorsqu’il apprend que son fils a été fait prisonnier sur une galère turque, est un morceau d’anthologie auquel tout comédien s’applique à donner sa force comique.

C’est aussi le succès garanti auprès des jeunes publics dans cet imbroglio digne de la Commedia del Arte où les affaires de deux jeunes amoureux ne font pas celles de leurs pères respectifs.
 

Les Fourberies de Scapin au Théâtre Michel par la Compagnie le Grenier de Babouchka ( ©2014 Le Grenier de Babouchka )
Les Fourberies de Scapin au Théâtre Michel par la Compagnie le Grenier de Babouchka ( ©2014 Le Grenier de Babouchka )
Octave, fils d’Argante s’est marié en secret avec Hyacinte, pauvre et de naissance inconnue. Son ami Léandre , fils de Géronte, est épris de la jeune Égyptienne Zerbinette avec qui il veut se marier. Mais les pères ne sont pas de cet avis et leur colère fait trembler les amoureux transis... C’est alors qu’ils sollicitent le serviteur Scapin, cet “habile ouvrier de ressorts et d’intrigues“ pour arriver à leurs fins et déjouer les prétentions paternelles. Revanche sociale avant la lettre- Beaumarchais et son Figaro sont encore loin – les joyeuses fourberies de Scapin vont faire tourner en bourrique les pères bernés de tous côtés sans omettre au passage l’extorsion de quelques pistoles... Coups de bâton  moqueurs,  quiproquos,  histoires rocambolesque leur font perdre la tête mais dans cette comédie légère, tout finit par des chansons et Scapin dénoue avec malice les intrigues amoureuses tout en réglant ses comptes avec les tyrannies paternelles.

Les Fourberies de Scapin au Théâtre Michel par la Compagnie le Grenier de Babouchka (©2014 Le Grenier de Babouchka )
Les Fourberies de Scapin au Théâtre Michel par la Compagnie le Grenier de Babouchka (©2014 Le Grenier de Babouchka )
Depuis trois ans, la compagnie du Grenier de Babouchka enchaîne les succès au Théâtre Michel avec les chefs-d’oeuvre du répertoire classique particulièrement prisé des jeunes. L’Avare, Le Malade imaginaire, Cyrano de Bergerac tiennent l’affiche et font salle comble en matinée depuis des mois avec un public jeune. Les Fourberies de Scapin ne dérogent pas à ce succès.

La troupe est menée cette fois par Kamel Isker, un Scapin virevoltant qui donne à la pièce son rythme endiablé, jonglant en permanence avec les changements de ton et d’accent, il est tantôt faussement servile, arrogant, trompeur sans méchanceté... Joueur, il semble le premier à s’amuser des farces qu’il crée.

Patrick Clause en Géronte apporte son  écot à la tirade attendue. Son “Mais qu’allait-il faire dans cette galère“  reste un moment emblématique de la pièce.

Saluons aussi la beauté des costumes Grand Siècle de Deborah Durand, de quoi faire rêver les têtes blondes aux fastes de Louis XIV, le monarque superstar à l’honneur cette année puisqu’on fête les 300 ans de sa mort à Versailles. C.G.

Plus d'infos

"Les Fourberies de Scapin" : Molière revisité par une équipe de joyeux drilles !
Les Fourberies de Scapin
Mise en scène de Jean-Philippe Daguerre

Avec Kamel Isker en Scapin,
Pierre Benoist en Argante,
Patrick Clausse en Géronte,
Sébastien Gorski en Octave,
Constantin Balsan en Léandre,
Agathe Sanchez en Zerbinette,
Jeanne Chérèze en Hyacinthe
et David Mallet en Sylvestre.


Au Théâtre Michel jusqu’au 22 avril inclus.
38 rue des Mathurins
75008 Paris
Réservations : 01 42 65 35 02
Durée du spectacle: 1h30. A partir de 7 ans

 

Les Fourberies de Scapin au théâtre Michel. Molière revisité par une équipe de joyeux drilles ! (©2014 Le Grenier de Babouchka )
Les Fourberies de Scapin au théâtre Michel. Molière revisité par une équipe de joyeux drilles ! (©2014 Le Grenier de Babouchka )



24/02/2015
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 4 Juillet 2017 - 15:55 Fernand Léger et Le Corbusier réunis à Metz