lindigo-mag.com
Culture

Offrir des beaux-livres pour les fêtes...

Lire est plus que jamais-une façon de voyager et de rêver. Voici ces quelques cadeaux à mettre au pied du sapin.

Par Catherine Gary



Lire c'est voyager....des livres à offrir... @Pixabay/Lidigomag
Lire c'est voyager....des livres à offrir... @Pixabay/Lidigomag

Offrir des beaux-livres pour les fêtes...
Road trip dans les Parcs américains
 

De l’Alaska à la Floride, des Rocheuses à la Virginie, de l’Arizona et la Californie jusqu’à Hawaii… les plus beaux paysages d’Amérique défilent sous le double objectif de ce couple de photographes passionné de nature et de grands espaces.

Durant 7 mois ils ont sillonné les 59 grands parcs nationaux du pays en totale autonomie dans leur van et le long des sentiers de randonnée. Des paysages à couper le souffle se succèdent au fil des pages et vous donnent une envie irrésistible de partir sur leurs traces. Etendues glacées, terres des ours blancs d’Alaska, dunes en croûtes de sel de la Death valley, forêts des antiques et stupéfiants sequoias, montagnes abruptes, canyons dont les formations rocheuses rappellent les westerns d’autrefois. Mais aussi des lacs et des cascades gigantesques, des déserts et des bords d’océan… Chaque parc a ses emblèmes et mérite qu’on s’y arrête pour une fascination complète.

Renée et Matthew Hahnel accompagnent leurs 300 photos de conseils judicieux et se font guides pour faciliter le choix des voyageurs. Conseils sur les plus beaux parcs et sentiers de randonnée ; sur les parcs moins fréquentés pour ceux qui préfèrent le calme, sur les hébergements et les terrains de camping. Avec en bonus quelques recommandations aux photographes qui souhaitent garder de ces aventures en terres sauvages les plus beaux souvenirs.




Road trip dans les parcs américains
Editions Gallimard voyage
Renée et Matthew Hahnel
320 pages. 300 photos
Format : 210x275
Prix : 35 euros

Offrir des beaux-livres pour les fêtes...
BEYOND Java
 

Java fait partie des plus grandes îles d’Indonésie avec Sumatra, Bornéo, Sulawesi et la Papouasie parmi 17 000 autres îles plus petites.

Ses sites archéologiques valent à eux seuls le voyage pour la beauté des temples de Borobodur, de Prambanan, de Gedong Songo ; mais aussi pour le palais et le harem des sultans de Mataram, le temple hindou de Lumajang dressé sur les flancs du plus haut volcan…. Java est une île multiculturelle riche aussi en traditions qui pour beaucoup ont gardé leur authenticité. Si vous y êtes au bon moment vous assisterez aux festivités hindoues de Galungan, aux danses javanaises de Kuda Lumping ou à celles de Serimpi. Et plus exceptionnel encore, au Buto une danse qui se fait rare aujourd‘hui.

A l’écart de Jakarta la capitale surpeuplée, la nature est d’une beauté envoûtante. Volcans, lacs, ports de pêche, terres agricoles de rizières et de palmeraies. Avec comme toile de fond la luxuriance de ces paysages, l’objectif du photographe Marius Moragues s’est posé sur les hommes, leur visage, leurs mains en guise d’hommage après ses six mois en moto à travers l’île d’est en ouest. Touché par la gentillesse et l’accueil des habitants de tous les villages traversés il a fait les portraits en pleine page d’une multitude de vieillards et d’enfants. Visages burinés qui racontent toute une histoire, sourires pleins de grâce des enfants… Un parti pris pour les deux bouts de la vie. Les coiffes et les vêtements en batik parlent eux aussi avec leurs couleurs vives ou profondes s’accordant à la beauté des paysages.


BEYOND Java
Marius Moragues
Editions Afterhours
Format 22x32. 244 pages
Contact :

https://imperfectframe.com/shop/beyond-java/
Prix : 60 euros

Offrir des beaux-livres pour les fêtes...
Trésors de l’Eventail couture parisien
 

Consacré à l’accessoire de mode qu’est l’éventail ce bel album retrace en textes et en images (gravures, dessins, photos) l’histoire de la Maison Duvelleroy fondée en 1827, de ses créations qui firent avec bonheur le tour du monde.


