Culture

“A tort et à Raison“, l’art plus fort que la barbarie ?

Une pièce de Ronald Harwood au théâtre Hébertot.Avec Michel Bouquet, Francis Lombrail, Juliette Carré, Didier Brice, Margaux Van Den Plas et Damien Zanoly. Mise en scène Georges Werler .

Par Catherine Gary




"A tort et à Raison "Une pièce de Ronald Harwood au théâtre Hébertot. Mise en scène Georges Werler.Avec sur la photo Michel Bouquet,Francis Lombrail. © Lot
"A tort et à Raison "Une pièce de Ronald Harwood au théâtre Hébertot. Mise en scène Georges Werler.Avec sur la photo Michel Bouquet,Francis Lombrail. © Lot
La scène se déroule à Berlin en 1946. Dans un bureau des forces alliées, le commandant Steve Arnold, officier américain chargé des dossiers de dénazification, interroge Wilhelm Furtwängler, chef d’orchestre à la Philharmonie de Berlin durant la guerre.

Encore sous l’effet du choc reçu à la libération des camps à la quelle il a participé et il est bien décidé qu’aucun suspect de nazisme ne passera à travers les mailles de ses filets. A commencer par ce musicien dont la réputation est au sommet mais qui n’a pas hésité à diriger son orchestre sous le pouvoir d’Hitler et même une fois en sa présence dans la salle.

De la musique alors que les nazis exterminaient tout un peuple ! Arnold s’acharne sans relâche, il veut faire avouer à Furtwängler sa connivence avec les bourreaux tandis que celui-ci s’efforce de défendre son choix au nom du respect de sa charge.

C’est au nom aussi de l'amour pour sa patrie qu’il a refusé de fuir en Suisse comme d’autres artistes. Chaque réponse donne lieu à de nouvelles incriminations et à bout de forces Furtwängler se résout presque au silence tandis que les deux assistants du commandant sentent en eux la révolte monter face à cet interrogatoire impitoyable et déplacé… Si jusqu’à la fin l’interrogatoire s’obstine sans relâche, on sait que le grand musicien est sorti innocenté à la fin de son procès.

"A tort et à Raison "Une pièce de Ronald Harwood au théâtre Hébertot. Mise en scène Georges Werler.Avec sur la photo Michel Bouquet (à gauche); Juliette Carré et Dominique Zanoly.  © Lot
"A tort et à Raison "Une pièce de Ronald Harwood au théâtre Hébertot. Mise en scène Georges Werler.Avec sur la photo Michel Bouquet (à gauche); Juliette Carré et Dominique Zanoly. © Lot
Michel Bouquet qui a célébré ses 90 ans le 6 novembre en jouant ce rôle sur la scène du théâtre d'Angers, n’en est pas à sa première interprétation de Wilhelm Furtwängler. Il a joué la pièce il y a une vingtaine d’années avec Claude Brasseur au théâtre Montparnasse, dans une mise en scène de Marcel Bluwal. Et depuis, bien sûr, n’a pas quitté la scène.

Après le succès époustouflant l’année dernière pour son interprétation du Roi se Meurt de Ionesco, le voilà à nouveau dans cette pièce de Ronald Harwood, un rôle moins long mais où l’art du minimalisme opère une fois de plus chez ce comédien hors pair. Un regard, l’inflexion d’une phrase, un léger sourire, un geste las, un silence… le personnage y est ! Face à lui, le contraste absolu d’un Francis Lombrail, directeur par ailleurs du théâtre Hébertot, dont l’interrogatoire musclé et brutal, - un parti pris de comédien ou de metteur en scène ? - caricature parfois un peu trop le propos. Ce qui n’enlève rien au fond du propos qui interroge l’art en face de la barbarie. La beauté peut-elle sauver du mal absolu ? La question reste ouverte même si la balance penche en faveur de la culture à travers les trois autres excellents rôles et comédiens (dont Juliette Carré, l’épouse de Michel Bouquet, toujours parfaite), qui apportent un contrepoint aux diatribes de l’accusation. 
Catherine Gary

Plus d'infos

L'Affiche du spectacle A TORT ET A RAISON actuellement au Théâtre Hébertot à Paris.
L'Affiche du spectacle A TORT ET A RAISON actuellement au Théâtre Hébertot à Paris.
A TORT ET A RAISON
Une pièce de Ronald Harwood






Avec Michel Bouquet,Francis Lombrail,
Juliette Carré, Didier Brice, Margaux Van Den Plas et Damien Zanoly.
Mise en scène Georges Werler .









Théâtre Hébertot
78 bis, boulevard des Batignoles
75017 Paris
Tél. : 01 43 87 23 23.
Prix des places : De 15 à 50 euros
 
 

 

"A tort et à Raison "Une pièce de Ronald Harwood au théâtre Hébertot. Mise en scène Georges Werler.Avec de gauche à droite : Damien Zanely, Francis Lombrail, Michel Bouquet, Margaux Van Den Plas.  © Lot
"A tort et à Raison "Une pièce de Ronald Harwood au théâtre Hébertot. Mise en scène Georges Werler.Avec de gauche à droite : Damien Zanely, Francis Lombrail, Michel Bouquet, Margaux Van Den Plas. © Lot


13/01/2016
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 16:52 A livre ouvert avec Jean Picollec