Actualités du tourisme

Les timbres voyagent et nous font voyager…

Saint-Exupéry, Napoléon 1er, Notre-Dame, voyageons en images au fil du temps et des événements…

Par David Raynal



L'avion emblématique de l'aéropostale le Caudron-Simoun. La compagnie aéropostale Air Bleu, créée en 1935, s'équipa de douze Simoun (C630 et C635).  @ Musée de La Poste.
L'avion emblématique de l'aéropostale le Caudron-Simoun. La compagnie aéropostale Air Bleu, créée en 1935, s'équipa de douze Simoun (C630 et C635). @ Musée de La Poste.
Parce que le timbre raconte notre histoire et nous fait voyager dans nos régions et à travers le monde, nous avons décidé à l’Indigo-mag, le magazine des autres voyages de nous intéresser régulièrement dans cette rubrique aux sorties philatéliques.
 

Disponible dès le 12 avril 2021 dans tous les bureaux de Poste, ce timbre officiel émis à 720 000 exemplaires va voyager et créer une nouvelle fois des liens entre les femmes et les hommes. D.R.
Disponible dès le 12 avril 2021 dans tous les bureaux de Poste, ce timbre officiel émis à 720 000 exemplaires va voyager et créer une nouvelle fois des liens entre les femmes et les hommes. D.R.
HOMMAGE A SAINT-EX

La Poste rend hommage à Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944) écrivain, poète, aviateur et reporter français et
qui fut aussi facteur du ciel pour la mythique Aéropostale avec un timbre à l’effigie de son plus grand chef d’œuvre, Le Petit Prince. 

Personnage iconique aux cheveux d’or, depuis sa première publication en France en 1946, Le Petit Prince est devenu un véritable phénomène d'édition avec 200 millions d'exemplaires vendus à travers le monde et 450 traductions. Écrit et illustré par Antoine de Saint-Exupéry, Le Petit Prince sort une première fois en 1943 à New York, avant d’arriver en 1946 en France aux éditions Gallimard où il deviendra un best-seller avec 14 millions d’exemplaires vendus.

Ce « livre pour enfants écrit à l’intention des grandes personnes » (dixit l’auteur) traverse depuis les frontières et les époques, porteur du message universel d'Antoine de Saint-Exupéry.

La Poste et Antoine de Saint-Exupéry sont étroitement liés. L’écrivain, qui fut aussi l’un des pionniers de l’aviation, a occupé différents postes au sein de la compagnie Aéropostale Latécoère. D.R.
La Poste et Antoine de Saint-Exupéry sont étroitement liés. L’écrivain, qui fut aussi l’un des pionniers de l’aviation, a occupé différents postes au sein de la compagnie Aéropostale Latécoère. D.R.

Au sortir de la Première Guerre mondiale, Pierre-Georges Latécoère est persuadé que l'on peut utiliser l'avion à des fins pacifiques. En 1918, il imagine une ligne aérienne reliant la France au Sénégal en passant par l'Espagne et le Maroc. Crédit photo Musée de La Poste.
Au sortir de la Première Guerre mondiale, Pierre-Georges Latécoère est persuadé que l'on peut utiliser l'avion à des fins pacifiques. En 1918, il imagine une ligne aérienne reliant la France au Sénégal en passant par l'Espagne et le Maroc. Crédit photo Musée de La Poste.
Pionnier de l’aviation
 
La Poste et Antoine de Saint-Exupéry sont d’ailleurs étroitement liés. L’écrivain, qui fut aussi l’un des pionniers de l’aviation, a occupé différents postes au sein de la compagnie Aéropostale Latécoère, notamment celui de pilote de ligne pour lequel il acheminait le courrier à travers l’Afrique, sur la légendaire ligne reliant Toulouse à Saint-Louis du Sénégal, puis en Amérique du Sud.

Pour raconter l’histoire singulière et universelle de l’habitant d’un minuscule astéroïde partant en quête de compagnons, l’écrivain aviateur puise dans la richesse de son imagination et particulièrement de son expérience comme chef d’aéroplace pour l’Aéropostale au Maroc à cap Juby (l’actuelle Tarfaya) en 1927. C’est dans le dénuement de cap Juby et au contact de la population locale, qu’il développe l’éthique humaniste qui caractérise sa vie et son œuvre. Les décors naturels de cette ville, située entre désert et océan au cœur du Sahara, ont alors inspiré à l’auteur son conte philosophique mondialement connu. Autre anecdote, le renard dessiné par Saint-Exupéry rappelle le fennec qu’il avait apprivoisé lors de ce séjour. Depuis 30 ans, Le Petit Prince se décline avec succès sous toutes les formes : un musée au Japon, un village en Corée du Sud, un parc d’attractions en Alsace, une boutique officielle à Paris, des comédies musicales, un opéra, des dizaines d’adaptations au théâtre, un film au cinéma (César du meilleur film d’animation en 2016), des expositions partout dans le monde, mais aussi en beaux objets, allant des jouets pour les enfants aux objets de collection pour les grandes personnes.

