Actualités du tourisme

Les fêtes d’Halloween dans le monde

Le 31 octobre est le jour de la fête des morts, un évènement célébré dans une grande partie du monde. Babbel, un site dédié à l’application et à l’apprentissage des langues, vous entraîne à la découverte des fêtes traditionnelles d’Halloween dans différents pays. Le Mexique ne manque pas de donner la part belle à cette fête afin de séduire de nombreux touristes. Une manne pour les acteurs de ce secteur qui ne va pas s'éteindre de sitôt.

Par Kim Frossard



Fêtes d'Halloween dans le monde. Copyright Lindigomag/Pixabay
Fêtes d'Halloween dans le monde. Copyright Lindigomag/Pixabay
La fête d’Halloween est connue pour ses récits effrayants de vampires, de sorcières, de chauve-souris et de chats noirs, mais surtout pour ses farces, ses friandises et ses citrouilles.  D’abord appelée All Hallows’ Eve (Veille de la fête de tous les saints) puis Hallows’ Evening, et enfin Halloween par contraction, cette fête anglo-saxonne est essentiellement dédiée aux morts. Une tradition reprise par certains pays et selon leur coutume. 

Lors de la fête d'Halloween en Galicie, la foule déclame une formule magique en galicien, le esconxuro, évoquant les sorcières de Samaín autour de leurs chaudrons.Copyright Lindigomag/Pixabay
Lors de la fête d'Halloween en Galicie, la foule déclame une formule magique en galicien, le esconxuro, évoquant les sorcières de Samaín autour de leurs chaudrons.Copyright Lindigomag/Pixabay
Espagne, El Día de los Muertos
 


Chaque région d’Espagne célèbre l’évènement : En Galice par exemple, les célébrations suivent la tradition.



Les festivités démarrent la nuit du 31 octobre avec laSamaín, fête dont le nom est d’origine celtique. Le Día de Todos los Santos (la Toussaint) prend ensuite le relaisavant l’arrivée du Día de los Muertos (Jour des morts). Sculptures et décoration de citrouilles, fêtes costumées et feux de joie sont au rendez-vous.
 

Une bonne occasion pour boire la queimada, une boisson alcoolisée à base deaguardiente (eau de vie locale), de café moulu, de sucre et d’écorce de citron, servie dans un récipient en terre cuite qu’on appelle pote. Les foules se rassemblent dans le noir pour mettre le feu à la boisson et lorsque les flammes s’élèvent et illuminent l’obscurité, en chœur elles déclament une formule magique en galicien, le esconxuro, évoquant les sorcières de Samaín autour de leurs chaudrons.
 
 

En Italie  Le 31 octobre, à l’occasion de la vigilia di Ognissanti (la Toussaint),  les enfants sculptent des citrouilles en forme de crânes et placent une bougie à l’intérieur..Copyright Lindigomag/Pixabay
En Italie Le 31 octobre, à l’occasion de la vigilia di Ognissanti (la Toussaint), les enfants sculptent des citrouilles en forme de crânes et placent une bougie à l’intérieur..Copyright Lindigomag/Pixabay
Italie, la vigilia d'Ognissanti
 


Les traditions  divergent d’une région d’Italie à une autre. Le 31 octobre, à l’occasion de la vigilia di Ognissanti (la Toussaint),  les enfants sculptent des citrouilles en forme de crânes et placent une bougie à l’intérieur. Dans la région de la Vénétie, on appelle ces citrouilles Suche dei Morti (Têtes de Morts).

Dans la commune de Serra San Bruno, située dans la région de Calabre, les petits garçons transportent leur citrouille de maison en maison en demandant « Mi lu pagati lu coccalu ? » (Vas-tu me donner de l’argent pour le crâne ?).

À Orsana di Puglia, commune du sud de l’Italie, les citrouilles d’Halloween sont appelées cocce priatorje (Têtes du Purgatoire) et on les allume pendant la nuit de Fuocacoste (la nuit des feux de joie), le 1er Novembre.

Dans d’autres régions, à l’occasion de la Festa dei Morti (Fête des morts) du 2 novembre, les enfants trouvent à leur réveil de petits cadeaux offerts par leurs ancêtres décédés.

Rendez-vous à Triora !

C’est là que se déroulent les festivités les plus importantes d’Italie. Cette ville regorge de folklore et de procès en sorcellerie et lors de ce festival, on peut voir plus de 200 citrouilles illuminées, de nombreuses femmes déguisées en sorcières, des banquets, des feux de joie et bien d’autres réjouissances.

Mexique, Dia de Muertos
 
Día de Muertos (Le Jour des Morts) est une célébration de la vie et de la mort.

