Culture

Théâtre : L’Or, d’après le roman de Blaise Cendrars.

L’Or de Cendrars est le récit véridique d’une épopée flamboyante et tragique. Celle d’un Suisse, Johann August Suter et de son fougueux destin d’aventurier. D’après le roman de Blaise Cendrars, mise en scène Xavier Simonin. Avec Xavier Simonin , et Jean-Jacques Milteau (également auteur de la musique).

Par Catherine Gary



En 1834, les terres indomptées du Far Ouest sont encore parcourues par les tribus indiennes défendant vaillamment leurs territoires contre les Blancs qui veulent s’implanter. Mais Suter n’en a cure. Il se lance dans ces plaines avec courage et  obstination et devient l’un des premiers pionniers implantés sur les terres californiennes. Il y prospère, construit des fermes et des usines, devient pendant trois décennies la plus grande fortune de la région… Mais l’histoire finit mal : ironie du sort, la ruée vers l’Or qui en enrichit d’autres de façon fulgurante, signe sa perte. Ses terres sont dévastées par les orpailleurs et rien ne reste de ses domaines…
 Une scène très dépouillée. A gauche, Jean-Jacques Milteau, assis devant une table. Sa présence discrète scande et fait écho à  l'harmonica, sur tous les modes du blues, au texte proféré dans un rythme époustouflant par Xavier Simonin, seul comédien en scène. Il pose parfois l’harmonica pour se saisir d’un objet en guise de bruitage, accompagne les silences, les changements de tonalité. Une petite musique d’abord exaltée, puis douce et désolée au final. Entre eux deux, seul artifice, une vaste échelle métallique monte jusqu’au ciel et s’anime de reflets changeants au gré des aléas du récit. Xavier Simonin, virtuose à la diction parfaite, pénètre avec fougue dans la lente progression du texte de Cendras. Il se l’approprie, lui donne son corps entier qui se tend vers nous dans le noir, nous happant dans son sillage durant 1 heure 30 de récit que l’on ne voit pas passer. Un récit porté dans un même souffle par deux grands artistes !
 
C.G.

Jean-Jacques Milteau, Xavier Simonin (photot Lot)
Jean-Jacques Milteau, Xavier Simonin (photot Lot)
Théâtre La Bruyère
5, rue La Bruyère, 75009 Paris
Réservations : 01 48 74 76 99
Représentations de dimanche à 16h et le lundi à 20h30

Y aller


à seulement 15 minutes à pied de la gare Saint-Lazare,
30 mn de la gare du Nord et de la gare de l'Est (10 mn en voiture)


   
Parkings
100m > Parking Saint Georges - 20, rue Clauzel 75009
350m > Parking Trinité d'Estienne d'Orves - 10, rue Jean-Baptiste Pigalle 75009
500m > Parking Mansart - 7, rue Mansart 75009


21/04/2012
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 16:52 A livre ouvert avec Jean Picollec