lindigo-mag.com
lindigomagcom
lindigomagcom
L’Indigo, e-magazine du tourisme. Un regard différent, original et inédit sur le Voyage.
Reportage

Foisonnement culturel de Bilbao et Vitoria à San Sebastian

Paysages verdoyants et côtes découpées, architecture contemporaine et traditions enracinées, climat tout en douceur et pintxos raffinés… Inutile de chercher plus loin, le Pays basque espagnol est fait pour vous plaire à deux pas de la frontière entre mer et montagnes escarpées.

Par Catherine Gary



Bilbao, la reconversion étonnante d’une ancienne ville industrielle

Le musée Guggenheim et son reflet dans la Ris @C.Gary
Le musée Guggenheim et son reflet dans la Ris @C.Gary
Il y quatre décennies un plan courageux revitalisait cette ancienne figure de proue du développement industriel et portuaire espagnol victime de la crise métallurgique et de la fermeture des chantiers navals.

Les plus grands noms de l’architecture mondiale et du design seront sollicités pour donner à la ville un nouvel essor. D’abord Norman Forster pour les deux lignes du métro avec leurs “fosteritos“, ces entrées en demi-cercles de verre et d’acier qui semblent plonger dans la terre. Philippe Starck apportera sa contribution en transformant un ancien magasin de vins en centre multiculturel. De même, César Pelli érigera la plus haute tour de la région, la Tour Iberdrola. Sans oublier Calatrava justement célèbre pour la légèreté de ses lignes immaculées, ici le pont ZuriZuri et le terminal de l’aéroport. Mais la pièce maîtresse incontestée, celle qui a métamorphosé le destin économique, culturel et touristique de la cité, c’est bien-sûr le Guggenheim de Frank Gehry inauguré en 1997 sur la Ria Nervion.

“Maman“ l'araignée géante de Louise Bourgeois @C.Gary
“Maman“ l'araignée géante de Louise Bourgeois @C.Gary

L’“effet Guggenheim“ a changé le destin de la cité

L'œuvre de Anish Kapoor en harmonie avec les flancs en titane du musée @C.Gary; Puppy, la mascotte du Guggenheim @C.Gary ; Mater of Time de Richard Serra @C.Gary
L'œuvre de Anish Kapoor en harmonie avec les flancs en titane du musée @C.Gary; Puppy, la mascotte du Guggenheim @C.Gary ; Mater of Time de Richard Serra @C.Gary
Il est conseillé de le contourner pour en admirer l’architecture complexe et voir de près sa couverture de 33 000 fines plaques en titane où se reflètent les changements atmosphériques avec des teintes qui évoluent selon les lumières changeantes de la journée.

A l’entrée, la mascotte Puppy, le chien floral de Jeff Koons, est restée en place depuis l’inauguration et nécessite des soins horticoles quasi quotidiens. La grande araignée “Maman“ de Louise Bourgeois semble avoir trouvé sa place en bord de Ria de même que le “Grand arbre et œil“ une pyramide de boules métalliques signée Anish Kapoor. Une visite s’impose à l’intérieur pour se perdre dans les vastes espaces de béton et d’acier qui accueillent les œuvres monumentales de Richard Serra, “Mater of Time“, ainsi que l’étonnante exposition temporaire actuelle “Motion : Autos, art, Architecture“ voulue par Norman Foster. Sans oublier la collection permanente et ses œuvres majeures d’art contemporain.

Un des meilleurs bars à pintxos dans le centre de Bilbao @C.Gary
Un des meilleurs bars à pintxos dans le centre de Bilbao @C.Gary

Se régaler de pintxos dans le quartier historique

Constraste architecturaux sur la rive opposée au musée @DR
Constraste architecturaux sur la rive opposée au musée @DR
Avant de flâner au hasard des rues, un conseil : consacrez au moins une heure au Musée des Beaux-Arts pour les œuvres du Greco, Zurbaran, Ribeira et Goya ces grands peintres espagnols. Puis laissez-vous aller dans le labyrinthe de ce vieux quartier très prisé.



C’est là que bat le cœur de la cité et vous le sentirez très vite car l’ambiance est au top à l’heure du déjeuner ou en fin de journée quand les nombreux bars à pintxos sont pris d’assaut.

Il s’agit de choisir dans la multitude des petits amuse-gueules souvent très élaborés deux ou trois de ces plats miniaturisés. Chaque bar ou resto a ses spécialités qu’on déguste avec un verre de vin blanc local, comme le légèrement pétillant txakoli.

Cela s’appelle xikiteo et veut dire aller de bar en bar entre amis pour boire quelques verres accompagnés de pintxos…La Bodega de Ola est l’une de ces savoureuses adresses qui en proposent de vraies dégustations comme son délicat Mille-feuilles caramélisé avec anguille fumée, foie gras, pomme verte et ciboulette ; ou un Carpaccio de crevette rouge sur fond de crustacés, tarama et croustillant d’algues.