Le quotidien et les exploits des pilotes nous sont rapportés par l'écrivain Antoine de Saint-Exupéry — pilote de l'Aéropostale lui-même — dans son roman Vol de nuit (qui décrit un vol postal en Amérique du Sud), ainsi que dans d'autres œuvres @ Philaposte/Musée de La Poste.
Le quotidien et les exploits des pilotes nous sont rapportés par l'écrivain Antoine de Saint-Exupéry — pilote de l'Aéropostale lui-même — dans son roman Vol de nuit (qui décrit un vol postal en Amérique du Sud), ainsi que dans d'autres œuvres @ Philaposte/Musée de La Poste.

Message visionnaire
 
Le Petit Prince séduit les lecteurs du monde entier pour les valeurs qu’il porte et le message d’espoir qu’il délivre.


C’est un ouvrage qu’on transmet, qu’on offre et qu’on partage. Le Petit Prince est acteur du monde de demain, qui protège, rassure et prend soin de sa planète. En 1942, Antoine de Saint-Exupéry écrivait : « Quand on a terminé sa toilette du matin, il faut faire soigneusement la toilette de sa planète. » Un message visionnaire qui prend tout son sens aujourd’hui. Chaque année, plus de 5 millions de lecteurs dans le monde découvrent Le Petit Prince. On estime qu’il s’est vendu à plus de 200 millions d’exemplaires et qu’il a été lu par plus de 400 millions de personnes. En 2009 naît la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse qui porte les valeurs du Petit Prince et de son auteur. Cette fondation finance des projets éducatifs dans le monde entier. En 2021, nous célébrons les 75 ans de cette édition française du Petit Prince qui continue aujourd’hui son voyage à travers les générations et les continents. Disponible dès le 12 avril 2021 dans tous les bureaux de Poste, ce timbre officiel émis à 720 000 exemplaires va voyager et créer une nouvelle fois des liens entre les femmes et les hommes. Le partenariat avec La Poste se poursuivra dès le 21 juin avec l’émission d’un carnet de 12 timbres Le Petit Prince 75 ans à 3 000 000 d’exemplaires.

 


Reconstitution historique de l'épopée napoléonienne à Montereau (77) @ David Raynal
Reconstitution historique de l'épopée napoléonienne à Montereau (77) @ David Raynal

Le bloc de timbres et souvenir philatélique @Philaposte
Le bloc de timbres et souvenir philatélique @Philaposte
UN BLOC DE TIMBRES POUR LE BICENTENAIRE DE LA MORT DE NAPOLEON 1ER


« Je désire que mes cendres reposent sur les bords de la Seine, au milieu de ce peuple français que j’ai tant aimé […]. » Quelques jours après ce vœu exprimé dans son testament, Napoléon Ier meurt le 5 mai 1821 sur l’île de Sainte-Hélène.


En 1840, le roi Louis-Philippe décide le retour de ses cendres à Paris, reposant depuis sous le dôme de l’église Saint-Louis des Invalides. Né le 15 août 1769 à Ajaccio, Napoléon Bonaparte a marqué de son empreinte l’histoire de l’Europe. Très tôt, le jeune officier se distingue dans les armées royale puis révolutionnaire. De 1796 à 1797, il conduit la guerre en Italie, gère les territoires conquis avec succès et élabore une communication au service de son ambition.

Loin de l’échec de l’expédition d’Égypte (1798-1801) quittée en 1799, il prend à son compte le coup d’État du 18 Brumaire (novembre 1799), met en place le Consulat (décembre), puis le Consulat à vie (1802). Déterminé à restructurer la France et renforcer l’unité nationale, il lance créations et réformes : Conseil d’État (1799), Banque de France, préfets (1800), Concordat (1801), Légion d’honneur, lycées (1802), franc germinal (1803), Code civil (1804).

Les timbres voyagent et nous font voyager…
Empereur des Français
 

Empereur des Français le 18 mai 1804, Napoléon Ier est sacré le 2 décembre. Roi d’Italie (1805), protecteur de la Confédération du Rhin (1806), époux en secondes noces de Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine (1810),


il étend sa mainmise en Europe, place frères, sœurs et beaux-frères au pouvoir (Naples, Toscane, Espagne, Westphalie, Hollande). Face à des coalitions régulières, ses armées sont victorieuses à Marengo (1800), Austerlitz (1805), Iéna (1806), Friedland (1807), puis sombrent lors des funestes campagnes de Russie (1812), Saxe (1813), France (1814). Échappé de son exil elbois, Napoléon perd sa dernière bataille à Waterloo le 18 juin 1815 et est exilé en plein Atlantique-sud sur l’île britannique et volcanique de Sainte-Hélène.

                                                         

Le bloc de timbres et le souvenir* seront vendus en avant-première le samedi 17 avril à :

▪  Fontainebleau (77)  Bureau de poste, place Napoléon Bonaparte, de 9H à 17H, 77305 Fontainebleau.  

  Paris (75)  Le Carré d’Encre, de 10H à 17H, 13 bis rue des Mathurins, 75009 Paris. 


À partir du 19 avril 2021, ils seront vendus dans certains bureaux de poste, par abonnement ou par correspondance à Philaposte Service Clients Z.I Avenue Benoît Frachon, BP 10106 Boulazac, 24051 PÉRIGUEUX CEDEX 09, par téléphone au 05 53 03 19 26 et par mail sav-phila.philaposte@laposte.fr sur réservation auprès de votre buraliste (hors souvenir) et sur le site Internet www.laposte.fr/boutique


Vitrail représentant la tentation d’Adam et Ève @ Philaposte.
Vitrail représentant la tentation d’Adam et Ève @ Philaposte.
TRESORS DE NOTRE-DAME : UN TIMBRE SUR LE VITRAIL D'ADAM ET EVE
 

Deux ans après l’incendie partiel et toujours officiellement inexpliqué de la cathédrale, La Poste émet le 26 avril un bloc de timbre intitulé « Trésors de Notre-Dame – Adam et Ève ».


Cette série initiée en 2020 met en lumière les trésors, les richesses et le patrimoine de la cathédrale durant toute la période de sa reconstruction.

Il est si discret qu’on pourrait l’oublier, passer sans le voir dans les chapelles du déambulatoire de Notre-Dame de Paris, mais son histoire est à l’image de celle des vitraux de la cathédrale, une histoire longue, complexe, faite de remaniements successifs au gré des restaurations, des changements de styles, des préférences du clergé, des dommages causés par les intempéries. Se plonger dans l’histoire du vitrail à Notre-Dame, c’est plonger dans les méandres d’un corpus gigantesque qui a fait la gloire de l’art gothique, incarné par les éblouissantes prouesses techniques du XIIe et du XIIIe siècle au service de la théologie de la lumière, et fait de Notre-Dame l’une des plus belles réalisations architecturales de tous les temps. Mais, hormis les trois grandes roses miraculeusement préservées de la chaleur et des flammes qui sont les manifestations éclatantes du projet initial, il ne reste quasiment rien des vitraux médiévaux d’origine. Rien, sinon ce petit vitrail représentant la tentation d’Adam et Ève, ainsi qu’un autre vitrail figurant un sacrifice d’animal.

Tour sud de Notre-Dame @ David Raynal.
Tour sud de Notre-Dame @ David Raynal.
Un peu d’histoire … Vitrail d’Adam et Ève

 



Restons donc dans la chapelle Saint-Guillaume, juste au-dessus du monument de Jean-Baptiste Pigalle au comte d’Harcourt, là où Jacques Le Chevallier, le créateur des vitraux modernes de la nef, a installé cette tentation d’Adam et Ève au milieu du XXe siècle.



Les personnages ont la rigidité simple et poétique du Moyen Âge classique mais c’est leur ancrage dans la couleur du verre teinté dans la masse et décoré en grisaille qui fait leur beauté, avec le serpent ailé enroulé autour de l’arbre de la connaissance et la main d’Ève qui propose le fruit défendu.

On sait que ce vitrail a été utilisé au XVIIIe pour combler un emplacement vide dans la rose occidentale après l’installation du grand orgue, puis qu’il a été retiré en 1855 dans le cadre des grandes restaurations de Viollet-le-Duc pour être exposé au palais de l’Industrie puis au Trocadéro avant de passer de longues années en caisses.

Mais le reste de son histoire demeure un mystère devant lequel on ne peut que rêver, imaginer sa destinée au cours des siècles et contempler la lumière qui le traverse. Comme elle le fait depuis près de huit cents ans.



Le bloc sera vendu en avant-première les vendredi 23 et samedi 24 avril à : 



Paris (75)  Le Carré d’Encre,
de 10H à 17H,
13 bis rue des Mathurins, 75009 Paris. 


Retrouvez ces informations et leur actualisation au regard du contexte sanitaire sur : www.lecarredencre.fr  le site de référence de l’actualité philatélique



 

La Poste rue du Louvre - Paris @ DR
La Poste rue du Louvre - Paris @ DR
Plus d'infos
  



À partir du 26 avril 2021, il sera vendu dans certains bureaux de poste, par abonnement ou par correspondance à

Philaposte Service Clients
Z.I Avenue Benoît Frachon,
BP 10106 Boulazac,
24051 PÉRIGUEUX CEDEX 09,


par téléphone au 05 53 03 19 26


et par mail sav-phila.philaposte@laposte.fr


sur réservation auprès de votre buraliste et sur le site Internet

www.laposte.fr/boutique


12/04/2021
David Raynal





Nouveau commentaire :
Twitter