Culture

En janvier, la Bretagne fait la fête

Après une tournée triomphale en 2013 qui a rassemblé à Nantes, Lille et Caen plus de 10 000 spectateurs, la Nuit de la Bretagne repart sur la route pour trois dates exceptionnelles : Morlaix le 11 janvier, la Palais Omnisports de Bercy le 18 janvier et le zénith de Nantes le 1er février.

Par David Raynal



La nouvelle tournée de la Nuit de la Bretagne a été dévoilée par son producteur Olivier Sévère (BVC Organisation) il y a quelques semaines à la Maison de la Bretagne, accompagné de Kaourintine Hulaud, vice-présidente de la Région Bretagne et de Philippe Chain, président de Paris Breton, partenaires de l’opération.(Crédit Photo David Raynal)
La nouvelle tournée de la Nuit de la Bretagne a été dévoilée par son producteur Olivier Sévère (BVC Organisation) il y a quelques semaines à la Maison de la Bretagne, accompagné de Kaourintine Hulaud, vice-présidente de la Région Bretagne et de Philippe Chain, président de Paris Breton, partenaires de l’opération.(Crédit Photo David Raynal)
Ce concert événement a pour objectif de mettre en scène chaque année, le meilleur du chant, de la danse et la musique.

Il s’agit par cette programmation exclusivement bretonne de montrer une région créative, fière de ses racines, tournée vers les autres et vers l’avenir.

Conçue et produite par BVC Organisation, la Nuit de la Bretagne (Breizh Night) a choisi d’investir de grandes et belles salles avec, cette année, une escale très attendue au Palais Omnisports de Paris‐Bercy, haut lieu des grands événements musicaux.

Cette tournée doit aussi devenir, progressivement, une occasion pour la région, sa culture, son économie et ses territoires, de se réunir et de porter son image et ses valeurs, au‐delà de ses frontières historiques.

« L’événement qui réunit un plateau artistique d’une grande richesse, bénéficie du soutien du Conseil régional car il contribue pleinement au rayonnement culturel et à l’attractivité de la Bretagne. Le parti pris était de faire découvrir notre musique à l’extérieur en essayant de montrer toutes les facettes de la création en Bretagne »
a rappelé Olivier Sévère le producteur du concert lors de sa présentation il y a quelques semaines à la Maison de la Bretagne à Paris. 

Les sonneurs couple Tymen et Kerveillant bombarde et biniou coz (Crédit photo Jack Fossard).
Les sonneurs couple Tymen et Kerveillant bombarde et biniou coz (Crédit photo Jack Fossard).
Sur scène, on retrouvera pour ouvrir la soirée, et comme sur chaque édition, les sonneurs en couple Champions de Bretagne de l’année  qui formeront la base et le noyau dur de cette manifestation : Hubert Raud et Fabrice Lothodé en Braz, Tymen et Kerveillant en Coz. Ils seront suivis par de nombreux invités comme Ronan Le Bars et sa nouvelle formation.
 

Ronan Le Bars, le virtuose du uilleann pipes (la cornemuse irlandaise), accompagné de sa nouvelle formation (Crédit photo Jack Fossard).
Ronan Le Bars, le virtuose du uilleann pipes (la cornemuse irlandaise), accompagné de sa nouvelle formation (Crédit photo Jack Fossard).
Virtuose du uilleann pipes
 
Virtuose réputé de uilleann pipes (la cornemuse irlandaise), Ronan Le Bars a accompagné de très nombreuses artistes dont Dan Ar Bras, Johnny Hallyday, Claude Nougaro, Yann Tiersen, Stephan Eicher, Isabelle Boulay, Renaud… Entouré de cinq grands musiciens bretons l’artiste nous fera découvrir son premier album solo Lammdour dans lequel il réussit la performance de revisiter la musique bretonne avec sa cornemuse irlandaise. Les danseurs de Beuzec Cap Sizun, récents champions de Bretagne de la confédération de danse Warleur, présenteront une création originale intitulé «embruns». Situé à l’extrême ouest de la Bretagne, entre Quimper et la pointe du Raz, l’ensemble est composé d’une quarantaine de musiciens. Pour la deuxième année consécutive, ils ont été sacrés champions de Bretagne première catégorie.