Des créations de mains de maître qui s’avalent en une ou deux bouchées.

Bilbao entre traditions et hypermodernité

Dans la vieille ville, le casco viejo de Bilbao @DR
Dans la vieille ville, le casco viejo de Bilbao @DR
Dans ce Casco viejo le quartier des 7 rues est le plus couru, celui qui a gardé tout son caractère. On s’y perd avec bonheur à travers places, impasses, façades baroques, néoclassiques, modernistes…

C’est là aussi que se trouvent les plus belles boutiques de shopping. Ceux qui aiment goûter sans façons les produits locaux vont adorer le Marché municipal de La Ribera, le plus grand marché couvert d’Europe ! Côté modernité, voyez la tour électrique de 120 étages, le Palais des congrès dans les anciens quartiers navals, les espaces verts à la place des anciens quartiers ouvriers, les réalisations toujours plus contemporaines... Bilbao a pris son élan vers le monde de demain et l’avenue Abandoibarra, vaste promenade, est devenue le nouveau centre de culture et d’affaires entre tours audacieuses et grandes maisons bourgeoises. Un parcours architectural qui confirme l’évolution résolument contemporaine de Bilbao.

Vitoria la “ville verte“ et son festival de Jazz @C.Gary
Vitoria la “ville verte“ et son festival de Jazz @C.Gary

Vitoria-Gasteiz, une “ville verte“ au patrimoine médiéval

Vitoria Les travaux se poursuivent dans la cathédrale @DR ; Balade dans le centre historique, l'“amende médiévale“  @C.Gary
Vitoria Les travaux se poursuivent dans la cathédrale @DR ; Balade dans le centre historique, l'“amende médiévale“ @C.Gary
On a quitté la côte et traversé quelques montagnes et vallées agricoles avant d’arriver dans cette capitale administrative appréciée pour ses nombreux espaces naturels (20m2 par habitant) en plein cœur de ville.

Une ville qu’il sera très agréable de découvrir à pied ou à vélo sur plus de 47 km de pistes et de sentiers à travers les parcs qui jalonnent la ceinture urbaine et les lagunes où vivent oiseaux et cervidés à quelques kilomètres du centre. Vitoria-Gasteiz se découvre à pied tout simplement dans ce qu’on appelle ici l’“amende médiévale“, la partie la plus ancienne. L’emblème en est la cathédrale gothique Santa Maria bien qu’elle soit en travaux depuis des lustres. Néanmoins des visites guidées très originales de ce monument “ouvert pour travaux“ vous accueillent casque sur la tête depuis les soubassements récemment découverts jusqu’au très étroit chemin de ronde et ses tours fortifiées. Cette longue restauration a même inspiré le romancier Ken Follett pour sa trilogie “Les Piliers de la terre“ d’où sa statue en bronze à deux pas…

Vitoria Ambiance nocturne sur la place de la Virgen Blanca @DR
Vitoria Ambiance nocturne sur la place de la Virgen Blanca @DR

Animations festives au hasard des découvertes

Vitoria. Balade à la découverte des fresques et du Street art @C.Gary.; Autre fresque au détour d'une ruelle en pente.@C.Gary
Vitoria. Balade à la découverte des fresques et du Street art @C.Gary.; Autre fresque au détour d'une ruelle en pente.@C.Gary
Chaque année le 4 août la place Virgen Blanca, tout près de la cathédrale, s’anime durant la grande fête de Vitoria après qu’un curieux personnage, Céladon, a sauté en parachute depuis le clocher de l’église San Miguel. Les réjouissances peuvent alors commencer, elles dureront une semaine…


A deux pas d’ici l’autre grand place, celle d’Espagne, aligne ses arcades néoclassiques qui forment une ombre fraiche bienvenue l’été pour les terrasses de café, les restos et les magasins.

Tout autour, les rues grimpent et descendent et mieux vaut être bien chaussés pour la balade entre façades anciennes tout en couleurs et quelques palais dont certains peuvent se visiter.

Les amateurs d’art apprécieront aussi les “murales“, ces fresques et œuvres de Street art ornant les murs abandonnés qui font l’objet d’un itinéraire proposé. Et bien sûr, ils ne résisteront pas à la dégustation de quelques délicieux pintxos en fin de journée avec la possibilité de participer à des ateliers pour s’initier à la confection de ces délicieux mini-plats.

