Actualités du tourisme

Lyon sous les lumières de la ville

Plus qu’une tradition la « fête de la lumière » qui se déroule jusqu’au 9 décembre prochain révèle, les trésors de l’architecture lyonnaise. Pour le ravissement des milliers de visiteurs et grâce au talent de nombreux artistes, designers, scénographes, plasticiens, architectes, vidéastes, éclairagistes, plus de 300 sites et monuments vivent quatre jours durant sous les feux de la rampe.



Vue générale de la ville de Lyon sous les lumières (photo  site officiel de la ville)
Vue générale de la ville de Lyon sous les lumières (photo site officiel de la ville)
Pour cette 14ème Edition de la" Fête de la Lumière", Lyon va accueillir  près de 3 millions de visiteurs venus du monde entier. En effet , pendant près de quatre jours la ville se redécouvre autrement et devient le théâtre de tous les imaginaires et ce, grâce aux  70 spectacles et mise en lumière  des rues, des édifices, des places, des fleuves et les collines.

Cette année La Fête des Lumières se veut contemporaine.  Avec les illuminations de quelques sites emblématiques d’un tout nouveau quartier  la "Confluence " situé au  Sud de la Ville lyonnaise. Enfin, après les chars japonais de Fukuno plébiscités par le public l’an dernier, celui-ci pourra découvrir une évocation de l’Inde à travers une nouvelle déambulation lumineuse.

La technologie et l’esthétisme au service de  cette 14ème édition

Grâce à une technologie de pointe et au talent de tous les acteurs de cet énorme spectacle le Plan Lumière a donné depuis 1989 vie à la nuit lyonnaise en mettant en valeur près de 300 sites et monuments emblématiques à travers la ville. Cette Fête des Lumières révèle  ainsi chaque année les créations de personnalités internationalement reconnues tout en valorisant  les jeunes talents.

Bougies sur les fenêtres de maisons lyonnaises (photo site de la ville de Lyon)
Bougies sur les fenêtres de maisons lyonnaises (photo site de la ville de Lyon)

Un peu d’histoire


l'histoire de cette fête débute en 1850 par un concours lancé par les autorités religieuses pour la réalisation d'une statue qui sera installée au sommet de la colline de Fourvière, en hommage à la Vierge Marie qui aurait protégé la ville contre la peste. C'est le sculpteur lyonnais Fabisch l'heureux gagnant. La date du 8 Septembre 1852 est donc choisie pour l'inauguration puis reportée au 8 décembre pour cause d'inondations. Le jour même la presse annonce le programme de la soirée et toute la ville se prépare pour l'évènement. Nombreux sont ceux alors qui illuminent les façades de leurs habitations à l'aide de bougies.Finalement toujours en raison du mauvais temps l'inauguration n'aura lieu que le 12 décembre.

Depuis l'enthousiasme des lyonnais n'a pas changé et la tradition perdure. Chaque année le 8 décembre ils illuminent leurs fenêtres et se retrouvent pour déambuler dans les rues de la ville.
K.F.

Plus d'infos

www.fetedeslumieres.lyon.fr

Fête de la Lumière à Lyon, Colline de la Fourvière (photo  site offficiel de la ville)
Fête de la Lumière à Lyon, Colline de la Fourvière (photo site offficiel de la ville)


08/12/2012
Kim Frossard





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Juillet 2017 - 16:11 La Thaïlande, un paradis pour les golfeurs