Bons Plans

Escapade authentique à Raiatea

Raiatea est une île polynésienne, perdue au large de l’Océanie faisant partie des îles Sous-le-Vent de l’archipel de la Société en Polynésie française. Petite île timide et moins prisée que ses voisines « Bora Bora » et « Tahiti » et c’est bien dommage car elle révèle une facette plus authentique de la Polynésie. Si pour votre prochain voyage, vous envisagez de découvrir Raiatea, les lignes qui vont suivre vous aideront sûrement à planifier votre séjour sur l’île.



Escapade authentique à Raiatea (Polynésie) @ TripAdvisor/Lindigomag
Escapade authentique à Raiatea (Polynésie) @ TripAdvisor/Lindigomag

Comment visiter l’île ?

 
Vaste de 167,7 km², c’est facile de visiter Raiatea en stop. C’est aussi la meilleure façon de nouer le contact avec les habitants de l’île pendant votre voyage en Polynésie . Vous avez également la possibilité  de louer une voiture ou un scooter et faire des arrêts comme bon vous semble en parcourant les 100 km de circonférence de l’île. Les randonneurs aguerris peuvent, quant à eux la découvrir à pied.

Découvrir Uturoa, la capitale . @ TripAdvisor/Lindigomag
Découvrir Uturoa, la capitale . @ TripAdvisor/Lindigomag
Que faire à Uturoa, la capitale  ?
 
Toutes les activités que vous pouvez faire à Raiatea commencent souvent à Uturoa.  Dans cette capitale de l’île se concentrent tous les essentiels : magasins, restos, marché couvert… Il est donc conseillé de réserver votre hébergement dans cette ville, afin de pouvoir faire facilement vos provisions quotidiennes. Votre passage sera aussi marqué par l’admiration des superbes fresques laissées par le festival de Street art « Ono’u ». Ce dernier a  lieu sur l’île chaque année.

Que visiter ?
 
Quel que soit le moyen de transport que vous avez choisi, vous pouvez faire de la visite des trois cascades votre prochain arrêt.  Une forêt de fougères balisera votre sentier jusqu’aux chutes d’eau, où vous pouvez vous baigner. En chemin, la rivière navigable de Faaroa  vous invite à faire du paddle ou bien une petite virée en bateau. Après une trempette dans les eaux des cascades, vous pouvez continuer jusqu’au Mont Temehani. Ce dernier cache un trésor aussi beau que rare : le « Tiaré Apetahi ». Une fleur en voie de disparition en Polynésie. En outre, un ranch se trouve à proximité des chutes d’eau. Le propriétaire propose des randonnées à  dos de cheval. Une bonne façon de découvrir  les environs. 

Se baigner  dans  les motus publiques de l’île. @ Wikipedia/Lindigomag
Se baigner dans les motus publiques de l’île. @ Wikipedia/Lindigomag
Ou profiter d’une parenthèse balnéaire ?
 

Profitez de la visite du Marae de Taputapuātea pour vous offrir une pause balnéaire sur la petite plage de sable blanc toute proche. Vous avez également le choix de prendre une navette pour rejoindre les motus publiques de l’île.  Une fois sur place, explorez les îlots, offrez-vous une baignade dans le lagon,  faites un tour en jet ski ou en catamaran et  pratiquer d’autres activités nautiques tels que : la planche à voile, le kayak et même du snorkeling. Une plongée sur épave est aussi possible à Raiatea. Disparaissez de la surface de la mer pour découvrir l’épave d’un bateau appelé : Nordby à une vingtaine de mètres de profondeur et nagez alors avec les napoléons, les barracudas et les diverses faunes marines polynésiennes.

Qu’en est-il de la culture et des traditions polynésiennes ?
 

Raiatea est surnommée « l’île sacrée ». C’est le berceau de la culture et de la spiritualité polynésienne. Un temple, témoignant d’une histoire de plus de 1 000 ans, se visite à Taputapuātea. Il est connu sous le nom de « Marae de Taputapuātea » et est classé patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2017.

C’est le haut lieu des pouvoirs religieux et politiques de l’île avant la civilisation européenne. Ce temple est dédié au dieu de la guerre Oro. Très attaché à leurs traditions les polynésiens continuent d’y fêter  de nombreuses cérémonies.

La Rédaction

Visite à Taputapuātea.et découvrir le temple de « Marae de Taputapuātea » classé patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2017@ DR.
Visite à Taputapuātea.et découvrir le temple de « Marae de Taputapuātea » classé patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2017@ DR.
 
 

Fleur  « Tiaré Apetahi ». et   festival de Street art « Ono’u » qui a  lieu sur l’île chaque année. @ Wikipedia/TripAdvisor/Lindigomag
Fleur « Tiaré Apetahi ». et festival de Street art « Ono’u » qui a lieu sur l’île chaque année. @ Wikipedia/TripAdvisor/Lindigomag
Plus d’infos 

 
voyage en Polynésie .


20/05/2021
La Rédaction





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >