Reportage

A Etretat, l'invitation au voyage

En décembre dernier, avait lieu l'inauguration de la décoration de la salle à manger du restaurant de l'hôtel le Domaine Saint-Clair-le Donjon à Etretat en présence de l'auteur, Jean-Charles de Castelbajac. Créateur de mode et touche à tout éclectique, l'artiste a su donner une bouffée d'air à ce lieu face au grand large.

Par André Degon



Entre Le Havre et Fécamp, au fond d'une valleuse qui termine sa course dans la mer, le petit port de pêche d'Etretat jouit d'une célébrité mondiale née à la fin du XIXe siècle avec la mode des bains de mer si prisés de l'aristocratie parisienne qui vint s'y faire construire villas et castelets. Ajouté à cela, la beauté de ce site unique entouré de falaises de calcaire blanc aux formes étonnantes. 

A l'ouest, la falaise d'Aval que Maupassant décrivait comme «un éléphant plongeant sa trompe dans la mer» et la fameuse aiguille, creuse dans l'imagination de Maurice Leblanc, le père du célèbre gentleman-cambrioleur Arsène lupin. A l'est, la falaise d'Amont et son arche moins spectaculaire, dernière terre que Nungesser et Coli  laissèrent derrière eux lorsqu'ils entreprirent la fatale traversée de l'Atlantique.

Terrasse du Domaine Saint-Clair   C. D.R.
Terrasse du Domaine Saint-Clair C. D.R.

 

Toutes les chambres et suites sont différentes avec des thèmes particuliers racontant l'histoire de personnages réels  (Maupassant, Monet...) ou fictifs (Le Major ou Rose-Marie) avec la décoration qui convient.  ©  Domaine Saint-Clair
Toutes les chambres et suites sont différentes avec des thèmes particuliers racontant l'histoire de personnages réels (Maupassant, Monet...) ou fictifs (Le Major ou Rose-Marie) avec la décoration qui convient. © Domaine Saint-Clair
A  Etretat, au-dessus de la plage, un lieu, le Domaine Saint Clair : un donjon, une villa et bientôt plus.

Le propriétaire :  Omar Abodib, de mère normande, de père libanais, né à Sydney. L'homme a vu du pays avant de  reprendre en 2002 le Donjon, étonnante folie de la fin du XIXe siècle bénéficiant d'une des plus belles vues sur la mer et les falaises, achetée par son père à leur retour d'Australie pour en faire un hôtel. 

Une forte personnalité l'ami Omar.  Après avoir repris  l'établissement en 2002, il l'agrandit d'une villa adjacente, et en  fait un endroit emprunt d'un charme suranné qui sied bien avec l'atmosphère de la station balnéaire au XIXe siècle.

Toutes les chambres et suites sont différentes avec des thèmes particuliers racontant l'histoire de personnages réels  (Maupassant, Monet...) ou fictifs (Le Major ou Rose-Marie) avec la décoration qui convient.

JC de Castelbajac en pleine création au Domaine de Saint-Clair - Le Donjon  ©  Domaine Saint-Clair
JC de Castelbajac en pleine création au Domaine de Saint-Clair - Le Donjon © Domaine Saint-Clair

 

La salle à manger tatouée par Castelbajac.  ©  Domaine Saint-Clair
La salle à manger tatouée par Castelbajac. © Domaine Saint-Clair
La rencontre 

A la fin de l'année 2016, le créateur de mode et designer Jacques de Castelbajac séjourne au Domaine de Saint-Clair.

Ce descendant d'une ancienne famille de Bigorre n'en a pas moins des attaches dans le Pays de Caux puisque sa grand mère possédait à Bolbec une entreprise textile et qu'il passa une partie de son adolescence chez les oratoriens de Mesnières-en-Bray. Ceci explique cela. Les deux hommes sympathisent. Puis germe l'idée : Omar Abodib propose à l'artiste  d'habiller une plèce de son choix dans le domaine.

L'offre est osée. Castelbajac accepte et  séduit par l'emplacement de la salle à manger, qui fait face à la mer et aux falaises y pose ses pinceaux et ses feutres.

Il entreprend alors de « tatouer » selon l'expression d' Omar les murs de la pièce octogonale dont l'emplacement se prête à l'invitation au voyage et où le créateur laisse flotter son imagination autour de la mer. Une succession de saynètes mettant en image un galion qui le dispute à un tanker, des clins d'oeil à des personnes proches dont la silhouette se retrouve fixée un peu à la manière de Cocteau ou de Dufy en utilisant les couleurs primaires de l'arc en ciel, rouge jaune et bleu « Dans le sillage de deux mains » ainsi se nomme la fresque de cette salle manger « castelbajacienne » où les sièges n'ont pas été oubliés puisque les dossiers sont peints dans la continuité de l’œuvre. Pour se faire, le styliste a fait appel à deux artistes normandes, la tapissière Sandrine Barbé pour monter les dossiers des chaises peints par la décoratrice Corinne Jacq, collaboratrice de Castelbajac depuis longtemps. Pour qui a connu cette pièce avant, le choc est merveilleux. Cette découverte est un pur moment de bonheur dans ce lieu tourné vers les grands espaces. Et c'est là que rentre en scène un autre artiste à sa manière.