L’éventail fut dès le XVIIe siècle un objet se prêtant aux gestes de la coquetterie féminine mais aussi permettant de soulager les effets de la chaleur sur le visage. Duvelleroy a su le décliner au XIXe siècle dans les matières les plus surprenantes, toutes empreintes de légèreté et de délicatesse. Plumes, paillettes, sequins, dentelle, organza complètent la diversité des motifs peints ou gravés. La collection présentée dans ce livre donne une idée de la beauté de cet objet qui revient au goût du jour depuis quelques années aussi bien pour les hommes (Karl Lagerfeld en fut un fervent adepte) que pour les femmes. Il recense un joli nombre de ces accessoires raffinés grâce à la parfaite conservation de la collection qu’en a fait la marque. Si Duvelleroy a repris son envol c’est grâce à des passionnées qui ont su redonner vigueur à l’éventail en le réinventant avec brio pour la planète mode. Il redevient ainsi un charmant complément et donne du style, de l’élégance, parfois de l’excentricité aux différents looks, en particulier durant les chaleurs estivales. Trois chapitres déclinent l’histoire de cette marque emblématique. A commencer par son succès depuis sa création, puis les aspects de sa renaissance dans les années 2010 pour terminer par quelques secrets d’un art du raffinement qui sait joindre l’utile au merveilleux.



Trésors de l’éventail couture parisien
Editions Infine
Préface de Christian Lacroix
Format : 25x30. 248 pages
Contact :

http://bit.ly/2TFnyhd
Prix : 45 euros

Offrir des beaux-livres pour les fêtes...
Les femmes de pouvoir sont dangereuses
 

Voici le nouvel opus de la collection “Les femmes qui…“, une suite de Beaux Livres qui mettent brillamment en avant la place et le rôle que certaines femmes ont joué (et jouent de nos jours) dans l’histoire et la culture ; à des époques et dans des lieux où il n’était pas toujours évident de le faire.


Il s’agit de suites de portraits, 150 environ chaque fois, issus du choix des auteures (autrices ?) et illustrés de tableaux et d’œuvres qui les accompagnent ou les représentent. Laure Adler et Camille Vieville ont initié cette “série“ qui remporte un franc succès avec Les Femmes artistes sont dangereuses. Ont suivi dans le même esprit Les Femmes qui lisent sont dangereuses. Et voilà maintenant Les Femmes de pouvoir sont dangereuses dont les portraits rendent hommage à celles qui ont osé braver la prééminence masculine pour affirmer leurs dons, leur singularité, leur art, leur pouvoir. Pour ce dernier album, Les Femmes de pouvoir sont dangereuses, Dominique Gaulme a ratissé large en remontant ou élargissant sa recherche aux femmes célèbres de l’antiquité africaine, moyen-orientale, asiatique, américaine et bien-sûr européenne dont Hatshespsout l’égyptienne, l’impératrice chinoise Cixi, Aliénor d’Aquitaine ou Catherine de Russie. Mais aussi Golda Meir, Angela Davis, Indira Gandhi, Angela Merkel. Impossible de les citer toutes car la liste est longue. Certaines menèrent des armées, d’autres furent à l’origine de lois révolutionnaires ou gouvernèrent des royaumes. Les profils varient à l’infini et les 150 illustrations les représentant, photos ou tableaux, animent la lecture et en font un beau cadeau pour les fêtes.



Les Femmes de pouvoir sont dangereuses
Dominique Gaulme
Editions Flammarion
Format 20x27. 156 pages
Prix : 29,90 euros

 

Offrir des beaux-livres pour les fêtes...
Paradis d’oiseaux
 


Ce catalogue accompagne la somptueuse exposition “Paradis d’oiseaux“ présentée en 2019 à l’Ecole des Arts Joailliers de Paris.


On y admirait 97 broches en or et pierres précieuses représentant ces volatiles, dont deux ensembles exceptionnels de Gustave Baugrand et de Pierre Sterlé, véritable “couturier de la joaillerie“. Avec en complément l’exposition d’une autre collection du XXe siècle riche en pièces de Mauboussin, Cartier, Marchak et Pierre Sterlé. Le tout enrichi d’une vingtaine de broches du fond Van Cleef & Arpels, mécène de l’école. Ce catalogue artistique, mémoire de l’exposition avec ses illustrations et ses planches du Musée National d’Histoire Naturelle et du Musée des Arts Décoratifs a de quoi faire rêver devant le luxe des créations. Il montre comment le motif a évolué de 1850 à 1960 en passant peu à peu du naturalisme à l’abstraction avec un moment particulièrement fécond durant l’époque Art nouveau. L’engouement pour ces motifs s’explique par une curiosité croissante pour les sciences de la nature, l’ornithologie en particulier, durant le Siècle des Lumières et son encyclopédie.

