Culture

Paris : La nature s’expose en gros plan

Hyper Nature, des images amplifiées de flore et de faune, anime les grilles du jardin du Luxembourg jusqu’au 18 janvier 2015 pour des instants de pur bonheur à ciel ouvert.

Par Catherine Gary



Fleur de chicorée. Photo extraite de l'album Hyper Nature du photographe et naturaliste Philippe Martin.
Fleur de chicorée. Photo extraite de l'album Hyper Nature du photographe et naturaliste Philippe Martin.
La nature au plus près, comme on ne la voit jamais... La moindre fleur - celle, prête à s’envoler, du pissenlit, ou le discret et carnivore droséra -, le plus petit insecte, libellule ou chenille, deviennent, à la loupe du photographe naturaliste Philippe Martin... , des chefs d’œuvre d’hommage à la nature.


Fruits d’expérimentations récentes dans le domaine de la photo rapprochée selon le procédé innovant d’“hyper focus“, ces images géantes sont des « illustrations composées de nombreux clichés réalisés de près à la lumière naturelle et sans déformation optique dû à l’emploi d’objectifs grand angulaires », selon leur auteur. Le résultat est époustouflant de vie, de précision, de formes et de couleurs que l’œil nu ne saurait appréhender.
     

Ces beautés et l’extrême richesse de la vie sauvage sur terre qu’elles dévoilent sous un jour nouveau répondent  au projet pédagogique et écologique de Philippe Martin.



En montrant au cœur de la ville une faune et une flore amplifiées, il souhaite sensibiliser le public à la fragilité d’une nature qu’il est urgent de préserver. Alors, au cœur du quartier latin, un détour s’impose pour admirer ce travail d’artiste et ces beautés naturelles sous apparaissant sous des angles hypertrophiés
 

Les ouvrages en “hyper focus“ à l’origine de l’exposition

Photos extraites de l'album Hyper Nature du photographe et naturaliste Philippe Martin. De gauche à droite : Chenille du Grand Paon de nuit ; Fleur de Pissenlit ; Un Batracien aux couleurs vives.
Photos extraites de l'album Hyper Nature du photographe et naturaliste Philippe Martin. De gauche à droite : Chenille du Grand Paon de nuit ; Fleur de Pissenlit ; Un Batracien aux couleurs vives.
Les organisateurs se sont en fait inspirés de deux ouvrages de Philippe Martin publiés par Biotope, un acteur majeur de la défense de la nature qui, en plus de ses expertises dans le domaine de l’environnement, de son service de recherche et développement, est aussi éditeur de nombreux beaux livres sur la nature.


Paris : La nature s’expose en gros plan
Le premier livre, Hyper Nature, publié en 2012, est une observation des espèces vivant en France métropolitaine.



De l’escargot à la sauterelle, de l’humble orchidée sauvage à la fleur de romarin, ces quelques portraits de flore, de faune complétés des divers biotopes illustrant la diversité des milieux naturels est un parcours éblouissant de page en page complété par une brève présentation du sujet de façon à laisser le champ libre à la seule beauté.











Hyper Nature
Edition spéciale exposition chez Biotope...
Prix : 29,90 euros
228 pages

Paris : La nature s’expose en gros plan
Même principe “hyper focus“ pour cet autre ouvrage, Hyper Nature Tropical, consacré cette fois à la  biodiversité des forêts humides de basse altitude avec une attention spéciale pour Madagascar où Philippe Martin a séjourné le temps de 100 000 clichés dans une forêt primaire à 1 000 mètres d’altitude.


Le parcours nous mène des sous-bois le jour aux sous-bois la nuit avant de s’aventurer dans les milieux humides et de finir en beauté sur la lumineuse canopée, l’observation des animaux nocturnes dont les yeux brillent dans le noir ayant particulièrement attiré son regard. Au final, une poésie  intense se mêle aux surprises de formes et de couleurs insoupçonnées.

Ces deux ouvrages pour tous publics sont une vrai cure de bonheur et, on l’espère, la promesse de regards plus respectueux sur l’immense patrimoine naturel dont nous devons être les héritiers dignes et clairvoyants.
 





Hyper Nature Tropical
Editions Biotope
Prix : 29,90 euros
216 pages

Exposition sur les grilles du jardin du Luxembourg  des photos Hyper Nature du naturaliste et photographe Philippe Martin : Hyper Nature. Jusqu'au18 Janvier 2015.(Crédit photo DR)
Exposition sur les grilles du jardin du Luxembourg des photos Hyper Nature du naturaliste et photographe Philippe Martin : Hyper Nature. Jusqu'au18 Janvier 2015.(Crédit photo DR)


08/10/2014
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 16:52 A livre ouvert avec Jean Picollec