Culture

Toute la musique que j'aime !

L'actualité de la semaine sur les musiques d'ici et d'ailleurs.

Par Sarah Herbeth



Sortir : Paris en goguette !

La fête autour d'un authentique "limonaire"
La fête autour d'un authentique "limonaire"
Tous les lundis soirs au Limonaire, l’une des plus illustres boîtes à chansons de Paris, c’est goguette.


Tous les lundi soirs, c’est  la porte ouverte à une joyeuse bande de spectateurs de tous âges, désireux de renouer avec la tradition bien française des cabarets où le petit peuple venait s’adonner à une caricature de la société sur fond de musique populaire.

Du changement climatique à la triche sur la viande de bœuf, en passant par le chômage ou le problème des intermittents… Tous les sujets, tous les auteurs, tous les compositeurs sont les bienvenus, pourvu qu’ils aient préparé un texte pertinent adapté au thème du jour : le rouge, le temps, l’histoire… et qu’ils soient capables de le chanter sans ennuyer le public.

Mais, il n’y a en général aucun risque ! Accompagnés par un musicien, ces artistes d’un soir ont de l’imagination, parfois un vrai talent pour revisiter des airs de Brassens, Ferré et autres Nougaro, pendant que dans la chaleur de la salle, on saucissonne et on boit un verre en toute convivialité.



Au XVI éme siècle, on ne connaissait pas moins de 350 goguettes dans Paris. Toutes au fil des âges ont fermé ou été remplacées par de simples cafés et brasseries. Seules traces de leur existence, l’expression : « partir en goguette » qui signifie quelque chose comme « sortir faire la fête » et les lundis soirs du Limonaire qui leur rendent un délicieux hommage !
S.H.

Le Limonaire
18 Cité Bergère - 75009 Paris
Tél.01 45 23 33 33

Découvrir : Le nouvel album d’Idir !

Toute la musique que j'aime !
Album : Adrar Inu- sortie le 4 février 2013
Producteur : Sony Music
Prix : 15,99 euros.
 
Depuis La France des couleurs en 2007, on attendait avec impatience le nouvel album d’Idir, le plus célèbre des chanteurs kabyles. C’est chose faite avec la sortie d’un album solo intitulé Adrar Inu et produit par Sony Music. Mondialement reconnu depuis 1976 avec son succès planétaire Avana Inouva, hymne à la vie paysanne des montagnes de l’Atlas, le chanteur n’a jamais cessé de chanter sa Kabylie natale. Bien qu’il vive en France depuis maintenant 25 ans, Idir, de son vrai nom Hamid Cheriet, est toujours resté fidèle à ses racines, et continue de faire vivre son territoire de cœur afin de préserver la mémoire collective du peuple Kabyle avec une émotion qui a su séduire un large public touché par sa fierté et son humilité.

Ce dernier album sorti le 4 février 2013 n’échappe pas à la règle. Il contient douze titres tous fabriqués avec des instruments traditionnels. Parmi eux une chanson avec sa fille Thanina, un arrangement berbère de la 9ème symphonie de Beethoven, des chants traditionnels kabyles, ou encore un hommage à Ahcène Mezani (1922-1985), précurseur de la chanson d’amour amazhig.  

Le chanteur sera en tournée en France jusqu’à juin 2013. Le public pourra aller l’applaudir au Festival de Vitry sur Seine les 18 et 19 mai, au Festival de Six Fours Les Plages à partir du 29 mai, ainsi qu’à Ollioules le 7 juin. Il participera également au 21ème festival des musiques du Maghreb du 14 au 16 mars 2013 à Montréal.

S.H.


Découvrir : Tania Libertad, une voix pour la paix

Toute la musique que j'aime !
Album : Tania, 50 anos de libertad.
 
Le 20 février dernier, se tenait au siège de l’UNESCO un concert exceptionnel de Tania Libertad, une des plus grandes voix de la chanson latino-américaine. Organisé par l’ambassade du Pérou en France et par la commission de promotion péruvienne du tourisme (Promperù), ce concert célébrait les 50 ans de carrière de la chanteuse péruvienne à l’occasion de la sortie de son dernier album Tania, 50 ans de liberté.

Artiste de l’UNESCO pour la paix depuis 1997, Tania Libertad contribue à promouvoir une expression musicale qui ne connait pas de frontières, ainsi que le rapprochement des peuples par le biais de la culture et de l’éducation. Mondialement reconnue, elle a partagé ses talents avec d’autres grands artistes latino-américains, Mercedes Sosa, Joan Manuel Serrat, Chico Buarque, Placido Domingo, Amàlia Rodriguez et bien d’autres… .

Avec plus d’une quarantaine de disques à son actif, la chanteuse péruvienne naturalisée mexicaine mêle dans son répertoire tous les sons du continent sud-américain. Du boléro à la salsa, en passant par la ranchera mexicaine, la musique créole, le tango argentin ou la musique afro-péruvienne, elle est la voix de tout un peuple et ses messages de paix et de tolérance sont portés par une puissance vocale égalant celle des plus grandes chanteuses lyriques.

S.H.
 

Lire : Le Petit Lecoeuvre illustré.

Toute la musique que j'aime !
Dictionnaire sur l’Histoire des chansons de A à Z.
Fabien Lecoeuvre.
Edition du Rocher.
Prix : 18 euros.
 


Saviez-vous que Le Poinçonneur des Lilas de Serge Gainsbourg était le fruit d’une rencontre du chanteur avec un employé de la RATP qui lui aurait déclaré que son plus grand rêve était de « voir le ciel » ? Ou que la célèbre chanson de Barbara Dis quand reviendras-tu tient son origine d’une aventure amoureuse aussi brève qu’intense entre la chanteuse et un homme d’affaires rencontré à Abidjan ?

Chaque chanson possède ses mystères, et ce sont ses secrets de fabrication que Fabien Lecoeuvre nous fait découvrir dans son dernier ouvrage paru aux Editions du Rocher. Spécialiste de la chanson française et auteur de nombreuses biographies sur nos plus grands artistes (Brel, Eddy Mitchell, Renaud, Dassin…),  il retrace dans ce Petit Dictionnaire illustré l’histoire de 500 chansons françaises des années 1870 à nos jours. Des plus emblématiques aux plus populaires, du Temps des Cerises de Jean-Baptiste Clément à Cassez la voix de Patrick Bruel, c’est à un voyage singulier à travers notre patrimoine musical auquel l’auteur nous convie.

Fruit d’un travail qui a nécessité douze années de recherches, d’enquêtes et d’interviews, ce dictionnaire est comme un écho à notre mémoire collective, où chacun pourra découvrir avec émotion les secrets de ses morceaux préférés.

Sarah Herbeth
 

Au Limonaire , 18 Cité Bergère à Paris 9ème
Au Limonaire , 18 Cité Bergère à Paris 9ème


01/03/2013
Sarah Herbeth





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 14 Décembre 2017 - 16:52 A livre ouvert avec Jean Picollec