Les artistes joailliers se sont inspiré des oiseaux terrestres, le coq, le paon, le canard, mais aussi de ceux perchés sur leur branche et en vol. En particulier les oiseaux exotiques que l’on découvrait alors durant les voyages lointains. Ils permettent les plus somptueuses réalisations en diamants et autres pierres précieuses. Les merveilleuses illustrations de ce livre en montrent l’étonnante diversité sans oublier les dimensions symboliques de volatiles.



Paradis d’oiseaux
Edition L’Ecole des Arts Jailliers Paris
31, rue Danielle Casanova, 75001 Paris
Format : 22x29
144 pages
Prix : 20 euros
Contact :
www.lecolevancleefarpels.com
 

Offrir des beaux-livres pour les fêtes...
Bruegel
 
La place de Bruegel l’Ancien (ne pas confondre avec les autres peintres fameux de cette saga familiale) est essentielle dans l’histoire de l’art.


Il nait vers 1525 et meurt à Bruxelles dans les Pays-Bas espagnols, période charnière entre la fin du moyen-âge et le début de la Renaissance. Le peintre se distingue vite des autres artistes de son époque même si, dans certaines œuvres, l’influence du fantastique à la Jérôme Bosch reste sensible. Son goût de la nature est manifeste dans ses scènes paysannes, ses personnages rustiques et savoureux festoyant où occupés aux travaux des champs. Ils en font le représentant truculent de la vie dans les campagnes durant cette époque troublée par la domination espagnole. Même si l’influence de la Renaissance italienne est peu marquée dans son travail on sait qu’il séjourna en Italie et qu’il en adapta quelques leçons à son style flamand. Bruegel est aussi un grand dessinateur et certains de ses dessins ont été transposés en gravure.

C’est à l’ensemble de cette œuvre majeure que les auteurs belges Philippe et Françoise Roberts-Jones se sont consacrés pour mettre en avant le génie très particulier du peintre et sa conception du monde. On se plonge avec délice dans l’étude approfondie et passionnante de cette œuvre éclairée par les éléments d’une biographie en rapport avec l’époque. On découvre au fil des pages et des très nombreuses illustrations (dessins, gravures, peintures) la diversité et la richesse des thèmes, le fourmillement des personnages, les scènes oscillant entre fantasmagories de l’enfer et nature joyeuse et exubérante, entre truculence rabelaisienne et inquiétude existentielle le tout dans un art du paysage qui se décline en toutes saisons.

Bruegel
Philippe et Françoise Roberts-Jones
Editions Flammarion
352 pages. Format 22x28
Prix : 35 euros

Offrir des beaux-livres pour les fêtes...
Bosch par le détail
 
Les éditions Hazan publient après Van Eyck par le détail et Bruegel par le détail un troisième volume de la collection consacré cette fois à Jérôme Bosch.

Bosch par le détail nous entraîne à la suite de l’œuvre tout à fait unique de Jérôme Bosch qui peignit entre 1450-1516 des créatures souvent grotesques dans des scènes pour le moins bizarres mais fascinantes de beauté et de finesse. Nous sommes encore au moyen-âge et le premier XVe siècle reste impressionné par les représentations de l’enfer et du paradis qui se jouent entre autres sur le parvis des églises. Bosch rapproche souvent les deux mondes sur ses toiles pour des effets troublants. Il multiplie les figures les plus expressives dans un sens étonnant du détail avec pour fond des paysages qui feront la gloire des peintres flamands. Till-Holger Borchert, spécialiste de l’art des Pays-Bas, propose des gros plans qui nous éclairent sur le sens et la manière de ce peintre génial dont les scènes gardent pour beaucoup leur mystère. Une vingtaine d’œuvres sont ainsi analysées de près. L’Adoration des Mages, Le Jardin des délices, Le Jugement dernier, La Tentation de Saint-Antoine, Le Chariot de foin… La succession des chapitres étudie sa façon de brosser les Paysages, ses Architectures aux formes quasi surréalistes, ses Visages dont les traits avoisinent la caricature, ses Grisailles en noir, gris et blanc peintes aux revers des retables, ses Visions du paradis et de l’enfer qui n’ont rien de rassurant, la Musique et le bruit, une harpe pouvant devenir un instrument de torture, ses Chimères et grotesques où humains et animaux se transforment en créatures hybrides illustrant les effets des péchés capitaux… Tous ces détails orchestrent une vision du monde unique et reflètent aussi des temps troublés où l’homme ne se place pas encore, comme à la Renaissance, au centre de l’univers.