Le groupe gallo le Jeu à la Nantaise (Crédit photo D.R.).
Le groupe gallo le Jeu à la Nantaise (Crédit photo D.R.).
La première partie du spectacle se terminera avec le « Collectif du Jeu à la Nantaise ». Cette formation musicale originale, créée à Nantes il y a seulement cinq ans, est composée de 11 artistes réunis autour de François Robin et de sa veuze (la cornemuse nantaise). Une équipe sans crampons mais avec trompette, flûte traversière, saxophone baryton, bombarde, violon, clarinette pour un mélange foisonnant de musiques populaires. En seconde partie, on retrouvera le bagad Kemper, champion de Bretagne des bagadou. Héritier du riche patrimoine musical des différents terroirs bretons, le bagad Kemper est un ensemble instrumental composé de 40 musiciens répartis en quatre pupitres : cornemuses, bombardes, batteries et percussions. Il évolue au sein de Bodadeg Ar Sonerien (l’assemblée des sonneurs) qui regroupe 70 formations traditionnelles de Bretagne. Le vainqueur de la première catégorie est sacré chaque année Champion de Bretagne et le Bagad Kemper a justement remporté 21 fois ce titre. 
 

Le groupe de rock celtique Red Cardell et les sonneurs Hubert Raud et Fabrice Lothodé (Crédit photo D.R. et Jack Fossard).
Le groupe de rock celtique Red Cardell et les sonneurs Hubert Raud et Fabrice Lothodé (Crédit photo D.R. et Jack Fossard).
Musiques populaires
 
Cette formation emblématique sera suivie du groupe Red Cardell. Avec 1.100 concerts depuis 20 ans, la Nuit de la Bretagne se devait d’inviter ce groupe incontournable de la scène musicale bretonne.

Jean-Pierre Riou et ses deux compères, Manu Masko et Mathieu Pequeriau réunissent avec brio et maestria la musique traditionnelle, le rock et la chanson française. Le groupe revient aujourd’hui aux origines de sa création et cherche à trouver les racines communes aux musiques traditionnelles de tous les pays du monde.

Tout récemment Red Cardell et le bagad Kemper ont créé « Fest Rock», un échange percutant entre la musique traditionnelle du bagad et celle du groupe breton. Présenté en 2011 au Festival de Cornouaille à Quimper, Fest Rock viendra clôturer la Nuit de la Bretagne 2014.

A noter enfin que le bagad de Lann Bihoué sera exceptionnellement associé au concert pour la date de Paris Bercy le 18 janvier.

Un spectacle grandiose de près de 3 heures avec près de 150 musiciens et danseurs sur scène qui vous fera vivre un voyage inoubliable au cœur de la Bretagne entre tradition et modernité.

David Raynal

Le bagad Kemper dans ses oeuvres (Crédit photo Jack Fossard).
Le bagad Kemper dans ses oeuvres (Crédit photo Jack Fossard).


Plus d'infos



la Nuit de la Bretagne   pour trois dates exceptionnelles :

11 janvier 2014 à Morlaix
18 janvier 2014 au Palais Omnisports de Bercy
1er Février 2014 au zénith de Nantes


Billets en vente dans les points de ventes habituels à partir de 37€
Informations - renseignements et billetterie sur :
www.nuitdelabretagne.com

Le cercle celtique Beuzec Cap Sizun (Crédit photo Jack Fossard).
Le cercle celtique Beuzec Cap Sizun (Crédit photo Jack Fossard).


08/01/2014
David Raynal





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 16:52 A livre ouvert avec Jean Picollec