Culture

Le Grand Inquisiteur à l’Odéon, théâtre de l’Europe

Création inspiré du chapitre emblématique des Frères Karamazov de Fédor Dostoïevski. Mise en scène Sylvain Creuzevault avec les comédiens Nicolas Bouchaud/Heiner Müller, SylvainCreuzevault/Ivan Karamazov, Servane Ducorps/Donald Trump. Vladislav Galard/le pape, Arthur Igual/Aliocha Karamazov, Jésus et Karl Marx, Sava Lolov/ Le Grand Inquisiteur. Frédéric Noaille/ Margaret Thatcher et le journaliste. Sylvain Sounier/Joseph Staline.

Par Catherine Gary



Le Grand Inquisiteur à l’Odéon, théâtre de l’Europe : Penser est fondamentalement coupable selon les mots de Heiner Müller.  @ Théâtre de l'Europe
Le Grand Inquisiteur à l’Odéon, théâtre de l’Europe : Penser est fondamentalement coupable selon les mots de Heiner Müller. @ Théâtre de l'Europe

Tandis que la salle de l’Odéon s’emplit sous le plafond d’André Masson, deux comédiens placardent lettre par lettre “Dieu éternel ainsi soit-il“ puis “L’éternelle rébellion, quoi qu’il en soit“ sur le mur de scène. Déclaration de pesante liberté entre tragique de l’existence et besoin du sacré qui annonce le grand Dostoïevski. D’anonyme colleur d’affiche Sylvain Creuzevault devient Ivan Karamazov, Arthur Igual devient Aliocha. Le premier conte à son frère la parabole du Grand Inquisiteur, passage emblématique du chef d’œuvre russe et le rideau se lève…

Le Grand Inquisiteur à l’Odéon, théâtre de l’Europe :Jésus prisonnier du Grand Inquisiteur qui finalement le laissera repartir....@ Théâtre de l'Europe
Le Grand Inquisiteur à l’Odéon, théâtre de l’Europe :Jésus prisonnier du Grand Inquisiteur qui finalement le laissera repartir....@ Théâtre de l'Europe
Décor dépouillé, le clair-obscur des torchères, nous sommes à Séville au XVIè siècle.



Le Grand Inquisiteur, voix puissante, corps dissimulé sous la bure, a enchaîné Jésus et le promet au bûcher comme tous les hérétiques brûlés sur les places publiques. Mauvaise époque, mauvais lieu.

« Pourquoi es-tu venu nous déranger ?», lui assène-t-il, ajoutant que le troupeau humain ne sait que faire de la liberté que Jésus lui a donnée, il ne demande qu’à être dominé et guidé. « Ils nous seront soumis, poursuit-il, (…) et ce sera une foi joyeuse car elle les dispensera de ce souci terrible (…) d’avoir à décider à titre libre et personnel ».

Le sujet est profond dans ce dialogue qui n’est en fait qu’un monologue car le Christ reste silencieux.
     


La pièce évolue ensuite en scènes burlesques, limite clownesques où sont convoqués quelques tyrans du monde moderne ayant pris le pouvoir pour le bien du peuple dans un monde sans Dieu.

 

Le Grand Inquisiteur à l’Odéon, théâtre de l’E urope : Le Grand Inquisiteur et Margaret Thatcher  @ Théâtre de l'Europe
Le Grand Inquisiteur à l’Odéon, théâtre de l’E urope : Le Grand Inquisiteur et Margaret Thatcher @ Théâtre de l'Europe
Caricatures de Margaret Thatcher, Donald Trump, Karl Marx et Staline se disputent la parole, reprenant à leur compte les valeurs christiques avec promesses de bonheur basées sur l’égalité pour tous ou le bien-être matériel.

Discours de bouffons imbus de pouvoir qui culminent dans une scène de cannibalisme où ils dévorent les entrailles du corps de Jésus intégralement nu, cannibales appliquant à la lettre les paroles de l’eucharistie, « Mangez mon corps, buvez mon sang ». 

Leurs bouches sanglantes profèrent leurs programmes dans une cacophonie interrompue par une conférence sur la mécanisation du monde inspirée d’Heiner Müller. L’attention se dissipe dans la salle vue sa complexité malgré quelques passages projetés sur le fond de scène.


 Saluons la mise en scène de Sylvain Creuzevault et la virtuosité des comédiens dans cette création qui ne laisse pas indifférent malgré les moments trash et certains excès dans la farce.


Catherine Gary

Affiche @ DR - Théâtre de l'Odéon
Affiche @ DR - Théâtre de l'Odéon
Plus d'infos



Théâtre National de l’Odéon



Le Grand Inquisiteur
Création inspiré du chapitre emblématique des Frères Karamazov de Fédor Dostoïevski.
Mise en scène Sylvain Creuzevault



Dans le cadre du Festival d’Automne à Paris
Place de l’Odéon jusqu’au 18 octobre
Durée 1h45






https://www.theatre-odeon.eu/#
 


11/10/2020
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 12 Octobre 2020 - 15:41 L’impressionnisme américain à Giverny