Actualités du tourisme

Les jardins d’Etretat – Un jardin de conte de fée

C’est l’endroit qui offre la plus belle vue sur la mer et la célèbre aiguille. La propriété était à vendre, un richissime russe et son associé, un paysagiste renommé, l’ont acheté pour en faire un jardin de conte de fée. Il a ouvert récemment ses portes au public. Etonnant !

Par André Degon



Monet peignant Coucher de soleil à Etretat © Jardin d'Etretat
Monet peignant Coucher de soleil à Etretat © Jardin d'Etretat

Un ancien chanteur d’opéra russe, Mark Dumas, reconverti dans le business des parcs et jardins acquiert avec son ami Alexandre Grivko la villa Roxelane qui appartenait à l'actrice  Madame Thébault sur la falaise d’Amont en Normandie.  © Les jardins d'Etretat
Un ancien chanteur d’opéra russe, Mark Dumas, reconverti dans le business des parcs et jardins acquiert avec son ami Alexandre Grivko la villa Roxelane qui appartenait à l'actrice Madame Thébault sur la falaise d’Amont en Normandie. © Les jardins d'Etretat
Au début du XXe siècle, Etretat était une destination balnéaire réputée – Deauville n’a pas encore atteint sa notoriété – courue du Tout-Paris.
 
C’est alors qu’une actrice Madame Thébault, réputée pour son rôle de Roxelane, l’épouse insoumise de Soliman le Magnifique, s’enticha du village normand et acheta sur la falaise d’Amont un terrain où elle fit construire une villa nommée Roxelane en hommage à la légendaire héroïne.
Amoureuse des beaux jardins, Madame Thébault fait dessiner et réaliser le sien par Auguste Lecanu, paysagiste et pépiniériste local et lui demande un jardin résolument moderne influencé par les Impressionnistes en particulier Claude Monet et son célèbre Coucher de soleil à Etretat.

Canapé et petite table de Thomas Rösler  © Les Jardins  d'Etretat
Canapé et petite table de Thomas Rösler © Les Jardins d'Etretat

De gauche à droite : Coquillage de mer d'Alena Kogan; Le jardin des Etreintes et des arbres  est illustré par des sculptures des artistes polonais Viktor Szostalo et Agnieszka Gradnik qui représentent des personnages réalisés en bois de vigne étreignant des arbres   © Les Jardins  d'Etretat
De gauche à droite : Coquillage de mer d'Alena Kogan; Le jardin des Etreintes et des arbres est illustré par des sculptures des artistes polonais Viktor Szostalo et Agnieszka Gradnik qui représentent des personnages réalisés en bois de vigne étreignant des arbres © Les Jardins d'Etretat
Priorité au vert




Les années passèrent, les propriétaires aussi jusqu’au jour où un ancien chanteur d’opéra russe, Mark Dumas, reconverti dans le business des parcs et jardins acquiert avec son ami Alexandre Grivko la villa Roxelane.
 


Alexandre Grivko, russe également, est un jeune et talentueux paysagiste dont le cabinet Il Nature est implanté à Londres et Moscou. Il conçoit des jardins pour des propriétés privées un peu partout dans le monde.

Son travail est étonnant : ses créations sont très épurées, très graphiques où le vert domine largement. Alexandre Grivko s’est construit un style reconnaissable entre tous, un peu déroutant. 

Il invente en quelque sorte des mondes imaginaires, mais très structurés. Au détour d’une allée, on s’attend à voir apparaître Alice au pays des merveilles. Nul doute que Grivko a gardé son âme d’enfant.


Sur la terrasse face à la mer, Viktor Szostalo a placé Claude Monet devant son chevalet peignant Coucher de soleil à Etretat.  © Les Jardins  d'Etretat
Sur la terrasse face à la mer, Viktor Szostalo a placé Claude Monet devant son chevalet peignant Coucher de soleil à Etretat. © Les Jardins d'Etretat
Différents univers ont été créés



Sur le terrain en pente douce de la villa Roxelane qui offre une vue exceptionnelle sur l’Aguille creuse chère à Arsène Lupin, mis à part les arbres centenaires de Madame Thébault, tous les végétaux ont été apportés : 35 000 ont été plantés sur 7 000 m². Essentiellement des ifs, des osmanthes, des houx, des fusains, des buis. Les fleurs sont rares, quelques agapanthes bleues, des camélias et des azalées.

Différents univers ont été créés, notamment le jardin Avatar où domine le houx, le jardin Eléments, taillé dans des buissons de Phillyrea Angustifolia (filaires à feuilles étroites), qui représente le mouvement de la mer, le jardin Emotions créé à partir de buis. Ce jardin particulièrement intéressant abrite d’étonnantes figures de l’artiste espagnol Samuel Salcedo créées en résine élastomère. Chaque tête représente une expression paisible, inquiète ou facétieuse.

Quand au jardin des Etreintes et des arbres, il est illustré par des sculptures des artistes polonais Viktor Szostalo et Agnieszka Gradnik qui représentent des personnages réalisés en bois de vigne étreignant des arbres. Enfin sur la terrasse face à la mer, Viktor Szostalo a placé Claude Monet devant son chevalet peignant Coucher de soleil à Etretat. Les jardins d’Alexandre Grivko superbement placés près du musée Nungesser et Coli sont faciles d’accès puisque se trouve un parking près de la chapelle Notre-Dame-de-la-Garde.

Mis à part les arbres centenaires de Madame Thébault, tous les végétaux ont été apportés : 35 000 ont été plantés sur 7 000 m². Essentiellement des ifs, des osmanthes, des houx, des fusains, des buis. Les fleurs sont rares, quelques agapanthes bleues, des camélias et des azalée.  © Les Jardins  d'Etretat
Mis à part les arbres centenaires de Madame Thébault, tous les végétaux ont été apportés : 35 000 ont été plantés sur 7 000 m². Essentiellement des ifs, des osmanthes, des houx, des fusains, des buis. Les fleurs sont rares, quelques agapanthes bleues, des camélias et des azalée. © Les Jardins d'Etretat

Les jardins d’Alexandre Grivko superbement placés près du musée Nungesser et Coli sont faciles d’accès puisque se trouve un parking près de la chapelle Notre-Dame-de-la-Garde.  © Les Jardins  d'Etretat
Les jardins d’Alexandre Grivko superbement placés près du musée Nungesser et Coli sont faciles d’accès puisque se trouve un parking près de la chapelle Notre-Dame-de-la-Garde. © Les Jardins d'Etretat
Plus d'infos
 



Evénements aux Jardins

Toute l’année, concerts de musique, lectures, spectacles en plein air. Dîners exclusifs (Pop-Up restaurants) : Les prochains dîners auront lieu les 1er, 2 et 3 juin.

Trois soirs par mois, en association avec le Domaine Saint-Clair, dîner en plein air avec cocktail sur la terrasse Claude Monet préparé par un grand chef  pour vingt personnes sur réservation.

Participation : 100 euros (ttc, cocktail, vins…)




Les Jardins d’Etretat,
avenue Damilaville.
Tel. : 02 35 27 05 76

 www.lesjardinsdetretat.fr .
Ouverts tous les jours de 10h à 19h
 


07/05/2017
André Degon






1.Posté par Ramond le 02/07/2017 17:41
Superbe ces jardins...

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Juillet 2017 - 16:11 La Thaïlande, un paradis pour les golfeurs