Dans le Domaine de Saint-Clair Le Donjon au dessus d'Etretat et le Chef Gabin Bouguet  qui préside aux destinées  de la cuisine depuis le mois de mars dernier... ©  Domaine Saint-Clair le Donjon.
Dans le Domaine de Saint-Clair Le Donjon au dessus d'Etretat et le Chef Gabin Bouguet qui préside aux destinées de la cuisine depuis le mois de mars dernier... © Domaine Saint-Clair le Donjon.
Autre rencontre
 
A sa manière, Gabin Bouguet  qui préside aux destinées  de la cuisine depuis le mois de mars dernier est aussi un artiste. 

Le restaurant du Donjon étant quand même une des raisons d'exister du domaine, il fallait un chef talentueux capable  de s'accorder avec le décor du lieu, de le fortifier avec son art. Et le jeune Gabin  - 29 ans, avec un déjà beau début de carrière qui l'a mené de L'Ecaille à Rouen  à la Maison bleue près de Cambridge en Angleterre (un des dix restaurants gastronomiques du Royaume Uni) avant de prendre la place de second au Donjon -  a une réelle ambition de servir les produits frais avec détermination.

 

Quelques recettes du Chef  Gabin Bouguet ....dont L'oeuf parfait, Ris de veau et pétales d'oigon, Turbo, ail noir, épinard sumac et citron confis. ©  Domaine Saint-Clair
Quelques recettes du Chef Gabin Bouguet ....dont L'oeuf parfait, Ris de veau et pétales d'oigon, Turbo, ail noir, épinard sumac et citron confis. © Domaine Saint-Clair
Petit-fils de Terre-neuvas et de maraîcher, ce natif de Fécamp connaît bien le poisson ce qui ne le pénalise pas pour les produits de la terre.

Nous en avons fait la belle expérience. Parmi les plats qui ont retenu notre attention lors de notre venu, l'Oeuf parfait, cuisson en basse température, accompagné d'une émulsion à l'ail des ours avec coquillages, bulots et couteaux ; les ris de veau poêlés accompagnés d'un velouté d'oignon, de pétales d'oignon confits au beurre sur un lit de poudre d'oignon. Un grand moment notamment en ce qui concerne les cuissons. Puis un  tranché de turbo avec ail noir et épinard au sumac, grande mode lancée par le chef Simon et un somptueux pigeonneau avec sa cuisse confite dans la graisse de canard et le suprême fumé au foin avec des ornithogales (aspergettes ou asperges sauvages).

Le pâtissier Clément Billeret avec ses étonnants desserts. ©  Domaine Saint-Clair
Le pâtissier Clément Billeret avec ses étonnants desserts. © Domaine Saint-Clair
L'affaire ne pouvait se conclure qu'avec un autre jeune talent, le pâtissier Clément Billeret avec ses étonnants desserts.

Parmi eux, soulignons la déclinaison fraises et pousses de petits pois ou le dessert Signature un choix de différents chocolats fabriqués maison après sélection des fèves  provenant du Pérou, de Saint-Domingue et de Sao-Tomé, présentés sous forme de galets noir: mousse, parfait au chocolat fumé. Et pour favoriser la dégustation, la charmante Maéva, jeune mais efficace eu la bonne idée de nous proposer un accord mets-vins, une cuvée perpétuelle Pas à Pas  2015, cépage Klevener (savagnin rosé) en blanc de la maison Rietsch et un Cairanne 2015 du Domaine Richaud en rouge. On le voit  au Donjon, l'équipe est jeune et l'ambition présente. Alors dire que le jeune chef vise l'étoile n'est pas trahir un secret. En tout cas il fait tout pour.

une invitation au voyage... ©  Domaine Saint-Clair
une invitation au voyage... © Domaine Saint-Clair

 

Le Donjon et  sa très belle piscine extérieure chauffée en saison.  ©  Domaine  Saint-Clair - Le Donjon.
Le Donjon et sa très belle piscine extérieure chauffée en saison. © Domaine Saint-Clair - Le Donjon.
Plus d'infos



Domaine  Saint-Clair-Le Donjon


Restaurant : menu déjeuner 29 euros ; menus dîner de 35 à 120 euros.
Chambres de 120 à 330 euros.
Piscine extérieure chauffée en saison. Soins et massages.
 


Adresse : Chemin de Saint-Clair ; 
Informations : 02 35 27 08 23.

www. Hoteletretat.com



Vidéo :  https://youtu.be/DzZDM-S6LRc


28/06/2018
André Degon





Nouveau commentaire :
Twitter