Reportage

Takayama : au cœur du Japon

Le Road trip au Japon se poursuit à la découverte de Takayama, ville pittoresque de 90 000 habitants et de la taille d’un petit département français. Elle est située au centre des Alpes japonaises.

Par Mathis Cros






Takayama, ville pittoresque de 90 000 habitants et de la taille d’un petit département français. Elle est située au centre des Alpes japonaises.- ski en hiver - et bains dans les eaux chaudes à ciel ouvert. (Crédit photo Mathis Cros)
Takayama, ville pittoresque de 90 000 habitants et de la taille d’un petit département français. Elle est située au centre des Alpes japonaises.- ski en hiver - et bains dans les eaux chaudes à ciel ouvert. (Crédit photo Mathis Cros)
Dominée par des sommets de plus de 3 000 mètres, la rivière Takahara s’écoule avec majesté le long de la vallée d’Okuhida, à 45 kilomètres du centre de Takayama.

Quelques stations de ski et de nombreuses sources d’eau chaude d’origine volcanique ont rendu célèbre cette région sauvage du Japon dont les forêts abritent encore des ours et des singes.

Aucun maillot, ni même tatouage, n’est accepté pour profiter de ces bassins intérieurs ou à ciel ouvert où coule une eau thermale à 40°C ou plus. La gastronomie locale est également à l’honneur. (Crédit photos Mathis Cros)
Aucun maillot, ni même tatouage, n’est accepté pour profiter de ces bassins intérieurs ou à ciel ouvert où coule une eau thermale à 40°C ou plus. La gastronomie locale est également à l’honneur. (Crédit photos Mathis Cros)
Plusieurs hôtels, comme le comme le ryokan Hotakaso Sangetsu (1), mettent en valeur les traditions nippones liées à ces bains, baptisés onsen.

Aucun maillot, ni même tatouage, n’est accepté pour profiter de ces bassins intérieurs ou à ciel ouvert où coule une eau thermale à 40°C ou plus. La gastronomie locale est également à l’honneur. Le chef, originaire de Takayama, concocte avec brio tofu au sésame, boeuf de Hida grillé ou en bouillon, nouille de sarrasin sur une feuille de magnolia, « crevettes » de rivière ou encore poisson Agu à la chaire tendre et goûteuse… Le tout arrosé de thé vert, servi par une maîtresse de maison en yukata, sorte de kimono léger. C’est sur des tatami et futon que les visiteurs s’endorment ensuite dans des chambres de pur style nippon, avec leur déco orientale, leurs boiseries et leurs portes-fenêtres de bois et de papier.
 

Du saké et des douceurs

Dans le centre de Takayama le vieux quartier de l’époque d’Edo (17e - 19e siècle) dévoile artisanat, pâtisseries et saké  e - Tanimoto Yoshitaka expose ses œuvres taillées dans du bois d’if. (Crédit photos Mathis Cros)
Dans le centre de Takayama le vieux quartier de l’époque d’Edo (17e - 19e siècle) dévoile artisanat, pâtisseries et saké e - Tanimoto Yoshitaka expose ses œuvres taillées dans du bois d’if. (Crédit photos Mathis Cros)
Au petit matin, départ pour le centre de Takayama à …1 h 30 de route ! Son vieux quartier de l’époque d’Edo (17e - 19e siècle) dévoile artisanat, pâtisseries et saké de la région dans des maisons en cyprès, à la fois boutique et habitation.

Une nouvelle immersion dans ce Japon traditionnel, bien loin de l’agitation des grandes cités. Quatre brasseries locales ont fait la renommée de la ville en matière de saké dont la Brasserie Kawashiri. Dirigée par la famille du même nom depuis 1839, elle exporte même en France la célèbre boisson alcoolisée à base de riz. Son saké prune et son saké « 13 ans d’âge » sont particulièrement appréciés des locaux … et des touristes ! Mais, les plus gourmands préfèreront sans doute déguster des spécialités telles le genkosku, boule de farine de soja sucrée. La sculpture est également à l’honneur dans les rues du centre historique, héritage de plusieurs siècles de tradition en charpenterie. Installé dans la vieille ville, Tanimoto Yoshitaka expose ses œuvres taillées dans du bois d’if. La nature et les divinités shinto trouvent à travers l’artiste un mode d’expression original et créatif.
 
  1. plus de 13 millions d’étrangers ont visité le Japon en 2014 (+ 30 % par rapport à 2013), dont 178 570 Français (+16 % par rapport à 2013).

Sakurayama Hachimangu à Takayama  (Crédit photo traveljapanblog.com)
Sakurayama Hachimangu à Takayama (Crédit photo traveljapanblog.com)

Plus d'infos

Un moyen de transport traditionnel pour découvrir  la ville de Takamaya (Crédit photo DR)
Un moyen de transport traditionnel pour découvrir la ville de Takamaya (Crédit photo DR)
Road trip au Japon : pour mémoire :
http://www.lindigo-mag.com/Kanazawa-les-fantomes-du-passe_a748.html
http://www.lindigo-mag.com/Japon-Electrique-Tokyo_a747.html
Pour plus de renseignements :
Office national du tourisme japonais (JNTO)
4 rue de Ventadour, 75001 Paris.
JNTO - Tél. : 01 42 96 20 29


guide touristique de Takayama
 
Y aller :
Pour découvrir le Japon
, Asia. suggère une palette d’itinéraires, circuits et excursions, à vivre accompagné d’un guide où en toute liberté. Le « chemin des montagnes » propose, par exemple, 2 jours / 2 nuits à Kanazawa et Takayama à partir de 351 euros.

Où dormir ?
Le ryokan Hotakaso Sangetsu,. au cœur de la vallée d’Okuhida, à 45 kilomètres du centre de Takayama. Onsen, ambiance et décoration traditionnelle font de cet établissement une halte idéale pour s’immerger dans l’esprit du Japon.

La rivière Takahara s’écoule avec majesté le long de la vallée d’Okuhida, à 45 kilomètres du centre de Takayama.  Quelques stations de ski et de nombreuses sources d’eau chaude d’origine volcanique ont rendu célèbre cette région sauvage du Japon dont les forêts abritent encore des ours et des singes. (Crédit photo Mathis Cros)
La rivière Takahara s’écoule avec majesté le long de la vallée d’Okuhida, à 45 kilomètres du centre de Takayama. Quelques stations de ski et de nombreuses sources d’eau chaude d’origine volcanique ont rendu célèbre cette région sauvage du Japon dont les forêts abritent encore des ours et des singes. (Crédit photo Mathis Cros)


26/09/2015
Mathis Cros





Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 20 Avril 2017 - 16:35 Au pays de Don Quijote de La Mancha

Lundi 20 Mars 2017 - 23:26 Irlande : Dingle pour les fines gueules

Dimanche 12 Mars 2017 - 20:32 A Corsier-sur-Vevey, Chaplin est de retour !