Les fleurs se multiplient aux balconnets des maisons : leur brève espérance de vie symbolisent le caractère éphémère de la vie, tandis que leurs couleurs représentent l’énergie vitale. Les familles préparent une vasque et du savon pour que les morts se lavent après leur long voyage et font brûler de l’encens pour les guider sur le chemin du retour. Le dernier jour du festival, les membres d’une même famille se retrouvent pour un pique-nique festif sur les tombes des morts, avec de la tequila et un groupe de mariachis pour l’accompagnement musical.
 
 De nombreux défilés défilés dans les rues !
 
Bien qu’ils ne fassent pas partie de la tradition d’origine, et aient principalement vu le jour suite au rôle de Daniel Craig alias 007 dans Spectre, les défilés comptent parmi les fêtes les plus animées du monde.

Aguascalientes organise chaque année le « Festival des Crânes », rendant hommage à l'artiste Jose Guadalupe Posada, créateur des célèbres images de La Catrina, très étroitement liées aux célébrations de la Fête des Morts. Copyright VisitMexico.com
Aguascalientes organise chaque année le « Festival des Crânes », rendant hommage à l'artiste Jose Guadalupe Posada, créateur des célèbres images de La Catrina, très étroitement liées aux célébrations de la Fête des Morts. Copyright VisitMexico.com
Les célébrations en dehors de Mexico

Le Mexique regorge de célébrations uniques pour la Fête des Morts, permettant aux voyageurs d'expérimenter des dizaines de façons différentes ces festivités, le tout dans un seul pays.

Aguascalientes organise chaque année le « Festival des Crânes », rendant hommage à l'artiste Jose Guadalupe Posada, créateur des célèbres images de La Catrina, très étroitement liées aux célébrations de la Fête des Morts. La plupart des célébrations se déroulent sur l'île de San Marcos, où toute la ville est décorée avec des bannières colorées et des fleurs. Des concerts de l'Orchestre Symphonique d'Aguascalientes, le plus de cette célébration est la superbe Parade de Calaveras, avec ses squelettes géants sur des chars décorés. 
 
Dans le Chiapas, à l'aube du 1er novembre, les gens déposent de la nourriture pour leurs proches, et les cloches de l'église de Saint-Jean sonnent ensuite pour réveiller tous les esprits afin qu'ils puissent visiter la terre. Pour apporter de la joie aux morts, les parents font de la musique. Cette nuit-là, les habitants allument des bougies pour illuminer le chemin que les esprits doivent emprunter pour retourner vers leur lieu de repos éternel.
 
Chaque 1er Novembre, la ville de León, dans l’État de Guanajuato, organise la célèbre Parade des Catrinas, avec de nombreux participants déguisés  en Catrinas  tandis que les étudiants de l'Université de Guanajuato créent « El Tapete de la Muerte », de magnifiques tapis de graines et de fleurs faits à la main. Comme il est de tradition, la ville de San Miguel de Allende accueille le Festival de La Calaca du 1er au 5 novembre.
 
 

L'une des plus grandes célébrations à Veracruz est le Festival Mictlán, qui dure cinq jours. Copyright VistiMexico.com
L'une des plus grandes célébrations à Veracruz est le Festival Mictlán, qui dure cinq jours. Copyright VistiMexico.com
Oaxaca organise la « Place des Morts », où les visiteurs peuvent acheter des objets faits à la main par des artisans. La place est décorée avec de nombreuses couleurs, des bannières et des fleurs, et chacun peut découvrir et goûter aux saveurs d'Oaxaca : du mole local (plat traditionnel mexicain) aux friandises comme les manzanitas de tejocote et nicuatole.
 

À Querétaro, les cultures indigènes ont conservé des traditions très anciennes. Notamment la construction d'autels dotés de plusieurs niveaux pour honorer leurs proches disparus. Sur chacun de ces niveaux, les membres de la famille placent des objets différents : au premier niveau une image d'un Saint que la famille honore particulièrement ,  sur le second une croix de cendres pour les âmes du purgatoire, et ainsi de suite. Le cinquième et le sixième étant réservés  aux fruits et photos préférées du défunt. Le sommet de la structure entière doit avoir une arche sur le dessus, qui symbolise l'entrée dans le monde des morts. 
 

A Quintana Roo le peuple Maya avait de nombreuses traditions avant que les Espagnols ne conquièrent le Mexique, et quand la célébration contemporaine de la Fête des Morts fut établie, ils créèrent leur propre version : Hanal Pixán (Nourriture des Âmes). Une fois les prières pour les morts terminées dans leurs maisons, les familles invitent leurs voisins à participer  aux célébrations. 

Le parc Xcaret à Cancun
accueille chaque année une grande fête (Festival de Tradiciones de Vida y Muerte). Une occasion pour les diverses communautés  de présenter, selon leurs traditions, la Fête des Morts  à travers des représentations théâtrales et des concerts.
 
