Actualités du tourisme

Saint-Dié-des-Vosges : 23ème édition du FIG

« Les facettes du paysage : nature, culture,économie ».. c'est la thématique de cette 23ème édition du FIG qui se déroule du 11 au 14 octobre à Saint-Dié-des-Vosges, capitale mondiale de la Géographie. Une manifestation pluridisciplinaire, populaire, gratuite et ouverte à tous. La Turquie, pays invité, sera à l’honneur. Et c’est sous la présidence de Mireille Delmas-Marty, professeur au Collège de France que va s’ouvrir cette édition. L’écrivaine et éditrice, Régine Desforges en sera le Grand Témoin. La présidence du Salon du livre « Amerigo Vespucci » a été confiée à Jean-Pierre Rioux, professeur, agrégé d’histoire qui invite l’Académicien et écrivain Erik Orsenna.

Par Kim Frossard



A droite de la photo, Christian Pierret, Président-fondateur du FIG et Député-Maire de Saint-Dié-Des-Vosges, à gauche Jean-Robert Pitte, Président de l'ADFIG et membre de l'Institut.
A droite de la photo, Christian Pierret, Président-fondateur du FIG et Député-Maire de Saint-Dié-Des-Vosges, à gauche Jean-Robert Pitte, Président de l'ADFIG et membre de l'Institut.
Au cœur des montagnes vosgiennes,  la petite ville de Saint-Dié va vivre du 11 au 14 octobre, au rythme de cette 23ème édition du FIG, le Festival International de Géographie qui a pour thème cette année « Les facettes du paysage : Nature, culture, économie ». Créé en 1990 par Christian-Perret, Maire de Saint-Dié-des-Vosges et ancien Ministre de l’industrie, du commerce et de l’Artisanat, ce festival  attire près de 50.000 personnes. Et tout est mis en place pour satisfaire la curiosité des festivaliers. Ce grand rassemblement  réunit à la fois le grand public bien sûr, mais les scientifiques, les littéraires, les géographes, les spécialistes de sciences humaines, les gourmands et les curieux autour d’une thématique universelle. Sont prévues près de 300 tables rondes, conférences, débats, cafés géographiques avec près de 300 intervenants. Ajoutons à cela trois salons dont celui du Livre, de la Gastronomie et  de la Géomatique. Le cinéma n’est pas à l’index, loin de là, plus de 50 heures d’images attendent les quelques 4000 mille spectateurs. Les jeunes ne sont pas oubliés avec une quarantaine d’actions dans les écoles de la région. Il faut nourrir les esprits bien sûr mais également se détendre en assistant aux nombreux spectacles, expositions et  animations culturelles.

Saint-Dié-des-Vosges : 23ème édition du FIG
«  Rarement un thème du festival n’a été si vaste par la thématique soumise aux débats » expliquent Christian Pierret, Président Fondateur du Fig et Maire de Saint-Dié-des-Vosges et Jean-Robert Pitte, Président de l’ADGIG et Membre de l’Institut, lors de la conférence de presse qui s’est déroulée au Centre National du Livre à Paris. Et de continuer « Plus que jamais nous verrons dans cette 23ème édition combien la géographie ne se réduit pas à la recherche de l’enseignement. Le géographe nourrit la réflexion du décideur, de l’aménageur, de l’architecte, de l’urbaniste, de l’élu…. ».

Sera également abordée une thématique essentielle de notre société, les technologies : « Il ne faut pas négliger l’évolution des technologies pour faire avancer  la géographie, cela nous permet d’être acteur de son propre environnement » a spécifié Bernard Martinel, directeur scientifique du Fig.

Cet évènement populaire, gratuit et ouvert à tous, outre le fait de réunir et passionner toutes les générations permet  surtout d’appréhender la géographie autrement, de la découvrir sous toutes ses facettes. Et comme l’explique l’historien Jean-Pierre Rioux  « la géographie aide à comprendre quelle est la pellicule terrestre ».

Ce festival permet également la confrontation entre géographes jeunes et moins jeunes servant à faire évoluer les moyens d’enseignement pour cette matière souvent méprisée par les étudiants  Et comme l’expriment  Bernard Martinel  et Louis Marrou, enseignants et directeurs scientifiques du FIG, « savez-vous qu’il reste 5000 postent de professeurs de géographie à pourvoir … »

Saint-Dié-des-Vosges : 23ème édition du FIG
La Turquie... ,  pays invité est  un vecteur essentiel dans le cadre de cette édition. Pour son élan, son dynamisme, sa modernité et son développement  très important. De nombreuses conférences lui sont consacrées, animées par ses propres géographes, scientifiques, sans oublier la participation de nombreux écrivains et musiciens, danseurs et chanteurs.

En conclusion de ces prochaines festivités,«  ce festival est unique, toujours copié, jamais égalé » comme le dit si bien et  avec humour,  Christian Perret.

Saint-Dié-des-Vosges : 23ème édition du FIG

Etang de Haumont à Saint-Dié-des-Vosges
Etang de Haumont à Saint-Dié-des-Vosges


10/10/2012
Kim Frossard





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 30 Mars 2017 - 00:37 Faire pleurer les arbres à Alaçati…