Gastronomie

Puyricard, le top du chocolat !

Le secret de son excellence ? Le respect des méthodes artisanales, l’art du “fait main“ et un flair infaillible pour sélectionner les fèves...

Par Catherine Gary



Vitrine rue du Cherche-Midi à Paris
Vitrine rue du Cherche-Midi à Paris
 Puyricard est le premier artisan chocolatier honoré du label Entreprise du Patrimoine Vivant. Une reconnaissance que lui a accordée le Ministère de l’Economie et de l’Industrie pour son savoir-faire artisanal, sa façon de concilier la tradition et l’innovation et sa passion du métier. Cette récompense, il la doit d’abord, comme les meilleurs artisans chocolatiers, aux choix qu’il fait des fournisseurs en “pure origine“ ou en assemblages selon les besoins des recettes à mettre au point. Présent à chaque étape de l’élaboration de ses produits, il participe bien sûr à la  sélection des fèves. « Une condition sine qua non pour pérenniser le style de la maison », précise Jean-Guy Roelandts, créateur de cette marque installée à Puyricard, près d’Aix en Provence. La qualité dans tous les composants, c’est un incontournable. Particulièrement pour assurer la délicatesse des ganaches. Beurre des Charentes, crème fraîche d’Alsace, noisettes du Piémont, amandes de Provence et du Sud de l’Espagne, vanille en gousses de Tahiti ou encore cannelle du Ceylan… tout est naturel et frais. Pas question de recourir à la chimie de conservation ou aux arômes de synthèse ! Ni à la conservation à froid qui dénature les arômes, affadit les ganaches et détériore le goût.

Plus de 100 variétés de chocolats
Plus de 100 variétés de chocolats
C’est ainsi que 100 variétés de chocolats sont fabriquées chaque semaine. Pour l’organisation et la fraîcheur des livraisons en France, les boutiques passent commande selon les quantités dont elles ont besoin et elles sont livrées dans la foulée.Impossible de ne pas trouver chocolat à son goût parmi la centaine de variétés des bonbons au chocolat. Des bonbons façonnés à la main dont les coquilles en chocolat sont fines et croquantes. Le choix est vaste : chocolats cerise et kirsch, citron à la violette, figue et marc de Provence, châtaigne et rhum blanc, vieille prune, marmelade d’orange, thé vert de Kyoto, cointreau, poire Williams. Ou bien encore, bouchées recouvertes de paillettes de chocolat, bonbons moulés comme le clou de Cézanne, bonbons enrobés comme le Mont Ventoux, truffes comme la Bijounette… Le Palet d’or fut le premier bonbon à base de ganache. Une excellence au savoir faire unique  mêlant ganache de chocolat noir amer à 72%, crème fraîche, vanille en gousse de Tahiti. La ganache est ensuite posée à la poche, trempée dans le chocolat, puis récupérée à la fourchette pour être posée sur des particules d’or 22 carats. La touche finale : un coup de fourchette pour parfaire la décoration.
Puyricard est au pays des amandes. Aussi propose-t-il des calissons. Moelleux à souhait, bien frais et pour certains,  mariés à la figue, autre fruit emblématique du midi.

Renseignements :
Présent dans 11 villes du midi, Puyricard possède 4 magasins à Paris dont
Chocolaterie de Puyricard
106 Rue Cherche Midi
75006 - Paris

www.puyricard.fr
 
 
 
 


01/05/2012
Catherine Gary





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >