Culture

Quelques belles expos de l’été

Pendant la période estivale les musées en France et en Belgique restent ouverts. Une belle occasion pour voir ou revoir des expositions dont voici un petit florilège….Et pas des moindres !

Par Catherine Gary



Musée Folon @ C.Gary
Musée Folon @ C.Gary

Félix Fénéon, les Arts lointains  Musée du Quai Branly. @ Musée d'Orsay
Félix Fénéon, les Arts lointains Musée du Quai Branly. @ Musée d'Orsay
Félix Fénéon, les Arts lointains
Musée du Quai Branly

 
Organisée conjointement par le Musée du Quai Branly et l’Orangerie cette exposition rend hommage à un critique d’art, éditeur, galeriste et collectionneur passionné des arts dits “lointains“.

Dans ce domaine, Félix Fénéon (1861-1944) est une figure essentielle du début du 20e siècle. Sa vision “décloisonnée“ des différentes expressions artistiques lui fait réunir à l’époque l’un des plus importants ensembles hors frontières européennes. Il sait avant les autres faire dialoguer l’art africain avec les peintres impressionnistes, post impressionnistes et modernes dans un intérêt particulier pour Seurat, Signac, les Fauves et les Futuristes.

Sa collection compte plus de 400 pièces à sa mort dont une grande partie présentée dans l’exposition du Quai Branly, complétée à l’automne par ses choix en peinture européenne à l’Orangerie. Masques en bois, statuettes, cuillères, haches, coupes, reliquaires, bois de lit… l’éclectisme de ces objets met en avant l’art de la Côte d’Ivoire, du Congo français et du Gabon français mais aussi celui d’autres pays africains.

Une exposition passionnante qui nous plonge dans l’esprit artistique qui régnait en ce début du siècle dernier quand peintres, poètes et écrivains convergeaient dans une vision d’ouverture au monde et une reconnaissance de l’art comme valeur universelle. « Certains chefs-d’œuvre de la sculpture nègre peuvent parfaitement être mis auprès des belles œuvres de sculpture européenne »… Guillaume Apollinaire.

@ Quai Branly-L'Orangerie
@ Quai Branly-L'Orangerie








Félix Fénéon. Les arts lointains
Exposition jusqu’au 29 septembre 2019


www.quaibranly.fr




Félix Fénéon. Les temps nouveaux, de Seurat à Matisse
Exposition du 16 octobre au 27 janvier 2020

Musée de l’Orangerie

 

Expo Hugo Pratt - Corto Maltese @ C.Gary
Expo Hugo Pratt - Corto Maltese @ C.Gary
Hugo Pratt. Les Chemins du rêve.
Fondation Folon

 
Qui ne connaît Corto Maltese, l’irrésistible dandy, le marin toujours en partance qui hante les quais de Venise avant de larguer les amarres pour des voyages lointains, très lointains, aux confins du réel ?


Autour d’une soixantaine d’aquarelles et de planches originales de son créateur, Hugo Pratt, l’exposition vous embarque dans un univers onirique sur les pas du voyageur qui ne résiste jamais longtemps à l’emprise du rêve et des fantasmagories. On se laisse prendre à son monde imaginaire où les différentes espèces se confondent et se parlent, l’espace et le temps ne sont plus un problème, toutes sortes de créatures apparaissent dans un jeu de miroirs suscitant un étrange univers. Le tout est peint, aquarellé en général, en quelques traits maîtrisés avec des couleurs jouant de l’ombre et de la transparence dans un art de la suggestion qui laisse libre champ à l’imagination.

Le monde d’Hugo Pratt revisite nos fables, nos contes et nos légendes et forme un pont entre le conscient et l’inconscient, entre le songe et une réalité encore plus fascinante. « J’essaie toujours de raconter quelque chose qui s’est déroulé ou qui possède un fond de vérité mais j’essaie également de créer un trouble et la possibilité d’une interprétation fantastique…. Et il arrive bien souvent que la réalité dépasse la fiction… ». L’exposition se décline en trois sections : Nature, Temps et Personnages. Elle est aussi l’occasion de découvrir le très poétique musée Folon.

Affiche exposition - @Fondation Folon
Affiche exposition - @Fondation Folon








Exposition Hugo Pratt. Les Chemins du rêve
Fondation Folon
Jusqu’au 24 novembre 2019


Drève de la Ramée 6A
1310 La Hulpe. Belgique



www.fondationfolon.ge

La Baie de Cannes. Picasso @ RMN-Grand Palais -Mathieu Rabeau
La Baie de Cannes. Picasso @ RMN-Grand Palais -Mathieu Rabeau
Picasso. Obstinément méditerranéen.
Musée Picasso. Paris
 

On ne se lasse pas des hommages des musées du monde entier pour célébrer le maître des maîtres du XXe siècle.


Le Musée Picasso est aux premières loges pour honorer ce créateur génial qui n’a cessé de se renouveler et de surprendre ses contemporains. En même temps que l’exposition qui commence, Picasso Obstinément méditerranéen, le musée accueille encore jusqu’au 25 août Calder-Picasso, une confrontation des deux grands artistes sur le thème de l’espace et du vide. La Méditerranée est omniprésente du début à la fin de cette œuvre protéiforme. Ou plutôt les Méditerranées, car elles sont multiples. 

Depuis son Malaga de naissance en 1881, l’Espagne ses traditions et ses mythes ont hanté et inspiré les thèmes de Picasso. L’art ibérique ancien, ses grands modèles, Velasquez, Goya, Zurbaran…Sans oublier la tauromachie qui le rapproche de la Grèce des mythes, et du minotaure en particulier

Si Picasso est, à l’exception de l’Italie, peu enclin à voyager, les nombreuses villégiatures qu’il choisit au cours du temps reflètent l’importance pour lui de cette lumière particulière de la Provence et de la côte d’Azur. A Antibes il peint des sirènes, des faunes musiciens, des pêcheurs. A Vallauris il expérimente la céramique et façonne nymphes, poissons ou la grande fresque du Temple de la Paix. Période de grande créativité. Avec Jacqueline Roque, c’est à La Californie qu’il s’installe, près de Cannes. Puis au château de Vauvenargues à deux pas de la Sainte Victoire de Cézanne ; et enfin sur la colline de Mougins. Autant de paysages qui inspirent sa peinture et sont présents dans l’exposition mettant en perspective l’œuvre avec la vie de l’artiste.

Affiiche expo et La flûte de Pan Picasso. @ RMN-Grand Palais -  Adrien Didierjean
Affiiche expo et La flûte de Pan Picasso. @ RMN-Grand Palais - Adrien Didierjean














Exposition Picasso. Obstinément méditerranéen.

Musée Picasso
Jusqu’au 6 octobre 2019
5 Rue de Thorigny, 75003 Paris



www.museepicassoparis.fr/
 

Berthe Morisot_Femme à sa toilette Copyright Image Art Institute of Chicago
Berthe Morisot_Femme à sa toilette Copyright Image Art Institute of Chicago
Berthe Morisot
Musée d’Orsay

 
Figure majeure de l’impressionnisme, Berthe Morisot ( 1841-1895) se découvre jeune une vocation que n’entravera pas la tradition de son milieu bourgeois qui veut que la peinture se cantonne pour les filles à une pratique de bonne éducation.


Très vite elle trouve sa place parmi les avant-gardes de l’époque, Renoir, Degas, Mallarmé, Manet dont elle épouse le frère. Première femme à participer à la fameuse exposition “impressionniste“ de 1874 elle laisse à sa mort prématurée 423 tableaux qui témoignent de l’importance d’une œuvre, consacrée en 1941 par une rétrospective à l’Orangerie.

Berthe Morisot aime peindre les figures, deux tiers de ses tableaux, celles des femmes en particulier aux différents âges et rangs social. Elle les observe à leur toilette, dans leur vie intime, avant le bal, dans la rue ou au jardin, au travail domestique…On est surpris par le jeté de ses traits, hâtifs et maîtrisés, qui semblent vouloir fixer l’instantané et inscrire le temps dans la fixité du tableau. Une manière toute impressionniste.

Les couleurs sont légères, peu saturées, joyeuses et maîtrisent à ravir les nuances du blanc et des teintes pastel pour illuminer une robe sur un visage pensif, empreint du mystère de l’être. La nature dans sa plénitude et sa profusion de couleurs est aussi présente comme un tableau dans le tableau. Il suffit d’une fenêtre ouverte, d’une baie vitrée, d’un balcon. 

Cette exposition remarquable organisée par les musées d’Orsay, l’Orangerie, le Musée des Beaux-Arts, Québec, la Fondation Barnes, Philadelphie et le Dallas Museum of Art se vit comme un moment de grâce dédié à l’univers féminin.

Affiche expo et Berthe Morisot_Jeune Femme en toilette de bal.jCopyright RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay)_ Herné Lewandowski
Affiche expo et Berthe Morisot_Jeune Femme en toilette de bal.jCopyright RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay)_ Herné Lewandowski









Berthe Morisot


Musée d’Orsay
Jusqu’au 22 septembre 2019




*www.musee-orsay.fr
 

The Problem We All Live_With_9
The Problem We All Live_With_9
Rockwell-Roosevelt. Les Quatre Vérités
Mémorial de Caen

 

A l’occasion du 75e anniversaire du Débarquement et de la Bataille de Normandie cette exposition dédiée au peintre américain Norman Rockwell accueille jusqu’au 27 octobre une cinquantaine de tableaux, objets, documents, illustrations évoquant les grandes questions de l’histoire américaine depuis la Seconde Guerre mondiale jusqu’à celle du Vietnam.


Inspiré par le discours fondateur des Quatre Libertés du Président Roosevelt qui préfigure l’élan héroïque des Américains lors du D-Day le 6 juin 1944, Rockwell peint en 1943 quatre  tableaux représentant ces libertés : liberté de parole, la liberté de culte, celle de vivre à l'abri de la peur et celle de vivre à l'abri du besoin.

Reproduits et diffusés dans la presse et sur des affiches, Rockwell témoigne aussi de son engagement en faisant une tournée à travers le pays qui sera suivie d’un afflux de dons pour l’effort de guerre. Provenant du musée Norman Rockwell, à Stockbridge dans l’ouest du Massachusetts qui ouvert ses portes il y a 50 ans, l’exposition présente en Europe pour la première fois près de 100 000 objets, lettres, photographies et 500 œuvres originales. Elle est organisée par le Norman Rockwell Museum en partenariat avec le Mémorial de Caen et fera l’objet d’une exposition itinérante Enduring Ideals: Rockwell, Roosevelt & the Four Freedoms avec une seule présentation en France, au se fera au Mémorial de Caen. Une date à ne pas manquer !

De gauche à droite : Norman Rockwell Museum à Stockbridge, et Rockwell au Memorial de Caen @ DR
De gauche à droite : Norman Rockwell Museum à Stockbridge, et Rockwell au Memorial de Caen @ DR




Rockwell-Roosevelt. Les Quatre Vérités


Mémorial de Caen
Jusqu’au 27 octobre






www.memorial-caen.fr/
 
 
 


29/06/2019
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 30 Juillet 2019 - 16:26 Exposition Blois - " Enfants de la Renaissance "