Actualités du tourisme

Pierre Cangioni : j’ai rêvé que le Tour de France passe en Corse !

Pendant des années, le journaliste sportif Pierre Cangioni a milité inlassablement pour que le Tour de France accoste sur son île de Beauté. Aujourd’hui, grâce à sa ténacité et à la solidarité de tous les acteurs insulaires son « rêve de gosse » devient enfin réalité. Le 29 juin, le peloton de la Grande Boucle partira pour la première fois de Corse pour trois étapes d’ores et déjà mythiques, avant de rejoindre le continent. Tout un symbole pour cette centième édition qui ne doit évidemment rien au hasard. Rencontre avec un fou de foot, qui n’a pas hésité à troquer ses crampons pour la casquette de coureur…

Interview et texte David Raynal, vidéo Yann Menguy



Le public connait bien Pierre Cangioni pour sa passion du ballon rond. Créateur et présentateur de l’émission culte Téléfoot de 1977 à 1982, directeur des sports de la Cinq de 1987 à 1990, président de l'Olympique de Marseille de 1994 à 1995, ce Corse originaire de Boccognano (Corse-du-Sud), est une légende vivante du journalisme sportif.

Les élus de la Corse et les organisateurs du Tour lors de la présentation officielle du parcours le 24 octobre 2013. A droite Paul Giaccobi député et président du Conseil exécutif de Corse.
Les élus de la Corse et les organisateurs du Tour lors de la présentation officielle du parcours le 24 octobre 2013. A droite Paul Giaccobi député et président du Conseil exécutif de Corse.
En revanche, personne ne soupçonnait jusqu’à ces dernières années son engagement profond et sans faille en faveur du cyclisme et de son épreuve reine, le Tour de France. Il fallait bien que cet attachement de jeunesse pour la Grande Boucle trouve un jour son écho au pied des cols de l’île de Beauté Car pour réaliser son projet, Pierre Cangioni  se devait avant tout de réparer une injustice. En 100 éditions, le Tour de France n’avait jamais pu installer sa mythique caravane de l’autre côté de la Méditerranée, sur la plus belle des îles, Kalliste, comme se plaisaient à la prénommer les Grecs anciens.  « Quand j’étais adolescent dans les années 1950-60, je grimpais tous les étés en vacances le col de Vizzavona. Je m'imaginais alors à la bagarre avec Federico Bahamontes, Charly Gaul et tous les grands de l'époque. Bien sûr que je rêvais alors de voir tous ces héros courir sur les routes corses » confie t-il.

Le samedi 29 juin, le top départ de la 100e édition du Tour de France sera donné sur le port de Porto-Vecchio (crédit photo : Eric di Marcantonio)
Le samedi 29 juin, le top départ de la 100e édition du Tour de France sera donné sur le port de Porto-Vecchio (crédit photo : Eric di Marcantonio)
Départ inédit et spectaculaire

Certes la Corse, dont les reliefs semblent avoir été façonnés pour le vélo, avait déjà vu passer sur son asphalte âpre et tortueux, le Paris Nice, le Tour de Corse ou le Critérium international (depuis trois ans). Mais pour faire venir le Tour de France en Corse, il a fallu convaincre de nombreux acteurs, à commencer par Christian Pudhomme le directeur de l’épreuve. « J'avais parlé de cette idée à Jean-Marie Leblanc (l'ancien directeur du Tour de France). Mais ça lui posait manifestement un problème. En 2004, Christian Prudhomme lui a succédé. Il m'a écouté et a adhéré. Il a fini par proposer l'idée d'un prologue et de deux étapes » se souvient Pierre Cangioni. Restait à persuader les élus et les Corses eux-mêmes du bien fondé de cette grande aventure sportive. Ce fut chose faite lorsque l’Assemblée de Corse s'est prononcée dès 2010 toutes tendances confondues à l'unanimité, en faveur de la venue du Tour de France. « Pour la centième édition, nous voulions un départ inédit, spectaculaire, esthétique. Avec la Corse, nous aurons tout cela. La montagne dans la mer, c'est ce que vous allez nous offrir, ce que vous allez offrir au monde entier» a commenté Christian Prudhomme à l’adresse de Paul Giacobbi député et président du Conseil exécutif de Corse lors de la présentation officielle du parcours à la presse