San Sebastian, une grande ville de bord de mer

La Concha. San sebatian @Pixabay/lindigomag ; Le Palais Miramar, villégiature de la reine Marie-Christine @ DR
La Concha. San sebatian @Pixabay/lindigomag ; Le Palais Miramar, villégiature de la reine Marie-Christine @ DR
Retour sur la côte pour découvrir la ville basque la plus proche de la frontière, à 25km exactement d’Hendaye.

Avec sa vaste baie, la Concha, encadrée des ilots rocheux Igeldo et Urgull, cette cité balnéaire en été est très active toute l’année. Commencez par une balade sur la plage bordée de maisons néo-basques face à la mer Cantabrique avec en surplomb le très british ex-Palais royal Miramar et sachez que si l’impératrice française Eugénie de Montijo séjournait régulièrement à Biarritz, la reine Marie-Christine d’Espagne fit de San Sebastian sa villégiature préférée participant ainsi à son essor balnéaire. Aux deux extrémités de la baie les grands sculpteurs contemporains locaux sont honorés, Eduardo Chillida avec son Peigne du “Vent en bronze“ qui semble jouer avec les vagues et Jorge Oteiza dont la “Construction vide“ est plantée sur le mont Urgull.

Le long du fleuve Urumea @DR
Le long du fleuve Urumea @DR

Capitale des pintxos et de l’animation dans les quartiers

Place de la ConstitutionSan Sebastian @DR
Place de la ConstitutionSan Sebastian @DR
Le fleuve Urumea traverse San Sebastian du nord au sud en passant sous six ponts remarquables avant de finir dans la mer sur la Concha.


Flâner sur ses deux rives donne une idée de la prospérité passée de cette ville plusieurs fois détruite puis reconstruite au XIXè siècle dans une belle harmonie d’ensemble.

D’un côté le quartier branché de Gros, ses terrasses, ses bars à pintxos et son ambiance surfeurs sur la deuxième plage de Zurriola. De l’autre, la vieille ville et son riche patrimoine. A commencer par la grande place de la Constitucion dont les arcades abritent de la pluie comme du soleil.

Tout près, l’église San Vicente et son riche retable polychrome en bois sculpté. Il faut se perdre dans le labyrinthe des rues et des places. La Calle Mayor vous mène à la basilique Santa Maria del Coro où débute la “route des pintxos“ puis rue Fermin Calbeton pour craquer sur le shopping. Place de la Trinidad se succèdent les événements musicaux.

Ne pas manquer une visite au musée San Telmo dans un ancien couvent dominicain du XVe siècle réhabilité. C’est ce qu’on fait de mieux sur la culture basque de la préhistoire à nos jours et l’exposition temporaire consacrée à Eduardo Chillida et Jorge Oteiza dans le nouveau bâtiment très contemporain vaut aussi la visite. Un conseil pour un excellent déjeuner de pintxos ? Faufilez-vous le long du comptoir du Bare Bare jusqu’en fond de salle si vous voulez vous asseoir. Tout y est excellent d’où la sympathique affluence. Ambiance garantie !

Le Festival international du film de catégorie A

Les bâtiments où se déroule le Festival du Cinéma de San Sebastien @OT Sans Sebastian
Les bâtiments où se déroule le Festival du Cinéma de San Sebastien @OT Sans Sebastian
Nombreuses sont les fêtes à San Sebastian mais le top c’est bien-sûr le Festival du cinéma qui se place en quatrième position après Cannes, Venise et Berlin.

Depuis 1953 il a vu passer les plus grandes stars internationales et les réalisateurs du monde entier. Chaque année en septembre une Coquille d’Or (Concha de Oro) est décernée au meilleur film et trois Coquilles d’Argent (Conchas de Plata) vont aux meilleur réalisateur, acteur et actrice sur une sélection officielle d’une quinzaine de longs métrages et de deux à trois films hors compétition. D’autres prix sont également décernés par le jury composé d’artistes et de personnalités du 7e art, du spectacle et de la culture dont le prix Donostia qui rend hommage à des acteurs à la carrière marquante. Parmi les lauréats on garde la mémoire de Giulietta Masina, Audrey Hepburn, Ava Gardner, Monica Vitti, Stéphane Audran, Sophia Loren, Victoria Abril, Julie Christie, Kirk Douglas, James Stewart, Marcello Mastroianni, Claude Rich, Lino Ventura, Al Pacino, Javier Bardem ainsi que de nombreux metteurs en scène comme Alfred Hitchcock… Un circuit est proposé en ville sur le thème du cinéma.

Le port de plaisance dans le quartier des pêcheurs @DR
Le port de plaisance dans le quartier des pêcheurs @DR

Le village de pêcheurs de Getaria et son musée Balenciaga

Musée Balanciaga à San Sebastian @OT San Sebastian
Musée Balanciaga à San Sebastian @OT San Sebastian
Depuis San Sebastian la route en corniche suit la côte jusqu’à ce gros village qui fait face à la mer avec son église fortifiée et ses ruelles étroites en pente.

