Chronique

Troisième semaine : Impressions de voyage dans le nord du Viêt Nam

C’est l’année France-Viêt Nam et c’est le moment de visiter ce pays qui change à toute vitesse. Yves Rinauro y a passé quelques semaines. Dans ce troisième épisode il évoque sa croisière, dans la célébrissime baie d' Ha Long, au milieu des îlots majestueux.



Ha Long

De célèbres batailles, dont celle du Bach Dang, en 1288, mirent un frein définitif aux invasions mongoles. (Crédit photo DR)
De célèbres batailles, dont celle du Bach Dang, en 1288, mirent un frein définitif aux invasions mongoles. (Crédit photo DR)
Le dragon a craché des perles pour protéger le pays des envahisseurs. Et ces perles sont devenues des îles. De célèbres batailles, dont celle du Bach Dang, en 1288, mirent un frein définitif aux invasions mongoles.


Guerre du faible contre le fort : le général Trần Hưng Đạo reprend la stratégie d’un illustre prédécesseur, Ngô Quyền, qui en 938, déjà, ayant soigneusement étudié les mouvements des marée, tendit un chausse-trappes de taille aux navires ennemis. Les Viets se laissèrent poursuivre dans le fleuve.

Puis la marée descendit, et les navires mongols, comme ceux des Chinois trois siècles auparavant, s’empalèrent sur des pieux ferrés, dont le lit du fleuve était hérissé. Par deux fois, l’ennemi abandonna sur le terrain des milliers de ses hommes.

Kim et Than-Van Tran-Nhut rappellent ces histoires dans une des enquêtes du mandarin Tân, La Poudre noire de maître Hou (éditions Philippe Picquier, Paris, 2001).

La baie d' Ha Long , un joyau inscrit au patrimoine de l'humanité.

Ha Long attire de nombreux touristes.Une grande prudence est imposée à tous, et on ne se rend pas vraiment sur la plupart des îles, désormais reconnues comme parc national. (Crédit photo OT Vietnam)
Ha Long attire de nombreux touristes.Une grande prudence est imposée à tous, et on ne se rend pas vraiment sur la plupart des îles, désormais reconnues comme parc national. (Crédit photo OT Vietnam)
 Mais ce joyau du patrimoine de l’humanité que constitue la baie d' Hạ Long accueille désormais de nombreux bateaux chargés de touristes.

Une grande prudence est imposée à tous, et on ne se rend pas vraiment sur la plupart des îles, désormais reconnues comme parc national. Les animaux y sont en paix. On peut également louer un bateau pour un groupe restreint, deux personnes par exemple. Pas de parole intempestive ni de bruit superfétatoire. Pas de cris d’enfants mal élevés, de mots un peu bêtes - on a déjà suffisamment à faire à ses propres limites -, ni de remarques insipides. On peut admirer, et là encore, disposer de la maîtrise relative du temps. La croisière standard dure vingt-quatre heures.

Notre accompagnateur, Đức, me raconte un peu l’histoire de sa vie.

De nombreuses familles de pêcheurs vivent sur des maisons flottantes (Crédit photo Yves Rinauro)
De nombreuses familles de pêcheurs vivent sur des maisons flottantes (Crédit photo Yves Rinauro)
Düc est né à Haïphong, dans une famille de fonctionnaires. Il a vingt-cinq ans. Ses études, il les a menées dans un établissement scolaire situé à Hạ Long.

Dans ce port, il s’est pris de passion pour le paysage. À force d’inventer des excuses pour n’avoir pas à rentrer chez lui lors des congés, il a fini par rejoindre une famille de pêcheurs, de ses amis, et qui vivait sur une maison flottante, quelque part dans la baie, dans un cirque de pitons. L’été passe, à pécher, entretenir le radeau. Il se prolonge, cet été, jusqu’à l’année suivante. Bavardant avec des touristes, il perfectionne sa pratique de l’anglais. Sa décision est prise, et il devient guide, grâce à une formation. Il est un peu en vacance, sur ce bateau, car d’ordinaire il accompagne des groupes de plusieurs dizaines de personnes. Il n’hésite pas à me faire remarquer l’absence avérée de sérénité et même de pudeur chez de nombreux touristes.

Lors d’une promenade autour d’une île isolée et relativement vaste - on entend depuis la mer le ricanement des singes - armé d’une épuisette, il ramasse les déchets flottants : bouteilles et sacs en plastique, emballages de sucreries, bidons, bouteilles de lait solaire. Nous remplissons l’esquif de ces produits remarquables des sociétés avancées et de progrès.

 

Un chien jappe pour signaler au pêcheur la présence d'un récif....

l’enfilade des îles adonisées par la brume bleuâtre et qui rend imperceptible la ligne entre la mer et le ciel, métamorphosant les îles en spectres élégants, qui semblent flotter sur l’eau pour un ballet immobile. (Crédit photos Yves Rinauro)
l’enfilade des îles adonisées par la brume bleuâtre et qui rend imperceptible la ligne entre la mer et le ciel, métamorphosant les îles en spectres élégants, qui semblent flotter sur l’eau pour un ballet immobile. (Crédit photos Yves Rinauro)
Me regardant écrire quelques notes, le soir, il s’est approché et m’a proposé une histoire qui pourrait m’intéresser, celle d’un écrivain américain qui, deux ans auparavant, avait loué le bateau pour une semaine, et qui avait écrit tout le temps, avant de s’en retourner.

Il levait comme nous la tête, laissant le regard se perdre dans l’enfilade des îles adonisées par la brume bleuâtre et qui rend imperceptible la ligne entre la mer et le ciel, métamorphosant les îles en spectres élégants, qui semblent flotter sur l’eau pour un ballet immobile. Le temps lui aussi se métamorphose : cela fait un moment que l’on a oublié la montre. Puis il se replongeait dans ses cahiers, car il écrivait à la main. Dans la nuit, je suis le mouvement silencieux des barques qui pèchent au lamparo. Parfois, un chien jappe : il signale au pêcheur la présence d’un récif.
Yves Rinauro
 

Plus d'infos

Un pêcheur étend son linge. Sa jonque est son habitation (Crédit photo DR)
Un pêcheur étend son linge. Sa jonque est son habitation (Crédit photo DR)
Viêt Nam première semaine : 
http://www.lindigo-mag.com/Premiere-semaine-Impressions-de-voyage-dans-le-nord-du-Viet-Nam-_a626.html
Viêt Nam deuxième semaine :
http://www.lindigo-mag.com/Deuxieme-semaine-Impressions-de-voyage-dans-le-nord-du-Viet-Nam_a627.html
Année France-Viêt Nam en France
http://www.anneefrancevietnam.com/
Ce voyage a été préparé avec soin par Anaïs Velasquez, et Les Ateliers du voyage.  Qu’ils en soient ici remerciés, ainsi que les guides et les chauffeurs qui nous ont accompagnés pendant ce tour, réalisé sans urgence, à un rythme tout à fait humain.
Office de tourisme du Vietnam à Paris ...

La baie d' Ha Long , un joyau inscrit au patrimoine de l'humanité (Crédit photo DR)
La baie d' Ha Long , un joyau inscrit au patrimoine de l'humanité (Crédit photo DR)


10/11/2014
Yves Rinauro





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 23 Février 2017 - 20:43 Carpe Diem à Cuba.