Culture

" Buenos Arias" au Petit Théâtre Montparnasse

Déprimés, inquiets, pessimistes ? Courez vite voir Buenos Arias, c’est jubilatoire et hilarant !

Deux pièces de Alfredo Arias. Mise en scène de Gustavo Wons
Avec : Alajandra Radano, Sandra Guida, Antonio Interlandi et Alfredo Arias
Au Petit Théâtre Montparnasse

Par Catherine Gary



Une nouvelle fois, ce génial touche-à-tout, nous embarque entre folie douce frôlant l’hilarité et nostalgie teintée de musique argentine. Nous y sommes habitués et c’est pourquoi nous aimons toujours la saveur de cet excentrique mélangeur de genres qui jongle en s’amusant avec le baroque, le grotesque, la caricature et la sentimentalité. Alfredo Arias,metteur en scène, co-scénariste, acteur aussi, monte en ce moment au Petit Théâtre Montparnasse deux présentations complémentaires s’inscrivant dans un même programme. La  danse, le chant et les dialogues, écrits avec la complicité habituelle de René de Ceccaty, y mènent la cadence. D’abord avec un spectacle de mucic-hall, suivi de vrai théâtre animé de chansons. « J’ai voulu user de deux langages théâtraux différents qui convergent vers un même projet consistant à raconter l’âme d’un pays », précise Alfredo Arias. Son pays  bien sûr.

" Buenos Arias" au Petit Théâtre Montparnasse
 Hermanas, pour commencer. Dans un cabaret, ambiance nocturne, deux débridées chanteuses, danseuses et comédiennes argentines (Alejandra Radano, expressive et pulpeuse et Sandra Guida audacieuse, plus contrôlée), nous entraînent dans un délirant tour du monde en chansons du passé. C’est drôle, décalé, truffé de clins d’œil et parfaitement chorégraphié par Gustavo Wons. Les airs sont argentins mais aussi italiens, français, avec un grand moment de folie : la reprise de A Ticket to ride des Beatles façon Cathy Berberian ! Moulées en collants noirs ou en tenues extravagantes, les deux sœurs de scène quasi jumelles jouent de leurs charmes sulfureux ou torride sur fond d’irrésistible burlesque.

Avec Cinelandia, le théâtre reprend ses droits mais toujours de façon parodique. On revisite quatre films du cinéma argentin du siècle passé. Les deux mêmes comédiennes se donnent à fond du comique au mélodramatique et la caricature touche des sommets dans l’excès. On revoit, façon Arias, les différentes péripéties d’un film pop érotique, un roman noir et glauque, les égarements d’une diva des années 30 dans la jungle amazonienne et une Dame aux Camélia argentine atteinte d’hystérie…Le tout en compagnie d’Alfredo Arias tel qu’en lui-même, jouant au reporter qui commente avec malice les déambulations comiques de ses artistes. Entre temps, un quatrième larron, l’excellent comédien-chanteur Antonio Interlandi, a rejoint la petite troupe et tout se termine en  chansons, délirantes comme il se doit !

Plus d'infos

Le Petit Montparnasse propose ces deux spectacles, que l'on peut voir au cours d'une même soirée ou séparément.
19h15 : Hermanas. 26 euros
21h00 : Cinelandia. 32 euros
Petit Montparnasse, 31, rue de la Gaîté 75014 Paris,
www.theatremontparnasse.com
Tél. : 01 43 22 77 74.
 
 
 
 


Buenos Arias au Petit Théâtre Montparnasse
Buenos Arias au Petit Théâtre Montparnasse


24/09/2012
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 16:52 A livre ouvert avec Jean Picollec