Culture

Charlie Hebdo présent au Festival d’Angoulême

Actuellement et jusqu’au 1er février inclus se déroule la 42ème édition du festival de la bande dessinée à Angoulême. A cette occasion un stand est mis à la disposition de Charlie Hebdo où chacun peut venir témoigner de son soutien au journal satirique.



Charlie Hebdo présent au Festival d’Angoulême
Tous les mercredis, Charlie Hebdo décrypte l'actualité en l'illustrant par le biais de dessins humoristiques, sarcastiques.

Avec de multiples chroniques dans ce journalisme d'investigation, des reportages à l'étranger ou sur des domaines comme les sectes, l'extrême droite, le catholicisme, l'islamisme, le judaïsme, la politique, la culture…

Une ligne éditoriale délibérément de gauche car Selon Charb* la rédaction du magazine reflète « toutes les composantes de la gauche plurielle, et même des abstentionnistes ».

 
Charb* : Dessinateur et rédacteur en chef de Charlie Hebdo sauvagement assassiné avec les dessinateurs  Cabu, Tignous, Wolinski et Honoré, et l'économiste Bernard Maris amis et collaborateurs du magazine, lors de l'attentat dont a été la cible Charlie Hebdo le 8 janvier dernier 2015.  


Plus d'infos sur la 42ème édition du Festival de la BD d'Angoulême :
www.bdangouleme.com/ 



A la suite du terrible attentat dont à été victime une grande partie de la rédaction de Charlie Hebdo, le 8 janvier dernier, le magazine a été soutenu par le plus grand nombre de lecteurs. Un record de vente historique avec un tirage de 7 millions d'exemplaires. Du jamais vu dans le monde de la presse.

Pour pérenniser la diffusion de Charlie : abonnement de soutien à Charlie Hebdo, cliquez ici
http://www.info-presse.fr/abonnement-magazine/actualites_news/hebdomadaires/abonnement_charlie_hebdo_5091.htm?uni=1#sthash.BXhqrkzv.dpuf

  www.info-presse.fr

K.F.
 

De gauche à droite : Les dessinateurs Wolinski, Cabu, Charb, en bas à gauche : l'économiste Bernard Maris et le dessinateur Tignous (Crédit photo DR)
De gauche à droite : Les dessinateurs Wolinski, Cabu, Charb, en bas à gauche : l'économiste Bernard Maris et le dessinateur Tignous (Crédit photo DR)


31/01/2015
Kim Frossard





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 16:52 A livre ouvert avec Jean Picollec