C’est là que naquit en 1895 Cristobal Balenciaga, le couturier que ses pairs dont Christian Dior reconnaîtront comme leur “maître“ car il fut le premier à transformer la silhouette de la femme en épurant les lignes. Le musée qui lui est consacré, inauguré en 2011, comporte deux bâtiments dont l’ancien Palais Aldamar et une annexe contemporaine conçue par Julian Argilagos. La visite présente dans une scénographie à la hauteur du sujet les éléments fondamentaux du travail de ce grand couturier qui resta toujours très discret sur sa vie privée et dont les créations furent aussi très appréciées par les têtes couronnées.

C.Gary


Plus d'infos

Les jardins de San Sebastian @ DR; Musée Crisobal Balenciaga @C.Gary;. Exposition au Guggenheim @C.Gary ;  Musée Cristobal Balenciaga @C.Gary
Les jardins de San Sebastian @ DR; Musée Crisobal Balenciaga @C.Gary;. Exposition au Guggenheim @C.Gary ; Musée Cristobal Balenciaga @C.Gary
S’informer :

Office Espagnol du Tourisme
6 rue Halévy
75009 Paris

www.spain.info
www.paysbasquetourisme.eus
www.bilbao.net/bilbaoturismo
www.bilbao.net/bilbaoturismo
www.sansebastianturismo.com

Visiter :
Musée Guggenheim à Bilbao
www.guggenheim-bilbao.eus/fr
Cathédrale Santa Maria à Vitoria
www.catedralvitoria.eus
San Telmo Museo à San Sebastian
www.santelmomuseoa.eus
Musée Cristobal Balnciaga à Getaria
www.cristobalbalenciagamuseoa.com
Festival du film international de San Sebastian

https://www.sansebastianfestival.com/es
Route des murales
www.muralismopublico.com
Se régaler de Pintxos

A Vitoria selon le jour de la semaine les restos et bars proposent le pintxo-pote, une dégustation moins chère avec un verre de vin.
La Bodega de Ola à Bilbao. Une expérience de grande cuisine faite de vins et d’une dégustation de pintxos.

https://taykohotels.com/bilbao/gastronomia/la-bodega-de-ola/
PerretxiCo à Vitoria-Gasteiz
Délicieux Turron de foie gras et croquettes de moules farcies en portions miniatures dans le bar à pintxos le plus couru de la ville.

https://perretxico.es
 

L'un des meilleurs bars à Pintxos à Bilbao @C.Gary ; Pintxos chez PerretxiCo @C.Gary ; Un bar à pintxos à San Sebastian @C.Gary ; Chambre de l'hôtel Zinema7 @C.Gary ; Alfred Hitchcock à l'hôtel Zinema 7 San Sebastian.@C.Gary
L'un des meilleurs bars à Pintxos à Bilbao @C.Gary ; Pintxos chez PerretxiCo @C.Gary ; Un bar à pintxos à San Sebastian @C.Gary ; Chambre de l'hôtel Zinema7 @C.Gary ; Alfred Hitchcock à l'hôtel Zinema 7 San Sebastian.@C.Gary
Atelier de pintxos Gastro Gune dans la vieille ville de Vitoria-Gasteiz
Bare Bare à San Sébastian
Dans le vieux port de plaisance et son ambiance populaire, excellents pintxos. De la gastronomie en miniature. On commande au bar avant de s’assoir

https://barebarejatetxea.com
Topa à San Sebastian. Décor branché dans le quartier de Gros à San Sebastian.
Des plats miniature fusion cuisine Basque/Amérique latine. Délicieux !

www.topasukalderia.com
Dormir :
Hôtel Vincci Consulado****  à Bilbao
A deux pas du Guggenheim cet hôtel très classe et contemporain en bord de la Ria est idéalement situé.

https://www.vinccihoteles.com/fre/hotels/espagne/
bilbao/vincci-consulado-de-bilbao

Hôtel NH Canciller Ayala**** à Vitora-Gasteiz
Hôtel très confortable dans le quartier résidentiel tout près d’un très beau parc et du centre-ville.

https://www.nh-hotels.fr/hotel/nh-canciller-ayala-vitoria
Zinema 7 hôtel****. San Sebastian
Dans un décor dédié au Festival international du cinéma, tous les espaces, chambres comprises, jouent le jeu d’une immersion parfaite faisant revivre dans les stars d’hier et d’aujourd’hui  !

https://www.zinema7hotel.com/fr/chambres/superior


23/07/2022
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 10 Août 2022 - 17:38 Le monde insolite des troglodytes d’Anjou

Mardi 26 Juillet 2022 - 15:35 A Saint-Sauveur-en-Puisaye, une maison-livre