De gauche à droite, les joyaux naturels et architecturaux de la Corse, le port d’Ajaccio, l’arche de Corte, les Calanches de Piana qui sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco (CTC / Tour de France 2013/S.Alessandri).
De gauche à droite, les joyaux naturels et architecturaux de la Corse, le port d’Ajaccio, l’arche de Corte, les Calanches de Piana qui sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco (CTC / Tour de France 2013/S.Alessandri).
Trois étapes en Corse

Pour cette centième édition 100% française, ce sont bien trois étapes du Tour de France qui auront finalement lieu du 29 juin au 1er juillet  sur l'île de beauté. La première (201,5 km), plutôt favorable aux sprinteurs, reliera Porto-Vecchio à Bastia en passant par Bonifacio. La deuxième, plus courte (153 km), traversera la Corse, de Bastia à Ajaccio, en passant par Corte. Cet itinéraire montagneux, qui s'achèvera par une côte raide à Ajaccio, devrait convenir aux baroudeurs. Enfin, la troisième étape, la plus courte (145 km) remontera au Nord, d'Ajaccio à Calvi, et traversera les Calanches de Piana qui appartiennent au patrimoine mondial de l’Unesco. « La Corse va montrer le meilleur d’elle-même, ses paysages, le rassemblement des énergies sur un projet positif, sans drame ou malheur. De là peut naître une ambition nouvelle…» devait confier dernièrement Camille de Rocca Serra, l’ancien maire de Porto-Vecchio aujourd’hui député, à notre confrère de Sport24 Jean-Julien Ezvan.  Pour Pierre Cangioni et pour toute la Corse, le rêve est désormais devenu réalité. D.R. et Y.M.

A édition exceptionnelle, parcours exceptionnel, avec un départ depuis la Corse et trois étapes d’ores et déjà inoubliables, Porto-Vecchio-Bastia en passant par Bonifacio, Bastia -Ajaccio et Ajaccio-Calvi.
A édition exceptionnelle, parcours exceptionnel, avec un départ depuis la Corse et trois étapes d’ores et déjà inoubliables, Porto-Vecchio-Bastia en passant par Bonifacio, Bastia -Ajaccio et Ajaccio-Calvi.














Pour suivre les étapes du Tour de France en Corse :
www.depart-tdf-corse2013.com



Pour bien préparer sa venue à l’occasion du Tour de France en Corse 

MAHALA vous propose un séjour personnalisé sur l'île de Beauté à l'occasion du grand départ du Tour de France. Choisissez l'une ou plusieurs des quatre villes qui accueillent la Grande Boucle (Porto-Vecchio, Bastia, Ajaccio, Calvi) et construisez vos vacances avec MAHALA. Les quatre villes étapes en séjour personnalisé (5 jours/4 nuits), prix à partir de 870 €HT* par personne sur la base de 2 personnes hors transport aérien.

plus d'informations : www.mahala-travel.com
Pour toute demande de séjour personnalisé : 04 72 65 93 94
 
 

Avec 1000 kilomètres de littoral, plus d’une centaine de sommets dépassant les 2000 mètres et des paysages étourdissants de beauté, la Corse est l’une des régions françaises les mieux taillées pour l’exploit cycliste.
Avec 1000 kilomètres de littoral, plus d’une centaine de sommets dépassant les 2000 mètres et des paysages étourdissants de beauté, la Corse est l’une des régions françaises les mieux taillées pour l’exploit cycliste.

 


14/05/2013
David Raynal et Yann Menguy





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Juillet 2017 - 16:11 La Thaïlande, un paradis pour les golfeurs

Mercredi 28 Juin 2017 - 23:38 Namur, capitale de la Wallonie gourmande