Bosch par le détail
Till-Holger Borchert
Editions Hazan
320 pages. Format : 158 x 195 mm
Prix : 19.95 €

Offrir des beaux-livres pour les fêtes...
Racontez l’art ! De la Renaissance à l’Art nouveau
 



Le projet de ce guide est de faire découvrir l’art aux jeunes quel que soit leur âge et de la façon la plus simple possible.




Il s’adresse pour ce faire aux parents, grands-parents ou enseignants qui souhaitent leur faire partager quelques-uns des éclairages proposés dans le fourmillement de références qui sélectionnent plus de 140 peintres.  Une vraie bible de la peinture et un panoramique sur l’histoire de l’art occidental avec à chaque page un peintre et une œuvre représentative expliquée et commentée pour donner envie de la retrouver au musée.

Chaque artiste est identifié au sein d’un mouvements pictural qui permet de comprendre aussi l’évolution de l’art dans l’histoire de la peinture : Trecento, Quattrocento, Renaissance flamande, allemande, française, Maniérisme, Maîtres vénitiens, Baroque, Classicisme, écoles flamande et espagnole, Rococo, peinture anglaise, Romantisme, Réalisme, Impressionnisme, Symbolisme et Art nouveau… Il n’est pas nécessaire dans  cette démarche d’avoir des connaissances approfondies sur les œuvres et les différentes époques référentes, l’approche se voulant facile. C’est ainsi qu’elle signale les points forts en gras et complète les descriptions par quelques anecdotes pour rendre la lecture plus vivante.









Racontez l’art ! De la Renaissance à l’Art nouveau
Adam Biro et Karine Douplitzky
Editions Flammarion
288 pages. Format 14x24. Broché.
Prix : 24,90 euros

 

Offrir des beaux-livres pour les fêtes...
Les secrets du Monde sauvage

Voici un livre qui dévoile quelques merveilles du règne animal et le feuilleter offre déjà à simple vue des moments d’éblouissement.
 

On le doit à Chris Packham, naturaliste auteur des textes et des photos, qui au-delà de la beauté et de l’infinie diversité de ce monde animal, a voulu répondre de façon pédagogique à la curiosité des jeunes et des moins jeunes.  En portant l’accent sur les structures et les formes de certaines espèces il en montre l’adaptation quasi magique à leur fonctionnement. Qu’apporte par exemple la forme d’une plume au vol d’un oiseau ? Quel est le rôle de la couleur dans le camouflage d’une grenouille ou d’un insecte ? Comment le caméléon se fond-il dans le décor ? Comment certains animaux ont-ils développé certaines ruses leur permettant de s’adapter à leur environnement ou de se défendre contre les prédateurs ? Il interroge successivement le rôle de la forme et de la taille, du squelette, des poils et des écailles, des mâchoires, des queues ou des tentacules, des nageoires et des ailes, de la reproduction. Chris Packham se penche aussi sur des phénomènes étonnants comme les lointaines migrations, les entreprises de séduction entre mâles et femelles, les modes de communication à distance... Le tout avec à l’appui des photos d’une rare beauté et des planches de naturalistes illustrées et expliquées. Le livre est d’autant plus vivant qu’on y sent au fond un certain humour complété d’anecdotes amusantes faites pour surprendre. Un grand merci à Chris Packham pour ce très beau livre, accessible par son prix, qui devrait plaire à tous les publics.


Les secrets du Monde sauvage
Chris Packham, naturaliste
Editions Dunod
336 pages. Très nombreuses photos
Prix : 29,90 euros
 


17/12/2020
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter