Culture

Livre : Le Mail Art du routard

En marge de ses voyages, Pierre Josse, le rédacteur en chef des Guides du Routard confectionne des enveloppes et des cartes postales réalisées dans l’esprit du mail art. Son ouvrage, «Mon tour du monde en cartes postales » présente une sélection de 25 cartes postales qui symbolisent chacune une destination du monde.

Par David Raynal



Pierre Josse, rédacteur en chef des Guides du Routard/Crédit photo David Raynal
Pierre Josse, rédacteur en chef des Guides du Routard/Crédit photo David Raynal
Avec plus de 101 pays visités, Pierre Josse, le rédacteur en chef des Guides du Routard est depuis plus de 30 ans un infatigable globe-trotter. Ce que ses lecteurs savent moins, c’est qu’entre deux critiques, l’homme au sac-à-dos mythique, confectionne dans sa chambre d’hôtel, paire de ciseaux et pot de colle à la main, des enveloppes et des cartes postales réalisées dans l’esprit du mail art.
A la fois tendres et poétiques, les charmants témoignages de voyage du journaliste, écrivain et photographe, rendent un vibrant hommage au travail, la nature, la famille, la féminité ou encore l’histoire des pays visités. « Ma démarche consiste à transformer une simple carte postale en un objet artistique » explique ce gentil, mais très expérimenté baroudeur d’origine bretonne. Associés aux timbres, artistiquement utilisés dans la composition, l’artiste arrive à créer de véritables tableaux qui vont voyager et apporter du rêve et de l’émotion à leurs destinataires.
 

Livre : Le Mail Art du routard
 Graphiques créés dès l’aube
 
Toujours réalisés entre 5 heures et 7 heures du matin, ces joyeux télescopages graphiques d’inspiration surréaliste, sont ensuite envoyés en plusieurs exemplaires à des proches. Le risque serait en effet trop grand que la carte ne se perde à tout jamais en route. Pire encore, dans les pays où le salaire est seulement de quelques euros par jour, il arrive que les timbres soient directement revendus par l’employé des postes pour nourrir sa famille. Normal, répond spontanément notre routard en chef qui recommande, quand c’est possible, de les faire tamponner au guichet, devant soi. « En moyenne, il faut compter 20 à 30 % de perte dans certains pays. Cent pour cent concernant le Guatemala, aucune missive n’étant arrivée à bon port ».

Livre : Le Mail Art du routard
Compositions originales

Dans la même veine, il arrive également qu’une œuvre soit refusée parce qu’elle ne respecte pas la norme d’envoi postal, ou bien qu’elle tape à l’œil d'un postier et se retrouve en deux temps, trois mouvements, accrochée à un mur du bureau de poste ! Coupures de journaux, tickets de transport usagés, tampons et photos personnelles forment les ingrédients de ces compositions originales qui s’attachent à montrer un aspect particulier d’un pays. "En faisant voyager de vieux timbres, des textes et des images, le Post art ou Mail Art devient une forme de résistance à la déshumanisation du courrier. Je refuse par exemple de répondre à des vœux de Nouvel An envoyés par texto ou SMS", affirme avec conviction l’écrivain itinérant. Aujourd’hui, Pierre Josse a décidé de faire partager au plus grand nombre sa passion pour la correspondance artistique et le mail art de voyage. Il publie dans un ouvrage intitulé « Mon tour du monde en cartes postales » une sélection de 25 de ses œuvres qui symbolisent chacune une destination du monde. Conçu comme un véritable album, ces « objets à rêver » peuvent être détachés de l’ouvrage pour être encadrés ou envoyés par la poste. Au verso, les commentaires écrits de la main de l’auteur sont libres et parfois fantaisistes. Certains diront même, un tantinet timbrés…

Livre : Le Mail Art du routard
Pierre Josse, Mon tour du monde en cartes postales Mail Art,
Hachette Tourisme, 48 pages, 16 €.
 
 


06/10/2011
David Raynal





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 16:52 A livre ouvert avec Jean Picollec