L'une des plus grandes célébrations à Veracruz est le Festival Mictlán, qui dure cinq jours.

Les habitants de cette région croient qu'il existe neuf niveaux à traverser dans le monde souterrain pour arriver à Mictlán, là où les dieux vivent et et dont seul un très petit nombre est autorisé à y pénétrer. Toute l'activité artistique de ce festival  (musique,peinture,théâtre) a pour thème les voyages dans ce monde souterrain.

A  Derry. (Irlande du Nord) qu’ont lieu les plus importantes célébrations d’Halloween. Copyright https://www.guide-irlande.com/
A Derry. (Irlande du Nord) qu’ont lieu les plus importantes célébrations d’Halloween. Copyright https://www.guide-irlande.com/
Halloween au Royaume-Uni, Kalan Gwav dans les Cornouailles, Calan Gaeaf au Pays de Galles et Old Sauin ou Hop-tu-Naa dans l’Île de Man
 


Chaque année, des fantômes et des sorcières viennent frapper aux portes pour demander des bonbons.

Mais saviez-vous que les déguisements macabres étaient à l’origine des costumes de fantômes destinés à duper les esprits errants et malveillants ! Jusqu’à la fin des années 50, le fait d’aller de porte en porte pour demander des friandises (le fameux La bourse ou la vie) était appelé souling (soul signifiant « âme »), ou guising  (guise signifiant « apparence ») en Écosse.

Les enfants sculptaient des punkies (de grosses betteraves ou des navets) et se rendaient dans les maisons, portant leurs créations et chantant « Punkie Night Song », une chanson traditionnelle et demandaient une part de soul cake : le gâteau de l’âme. Les familles partageaient alors le gâteau et priaient pour que les bougies allumées guident les défunts lors de leur retour dans le monde des morts.
 
 
Si vous êtes pour les fêtes en Irlande du Nord,  arrêtez-vous à Derry ! C’est dans cette ville qu’ont lieu les plus importantes célébrations d’Halloween.  Carnavals de rues, feux de joie et feux d’artifice sont au programme. Ne manquez pas l’occasion de faire un dîner copieux en mangeant du colcannon (chou et purée de pommes de terre) et du barmbrack (cake aux fruits).
 
 
 

Le château de Dracula à Sighisoara, sa ville natale  en Roumanie. Copyright Lindigomag/Pixabay
Le château de Dracula à Sighisoara, sa ville natale en Roumanie. Copyright Lindigomag/Pixabay
 
Et encore....
 


En Allemagne, les enfants ne demandent pas « la bourse ou la vie » mais « Süßes oder Saures » (littéralement : sucré ou acide).

Les Tchèques installent des chaises près du feu pour les membres défunts de la famille.

En Autriche et en Suède, on laisse des gâteaux encore chauds sur les tables, pour les esprits.

En Belgique, en Argentine, au Liban et au Pérou, on va déposer des fleurs sur les tombes des ancêtres.

En Bosnie-Herzégovine, en Croatie, en Finlande et en Pologne,
les familles placent des bougies allumées sur les tombes.
 


Si vous considérez la Roumanie et ses légendaires vampires comme les vacances idéales en particulier pour Halloween, faites-vous plaisir ! Sighisoara, ville natale de Vlad l’Empaleur (plus connu sous le nom de Dracula) regorge de maisons hantées, de fêtes foraines aux attractions effrayantes et de festins macabres.   
 

Les citrouilles décorées pour les fêtes d'Halloween dans le monde. Copyright Lindigomag/Pixabay
Les citrouilles décorées pour les fêtes d'Halloween dans le monde. Copyright Lindigomag/Pixabay
Plus d'infos 

www.Babbel.com

À propos de Babbel

Fondée en 2007, Babbel est la toute première application d’apprentissage des langues au monde. Avec plus d’un million d’utilisateurs actifs payants, c’est l’entreprise qui domine le marché des langues en ligne. Grâce à sa méthode intégrée d’apprentissage sur application mobile (iOS, android, Web) et à ses cours méticuleusement mis au point, le magazine Fast Company l’a élue entreprise la plus innovante en matière d’éducation dans le monde.
le défilé qui a eu lieu le 28 octobre à Mexico  a rendu hommage aux victimes des tremblements de terre, des groupes de sauveteurs ont ouvert le cortège.
Plus d’1 millions de personnes ont assisté au défilé de la Fête des Morts
Plus de 500 volontaires, 15 chars et d’immenses catrinas et alebrijes ont parcouru 13 km, de l’Avenida Paseo de la Reforma jusqu’à la place du Zócalo. 


 
 
 


30/10/2017
Kim Frossard





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 16:38 Vaux-le-Vicomte fait son cinéma !